Inauguré par Anne Hidalgo, le premier étage de la Tour Eiffel a fait peau neuve Architecture | 06.10.14

Partager sur :
Le Maire de Paris a inauguré ce lundi après-midi le premier étage de la Tour Eiffel entièrement rénové. Il dispose à présent d’un spectaculaire plancher et d’un garde-corps vitrés, qui permettent de marcher au-dessus du vide à 57 mètres de hauteur. Désormais accessibles aux personnes en situation de handicap, les équipements du premier étage de la Tour ont également été totalement transformés pour un meilleur accueil des visiteurs.
Il s'agissait d'une rénovation très attendue. Et pour cause. La dernière grande opération de réhabilitation de la tour Eiffel remontait à près de 30 ans. Inauguré ce lundi après-midi par la Maire de Paris, Anne Hidalgo, le premier étage de la Tour Eiffel n'a pas eu d'incidence sur la fréquentation, le monument le plus visité de Paris étant resté ouvert au public durant toute la durée des travaux. Ces derniers se sont déroulés en deux temps. Le premier, entre 2012 et 2013, reposait sur la démolition du Salon Gustave Eiffel, ensuite reconstruit, tandis que les façades et l’habillage du toit du Pavillon 58 tour Eiffel était réhabilités. Le second entre 2013 et 2014 concernait le second pavillon, le Pavillon Ferrié, reconstruit pendant que le reste des travaux était effectué : reconstruction des pagodes nord et ouest, rénovation des sols, remplacement du garde-corps central…

Suppression ou signalisation des obstacles, adaptation des éclairages, installation du revêtement de sol antidérapant... un accent particulier a été porté à l’accessibilité lors de la rénovation du premier étage de la tour Eiffel. Ainsi, tandis que les pavillons sont désormais équipés d’ascenseurs et une rampe a été créée entre la galerie périphérique et la terrasse côté Champ-de-Mars, la muséographie , elle, a été adaptée pour les personnes malvoyantes.

Réduction de l'empreinte écologique

Bien qu’il n’existe pas de référentiel « Haute qualité environnementale » pour la tour Eiffel, l’un des objectifs majeurs de la rénovation de son premier étage répond à une volonté forte de réduction de son empreinte écologique dans le cadre du Plan Climat de la Ville de Paris. La position des vitrages a été revue, sans altérer le confort visuel du panorama offert par le 1er étage de la tour : cette protection contre les « nuisances solaires » permet de réduire de plus de 25% les apports thermiques en période estivale, et donc de réduire la facture énergétique liée à la climatisation. De plus, près de la totalité des éclairages du premier étage de la tour Eiffel sont de type LED.
 


© Mairie de Paris

Par ailleurs, le Pavillon Ferrié a été équipé de panneaux solaires sur 10 m² de sa toiture. Ces panneaux permettent de couvrir environ 50% des besoins en eau chaude des deux pavillons. Le Pavillon Ferrié dispose également d’un système de récupération des eaux pluviales qui alimente les sanitaires. Ce dispositif permet également d’économiser l’énergie nécessaire à l’alimentation des surpresseurs qui envoient l’eau dans les étages de la tour. Des pompes à chaleur performantes équipent également les pavillons pour assurer l’équilibre de température. Enfin, deux éoliennes sont également en cours d’installation au deuxième étage. Elles permettront de produire 10.000 kWh par an.

Une expérience du vide inédite

Le premier étage de la tour appartient à la ville, tandis que les niveaux deux et trois appartiennent au ciel. Son plancher transparent et ses nouveaux garde-corps vitré offrent aux visiteurs une expérience du vide inédite et spectaculaire. Un traitement antidérapant a été mis en place avec un effet de transparence progressif de l’intérieur vers le vide central, sur une emprise de 1,85 mètre au plus large.

L’ambiance lumineuse nocturne respecte l’image de la tour Eiffel. Principalement orientés vers le sol, les éclairages sont discrets et teintés de couleurs chaudes. Sur la place centrale, la lumière provient des pavillons eux-mêmes ainsi que du garde-corps.

Des nouveaux pavillons

Deux nouveaux pavillons ont été entièrement reconstruits. Les diagnostics techniques ont en effet établis qu’il serait plus judicieux de reconstruire entièrement les pavillons, plutôt que de simplement les réhabiliter. En parallèle, le Pavillon 58 Tour Eiffel a vu ses façades entièrement réhabilitées pour respecter l’harmonie du premier étage rénové.

Le Pavillon Eiffel, composé d'une salle de réception et de conférence entièrement reconstruite, permet plusieurs configurations : 200 places assises ou 300 places debout, permettant de recevoir conférences, réceptions, et cocktails dans un cadre unique.

Le Pavillon Ferrié dispose d’une boutique et d’un espace de restauration au rez-de-chaussée, et d’espaces de repos et de contemplation à l’étage. Ses espaces restauration et la boutique ont été réaménagés pour permettre un plus grand confort des visiteurs tandis que des espaces de repos ont été créés et la vue sur Paris a été optimisée, grâce à un travail de transparence et de liaison entre les espaces. Au premier étage du Pavillon Ferrié, un spectacle « immersif » produit par l’image de sept projecteurs sur trois écrans muraux plonge le visiteur dans les trois univers de la tour Eiffel : une architecture extraordinaire, moderne, au cœur de la Ville Lumière.

© Mairie de Paris

Une muséographie consacrée à l’histoire de la tour Eiffel

Outre la modernisation de l’ensemble des équipements, le premier étage propose également à présent un parcours ludique sur l’histoire de la tour. Il se décline en plein air sur l’ensemble de l’étage sous forme de kiosques, vitrines, écrans, dalles tactiles, albums numériques et bouquinistes selon deux grands thèmes : l’œuvre de Gustave Eiffel et la tour comme emblème de la modernisation du monde. Il permet de découvrir la tour Eiffel comme icône du monde de l’art. Sont ainsi déclinées en français et en anglais la vie et les œuvres de Gustave Eiffel, son album de famille, ainsi que l’histoire de la construction de la tour, son évolution et ses transformations, et des photos de ceux qui la font vivre au quotidien. Le Pavillon Ferrié regroupe des reprographies d’objets de la collection tour Eiffel, mis en scène dans un environnement modernisé.

Le coût total du réaménagement du premier étage s’élève à 30 millions d’euros, entièrement financé par la SETE.  

A. LG
© Mairie de Paris

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le projet de Tour Triangle s'effondre - Batiweb

Le projet de Tour Triangle s'effondre

Le Conseil de Paris a rejeté lundi le projet de construction de la Tour Triangle au coeur du Parc des Expositions de la porte de Versailles, par 83 voix contre 78. La mairie compte cependant « déférer » le scrutin devant la justice, le vote secret n'ayant pas été « respecté », selon la maire PS de Paris Anne Hidalgo.
La tour Triangle dans sa version 2 approuvée - Batiweb

La tour Triangle dans sa version 2 approuvée

Le Conseil de Paris a approuvé mardi à une courte majorité le nouveau projet de tour Triangle, grâce au revirement de plusieurs élus du centre et de la droite sur ce projet controversé. Le projet, rejeté en novembre dernier dans sa première version a été remaniée par Unibail- Rodamco. « Triangle 2 » comprend notamment un hôtel quatre étoiles de 120 chambres, des espaces de « coworking » et un centre de conférence de 1 400 m2.
JO 2024 : Paris s’engage à hauteur de 145 millions d’euros - Batiweb

JO 2024 : Paris s’engage à hauteur de 145 millions d’euros

145 millions d’euros, c’est le montant que la ville de Paris s’est engagée à investir pour la construction et la rénovation d’infrastructures, nécessaires à l’accueil des Jeux Olympiques 2024. Cette annonce est une étape « formelle » et « extrêmement importante » dans la candidature de la capitale française qui doit rendre, le 7 octobre prochain, un nouveau dossier portant sur la gouvernance, les aspects juridiques et le financement des Jeux.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter