Fermer

Le manque de foncier au centre des débats des aménageurs de lotissements

Le Syndicat national des professionnels de l'aménagement et du lotissement (Snal) a transmis vendredi au ministère du Logement, installé à Lyon pour une dizaine de jours, une quinzaine de propositions pour augmenter le nombre de terrains constructibles.Le Snal y préconise notamment de "lutter par la fiscalité contre la rétention foncière par les particuliers" qui disposent de terrains non bâtis avec "la mise en place d'un impôt foncier annuel assis sur la valeur vénale des terrains" vierges de toute construction.
Publié le 24 septembre 2007

Partager : 

"Loger tous les Français impose d'ouvrir du foncier nouveau à la construction", a souligné le Snal dans un "Livre blanc" remis vendredi à la ministre du Logement, Christine Boutin. Pour accroître le nombre de terrains disponibles, le Snal demande d'"ouvrir des secteurs de constructibilité le long des lignes de transport en commun, réseau ferré notamment".

Le Snal demande également à l'Etat de "soutenir les petites communes dans l'élaboration de leurs documents d'urbanisme", en leur fournissant notamment des moyens financiers ou des personnels spécialisés. Le Snal, organisation représentant les professionnels de l'aménagement privé, regroupe 240 sociétés, soit près de 80% des aménageurs privés en France qui fournissent plus de 20% de la production nationale de terrains à bâtir.

Par Redacteur

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.