La destruction de deux tours pour construire 1.429 logements neufs

Architecture | 19.05.08
Partager sur :
La destruction de deux tours pour construire 1.429 logements neufs - Batiweb
Deux tours situées dans le quartier de la Plaine du Lys à Dammarie-lès-Lys (Seine-et-Marne) ont été foudroyées dimanche à la mi-journée pour céder la place à 1.429 logements neufs.Les travaux seront financés par l'Etat à hauteur de 30% à travers l'Agence nationale de rénovation urbaine, les bailleurs sociaux à 50%, le reste par les collectivités locales, dont 19% pour la ville et la communauté d'agglomération.
La destruction des deux tours s'inscrit dans le Plan Rénovation Urbaine (PRU) et répond à de multiples objectifs: "aérer le quartier de la plaine du Lys, (...) améliorer l'habitat et favoriser la mixité sociale", a indiqué à l'AFP le maire de Dammarie-lès-Lys, Jean-Claude Mignon. Après la suppression des Tours 251 et 261 de la Résidence Province, quelques 1.429 logements seront réhabilités sur la même surface et à proximité, pour un "montant total de 276 millions d'euros", a-t-il précisé.

Construites dans les années 1970, elles ne répondaient plus aux normes environnementale et de sécurité et une transformation complète était devenue indispensable.

"On va réaménager ce quartier, lui donner un nouveau cadre de vie qui n'a rien à voir à ce qu'il y a aujourd'hui. Il s'agit globalement de donner de l'oxygène à cette ville et à nos administrés", a-t-il expliqué. Environ 300 familles, représentant 10.000 habitants soit la moitié de la population communale, ont été relogées dans le patrimoine immobilier des partenaires sociaux de la mairie.

Un comité de pilotage regroupant tous les partenaires à l'opération surveillera l'avancement des opérations de réhabilitation. Avec ce projet, la commune devrait dépasser, dans le cadre du PRU, les 50% de logements sociaux et permettre l'accès à la propriété d'un certain nombre de particuliers, a-t-on ajouté.

Redacteur