filter_list Actualités

Une construction illégale en zone protégée peut ne pas être détruite

Une construction illégale en zone protégée peut ne pas être détruite

Aussi surprenant que cela puisse paraître, une construction bâtie dans une zone illégale, et même protégée, peut ne pas être détruite. C’est l’étonnante surprise qu’ont eu des associations de protection de l’environnement qui attaquaient un propriétaire ayant fait bâtir une maison dans une zone protégée et inconstructible. La justice a en effet estimé que la destruction n’était pas nécessaire puisque la maison n’était pas laide et s’intégrait dans le paysage. Les propriétaires malintentionnés peuvent donc s’y risquer…
Logement en Outre-Mer : le Gouvernement annonce plus de 200 millions d’euros par an

Logement en Outre-Mer : le Gouvernement annonce plus de 200 millions d’euros par an

Le Ministère de l’Outre-Mer et celui de la Cohésion des territoires annoncent la mise en place d’un plan triennal entre 2020 et 2022 pour accroître le nombre de logements sociaux et de réhabilitations en Outre-Mer. Il prévoit également une nouvelle aide à l’accession au logement. Le Gouvernement a promis plus de 200 millions d’euros par an pour le mettre en application.
Le groupe Sonepar blanchi par l’Agence française anticorruption

Le groupe Sonepar blanchi par l’Agence française anticorruption

A la suite d’une enquête menée par l’Agence française anticorruption (AFA), le groupe Sonepar, leader mondial de la distribution de matériels électriques, a été blanchi et certifié conforme à la loi Sapin II, relative à la transparence et à la lutte contre la corruption. Une décision dont s’est réjouit le groupe dans un communiqué publié ce mercredi 10 juillet.
Projet de loi anti-gaspillage : la FFB réagit aux propos tenus sur les déchets du bâtiment

Projet de loi anti-gaspillage : la FFB réagit aux propos tenus sur les déchets du bâtiment

Les propos sur le manque d’efforts de recyclage de la filière du bâtiment qui ont été tenus à l’occasion de l’examen du projet de loi anti-gaspillage en Conseil des ministres ont rapidement fait réagir la Fédération Française du Bâtiment (FFB) qui a souhaité rappelé la réalité des chiffres. Elle souligne l’importance de distinguer les déchets de gros œuvre (béton, terre, briques, gravats, tuiles etc.), déjà valorisés aux deux tiers, de ceux issus du second œuvre (bois, plâtre, verre, isolants etc.), encore peu recyclés, mais qui ne représentent que 3% des déchets du bâtiment.

Erreur lors de la récupération des articles

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter