Rendre le quartier de gare aux riverains, un enjeu de la rénovation de la gare d’Austerlitz ?

Architecture | 04.11.21
Partager sur :
Rendre le quartier de gare aux riverains, un enjeu de la rénovation de la gare d’Austerlitz ? - Batiweb
La gare d’Austerlitz et ses environs, marqués par la vétusté des lieux, a des airs de vaste espace inhospitalier et gris, confisqué aux riverains au seul profit des voyageurs de passage. Issu de 15 ans de concertations menées avec toutes les parties prenantes, le projet Austerlitz A7A8 ambitionne de repenser la place de la gare, au sein de son quartier, afin de rompre son enclavement et développer un nouvel espace urbain dont la gare serait l’élément central. Une gare restaurée et réaménagée bénéficiera donc à des riverains qui subissent actuellement l’insalubrité de la gare et ses environs.

La gare d’Austerlitz présente aujourd’hui plusieurs lacunes (aménagements piétons, manques de commerces de proximités) qui forment autant d’axes d’améliorations pour le quotidien des riverains du quartier. Comment le projet de rénovation compte -t-il revaloriser les environs de la gare d’Austerlitz au bénéfice des habitants du quartier ?

Un meilleur aménagement de l’espace urbain autour de la gare

Avec ses longs espaces verrouillés par des bâtiments gris et impersonnels et ses chaussées souvent insalubres, le quartier de la gare d’Austerlitz laisse à désirer. La rénovation de la gare prend ainsi cet élément en compte et entend mieux valoriser l’espace urbain avoisinant. Cette démarche permettra ainsi aux riverains de se réapproprier les 2,5 hectares à leur disposition. En effet, les zones publiques ouvertes aux voyageurs et aux habitants du quartier vont passer à 16 000 m2, auxquels s’ajouteront les 8 000 m2 associés à l’extension du square Marie Curie. Plus de la moitié de ces 25 000 m2 seront des jardins et espaces verts : outre le square Marie Curie, il s’agit de la foret urbaine de la cour Museum et le jardin en cœur d’îlot. Ce nouvel espace dégagé sur son environnement facilitera la circulation piétonnière et favorisera l’activité de nombreux commerces de proximité, une des principales lacunes du quartier.

Désengorger les rues du quartier 

L’aménagement d’un parking public de 450 places (qui sont actuellement disgracieusement situées en surface autour de la gare et dans la halle) permettra de décongestionner les rues du quartier, mais aussi de favoriser l’intermodalité. Remplaçant le parking de la grande halle, il proposera de nombreux services associés aux attentes des usagers, telles que des bornes de recharge pour véhicules électriques, des aires de lavage, de covoiturage et de location. Ce parking favorisera en outre les accès en transport en commun et les modes de transport doux, avec 2 000 places de vélo à disposition.

Des logements accessibles à tous

Le projet Austerlitz prévoit un local associatif Emmaüs et comprend également une résidence étudiante sociale comptant 81 studios, 107 logements familiaux intermédiaires et 34 logements sociaux. Outre le fait de préserver une certaine mixité sociale et générationnelle au sein du quartier, la présence de ces logements offre notamment une opportunité pour les salariés de la Pitié-Salpêtrière ainsi que pour les étudiants travaillant à l’hôpital ou à la RATP et la SNCF en parallèle de leurs études.

 

Redacteur