star_border LUMINOX, simple vantail

LUMINOX, simple vantail
CONTRE-CHÂSSIS AVEC HABILLAGE BOIS, IDÉAL POUR INSTALLER LES INTERRUPTEURS ET PRISES DE COURANT À PROXIMITÉ DE LA PORTE Il s’agit d’un modèle avant-gardiste. Pensé pour fournir la meilleure solution à ceux qui souhaitent leurs points lumineux à proximité du passage des portes. Luminox, grâce à la réservation (105x50 mm) permettant de contenir les câblages électriques, téléphoniques et câbles d’autres types, autorise l’installation de prises, interrupteurs, thermostats et luminaires en appliques en éliminant de manière définitive les solutions alternatives inconfortables et peu fonctionnelles.


portrait Le fabricant

ERMETIKA

ERMETIKA

54 rue des dagueys - ZI la ballastière
33500 LIBOURNE
France



Les familles associées

filter_list Actualités associées

Geopixel simplifie et optimise le récolement en fouille ouverte par vidéo

Geopixel simplifie et optimise le récolement en fouille ouverte par vidéo

Geopixel, pionnier des logiciels de topographie sur tablette graphique, lance une solution inédite de récolement en fouille ouverte, à partir d’un relevé vidéo par GoPro jusqu’à la production d’un plan de récolement géoréférencé, précis et conforme. Grâce à une suite de modules, l’intégralité de la chaîne de production est internalisée au sein de l’entreprise. Le relevé vidéo est réalisé par un intervenant du chantier, le plan de récolement par le géomètre ou prestataire de l’entreprise. Une autonomie et une indépendance sans précèdent sur le marché !
Les lauréats français des Green Solutions Awards sont…

Les lauréats français des Green Solutions Awards sont…

Les lauréats français des Green Solutions Awards ont enfin été désignés ! 200 participants, dont des candidats, des partenaires, des jurés, des étudiants et des journalistes, étaient présents à la cérémonie nationale des Green Solutions Awards. Cette dernière s’est déroulée chez les Compagnons du Devoir, en présence d’Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire.
Le gouvernement met à disposition un numéro d’appel pour lutter contre le logement indigne

Le gouvernement met à disposition un numéro d’appel pour lutter contre le logement indigne

Dans le cadre de la lutte contre le logement indigne et les marchands de sommeil, le gouvernement et l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL) lancent un numéro d’appel pour les particuliers. Pour les locataires, ce dernier servira à alerter sur une situation anormale, et pour les propriétaires, à obtenir des conseils pour entreprendre des travaux.
Salle de bains : La nouvelle gamme de receveurs en Mineral Composite ATENA par CAREA® : plus légers et plus économiques

Salle de bains : La nouvelle gamme de receveurs en Mineral Composite ATENA par CAREA® : plus légers et plus économiques

Plus résistants, plus légers, plus faciles à installer ! La nouvelle gamme de receveurs CAREA ATENA bénéficie toujours des qualités de son matériau Minéral Composite, mais décliné ici en version Haute Densité. Avec 2 dimensions, 2 coloris et une finition anti-dérapante (norme PN 18), il y a forcément un receveur CAREA® ATENA pour votre projet.
6 filiales d’Action Logement fusionnent et donnent naissance à SEQENS

6 filiales d’Action Logement fusionnent et donnent naissance à SEQENS

Dans un communiqué, Action Logement annonce la fusion de 6 de ses filiales, un rapprochement qui donne naissance à une toute nouvelle entité. Baptisée SEQENS, elle a pour vocation d’accompagner le plus grand nombre de ménages franciliens dans leur parcours résidentiel. Pour ce faire, elle pourra s’appuyer sur son parc de 100 000 logements. Parmi ses objectifs, le développement de près de 4 500 nouveaux logements par an !
La ville de Marseille pourra-t-elle sauver son « Plan Marshall » pour les écoles ?

La ville de Marseille pourra-t-elle sauver son « Plan Marshall » pour les écoles ?

Il y a deux ans, Jean-Claude Gaudin, maire LR de la ville de Marseille, lançait un « Plan Marshall » d’un milliard d’euros pour la rénovation d’un grand nombre d’écoles publiques. Le choix d’un partenariat public-privé (PPP) pour le financement du projet avait été fortement critiqué, l’opposition craignant « un armageddon budgétaire ». A ce jour, la ville tente toujours de sauver l’initiative. Elle a notamment fait appel d’une décision de justice venue bloquer le projet.

Pas plus d'articles disponible

Pas plus d'articles disponible

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter