Dominique Perrault Architecte et Indigo présentent le parking du futur Vie pratique | 04.03.20

Partager sur :
Vendredi 28 février avait lieu une conférence de presse organisée par l’agence d’architecture Dominique Perrault Architecture (DPA) et le gestionnaire de parking Indigo. A travers leur partenariat est né le projet « le Parking du futur ». Lors de cette conférence de presse les partenaires ont expliqué le concept et ses objectifs. Détails.

Au vu de l’évolution des besoins des usagers en matière de parkings, Indigo et DominIque Perrault Architecture (DPA) ont lié leur expertise afin de concevoir un parking qui répondrait aux nouvelles problématiques.


 
Réutiliser les espaces urbains déjà présents

 

Pour Dominique Perrault, il faut repenser les parkings. Depuis leur création, ils n’ont eu pour seule vocation, que celle du stationnement. Or, d’après lui, les parkings peuvent jouer un autre rôle que celui auquel ils étaient initialement destinés.

Dominique Perrault identifie quatre scénarios :

  • Le parking réaménagé, avec la  reconversion de parcs de stationnements souterrains existants. ;
  • La place épaisse, conçue pour les centres-villes périphériques qui ont besoin de restaurer leur accessibilité aux voitures ;
  • L’avenue épaisse : une infrastructure de voirie multi-niveau, située sous les axes de circulation principaux des métropoles.
  • Le sol épais , c’est-à-dire la création d’un sol épais commun, en dessous et entre les bâtiments, intégrant des services et des équipements.

 

Le but principal de ces parkings de demain est d’utiliser l’espace déjà présent dans les villes afin de favoriser l’interconnexion et la mobilité dans ces dernières. Ces ré-aménagements permettent ainsi une optimisation des espaces urbains en surface.

 

Le concept en quatre dimensions


Serge Clémente, président du groupe Indigo, présente pour sa part le concept des quatre dimensions.

 

La dimension horizontale permettrait une ouverture qui relierait le parking aux gares, aux bureaux ou aux bâtiments des alentours. L’ouverture vers le bas permettrait quant à elle, grâce à la filtration de l’eau qui s’écoule vers le bas, de chauffer naturellement la surface. Vient ensuite l’ouverture vers le haut « pour que le niveau -1 puisse faire office de voirie bis », ajoute M. Clémente. La dernière dimension concerne différents services qui pourraient être proposés dans ces parkings (livraisons de colis etc.).

 

La nature au cœur du débat

 

Inévitablement, la question de l’environnement a été au cœur du débat lors des échanges.
 
« En creusant si profondément, ne risque-t-on pas finalement de dérégler l’écosystème ? » se sont interrogés certains, n’hésitant pas à parler de « naturicide ».

A cette interrogation, Dominique Perrault a répondu qu’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) était en cours et qu’il répondrait à toutes les réglementations imposées. L’architecte s’est également défendu du terme de« naturicide », rappelant que l'objectif de ces parkings était avant tout de « laisser tranquille l’environnement » en délimitant les infrastructures et de « laisser respirer » la population à la surface. 


Dina Tiouti

Photo de une : ©D.T.

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

La nouvelle tour de Vienne à la façade « liquide », imaginée par un Français - Batiweb

La nouvelle tour de Vienne à la façade « liquide », imaginée par un Français

Une tour de 250 mètres de haut vient d'être inaugurée ce mercredi à Vienne. Imaginée par l'architecte français Dominique Perrault, la DC Tower, à la façade « liquide », est désormais le bâtiment le plus haut de la ville. Cette tour est la première étape d'un vaste projet d'aménagement urbain, lauréat du concours lancée en 2002 pour la restructuration de ce quartier du nord-est de la ville, surplombant le Danube.
Nouvelle vie pour l'hippodrome ParisLongchamp - Batiweb

Nouvelle vie pour l'hippodrome ParisLongchamp

Encore une belle référence pour Bouygues Bâtiment Île-de-France ! La filiale du groupe français est en effet intervenue sur la rénovation de l'Hippodrome de Longchamp, à Paris, qui a été inauguré le 29 avril dernier. Mené selon les recommandations de l'architecte Dominique Perrault, le projet colossal a nécessité 2 ans de travaux pour offrir un bâtiment moderne de 160 mètres de long pour 35 de large.
Daikin fait son bilan et esquisse ses projets - Batiweb

Daikin fait son bilan et esquisse ses projets

Daikin, leader mondial des solutions de chauffage et de climatisation, s’est fait une place en France, pays où le groupe japonais s’est implanté en 1989. Avec une décennie dorée (multiplication par 2 du chiffre d’affaires et des effectifs), Daikin a esquissé ses plans pour le monde et surtout, la France : nouveau président (Christophe Mutz), nouvelles divisions stratégiques, recrutement de 65 collaborateurs et bien d’autres…
Vinci offre une nouvelle tour à Lyon - Batiweb

Vinci offre une nouvelle tour à Lyon

L'emblématique quartier d'affaires lyonnais de la Part-Dieu s'apprête à accueillir une nouvelle tour. Vinci vient en effet de déposer une demande de permis de construire pour cet édifice de 170 mètres de haut signé Dominique Perrault. À l'origine de la Bibliothèque nationale de France à Paris, ce dernier fera ainsi ses premiers pas à Lyon. Les détails de ce projet.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter