A Marseille, Emmanuel Macron promet la rénovation de 174 écoles

Collectivités territoriales | 03.09.21
Partager sur :
A Marseille, Emmanuel Macron promet la rénovation de 174 écoles - Batiweb
Jeudi 2 septembre, Emmanuel Macron a dévoilé son plan « Marseille en grand » lors de son déplacement de trois jours dans la deuxième ville de France. Même si le président de la République n’a pas chiffré l'apport de l'Etat pour rénover les 174 écoles délabrées, il a toutefois promis de revenir en octobre et en février pour un premier bilan. Explications.

Au total, le gouvernement apportera à Marseille environ 1,5 milliard d’euros de financement nouveaux, notamment pour les transports, mais également pour la culture et la sécurité, a détaillé l’Elysée jeudi 2 septembre dans un communiqué. Cependant, Emmanuel Macron ne promet « ni un chèque, ni un plan », mais précise qu’une contribution à la rénovation de 174 écoles est prévue, bien que le montant n'ait pas encore été déterminé.

Rénover les écoles insalubres

« Les écoles sont indignes de la République », a estimé Benoît Payan, le maire de Marseille, qui évalue à 1,2 milliard d'euros les besoins de financement de la première tranche. Accueilli dans une classe de CM2 de l’école Bouge, Emmanuel Macron s’est entretenu avec les enseignants et les parents d'élèves sur la nécessité de rénover les écoles « dont certains équipements, comme le gymnase, sont très dégradés, comme dans de nombreuses écoles de la ville ».

« L'éducation, c'est primordial », a lancé un jeune éducateur mercredi au président venu rencontrer les habitants désespérés de Bassens, un des quartiers nords de Marseille. Ce dernier a notamment demandé qu'il y ait « une traçabilité des fonds » pour que« les choses s'améliorent vraiment »Ainsi, le président de la République a annoncé qu’il participerait « largement » au vaste plan de rénovation lancé par la municipalité, de plus de 200 des 472 écoles de la ville.

Désenclaver les quartiers Nord

Sur les transports, Emmanuel Macron a estimé que la collectivité d'Aix-en-Provence, dirigée par Martine Vassal (Les Républicains), passait« beaucoup trop de temps à redistribuer »et avait du « mal à porter les projets ». Il a également exprimé la volonté de « désenclaver les quartiers nord et permettre de lier le Nord et le Sud » pour atténuer les inégalités territoriales.

Pour cela, le président de la République a annoncé que l'Etat subventionnerait à hauteur de 250 millions des chantiers d'accessibilité, l'automatisation du métro, ainsi que la création de 4 lignes de tramway et de 5 bus à haut niveau de service. Autre soutien financier annoncé : l'extension de l'aéroport, prévue pour les Jeux Olympiques de 2024, ainsi que la modernisation du port.

 

Marie Gérald

Photo de Une : ©Adobe Stock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Un milliard d’euros supplémentaire pour aider les collectivités à rénover leurs ponts - Batiweb

Un milliard d’euros supplémentaire pour aider les collectivités à rénover leurs ponts

La France sombrerait-elle dans la paranoïa ? Après l’effondrement du viaduc de Gênes en août dernier, les moyens économiques en faveur de l’entretien des infrastructures dont dispose l’hexagone se multiplient. Le dernier en date : une enveloppe d’un milliard d’euros qui pourrait être mise en place par la Caisse des dépôts en faveur des collectivités.