L’état des canalisations en France est catastrophique

Collectivités territoriales | 07.07.11
Partager sur :
L’état des canalisations en France est catastrophique - Batiweb
Avec 1 litre d’eau sur 4 perdu dans les canalisations, selon le MEDDTL, l’état des canalisations en France est catastrophique. Il faudrait ainsi près de deux siècles pour remplacer les 906 000 km de canalisations qui parcourent les sous-sols entre les réservoirs et les usagers en France. Canalisateurs de France, organisation professionnelle, tire la sonnette d'alarme.

L’entretien et le renouvellement des réseaux sont aujourd’hui devenus vitaux. Fuites jamais traitées, ruptures, l’état des canalisations en France est catastrophique, à quelques exceptions près. Au rythme actuel des investissements, il faudrait près de deux siècles pour remplacer les canalisations. Il est aujourd'hui produit 6 milliards m3 d’eau potable dont 22 % en moyenne perdu à cause des fuites. Ce pourcentage peut atteindre 40 % localement. 1,3 milliard de m3 d’eau potable disparaissent ainsi dans les canalisations, soit 190 000 litres d’eau perdus toutes les 30 secondes. L’indice de perte est de 120 litres par abonné et par jour (source Astee).

Le réseau d’eau potable en France représente un linéaire de canalisations de 906 000 km dont la pose a commencé au XIXème siècle. Son extension se poursuit encore mais il est surtout entré dans une phase nécessaire de renouvellement beaucoup trop lente au regard de la vétusté constatée de réseaux. D’après la dernière enquête « Eau et Assainissement » du ministère de l’Écologie, l’extension du réseau se poursuit au rythme de 3 750 km par an, tandis que son renouvellement n’a été que de 5 041 km par an. D’après l’étude Cador de 2002 sur le patrimoine des canalisations d’alimentation en eau potable environ 50% du réseau des canalisations d’eau serait antérieur à 1972. Beaucoup de réseaux ont été en effet construit après guerre. 20% des canalisations posées avant 1960 sont en fonte grise ou en acier, des matières cassantes ou corrodables qui favorisent les fuites.

Une gestion patrimoniale des réseaux s'impose

Pour ne rien arranger, les dépenses d’équipement portant sur l’eau et l’assainissement ont accusé en 2010 une baisse estimée à -5,6% par rapport à 2009 (estimation portant sur 83 départements). Une nouvelle baisse des moyens consacrés à l’investissement dans les équipements est à craindre, alors que les investissements théoriquement nécessaires seraient de 1,5 milliard d’euros par an. Les économies réalisées en réduisant les pertes permettraient notamment d’accélérer le renouvellement des réseaux. Les pertes représentent 1,5 milliard m3 par an, au prix moyen de l’eau potable de 1,6 euros/m3, soit au total 2,4 milliards d’euros par an. Avec ces moyens, 1 500 à 6 000 km supplémentaires de réseaux pourraient être renouvelés chaque année.

Face à ces constats, une véritable gestion patrimoniale des réseaux à long terme s’impose pour mettre en place leur renouvellement et améliorer leur réhabilitation. « Si l’on n’agit pas dès maintenant, les travaux de renouvellement coûteront à l’évidence plus cher, à l’exemple de travaux réalisés dans une maison, il n’est jamais prudent de remettre à plus tard certains investissements » indique l'organisation Canalisateurs de France qui fédère 400 entreprises spécialisées dans la pose de canalisations d’eau potable, d’eaux usées, d’irrigation et de gaz, employant 38 000 collaborateurs. « Enterrés et invisibles, les réseaux d’eau et d’assainissement n’en représentent pas moins un précieux patrimoine, acquis de longue date et que l’on se doit de transmettre intact aux générations futures » précise l'organisation.

Bruno Poulard

Les chiffres clés du secteur de l’eau et de l’assainissement

=> 906 000 km de réseau d’eau potable en France
=> 3 500 000 km de réseau d’eau potable en Europe

=> 395 000 km de réseaux d’eaux usées et pluviales en France, dont :
- 97 000 km de réseaux unitaires (eaux usées + eaux pluviales)
- 200 000 km de réseaux séparatif d’eaux usées
- 95 000km de réseaux séparatifs d’eaux pluviales, sosit un quart du réseau de collecte

=> 300 000 km gérés par les entreprises de l’eau 
=> 32 000 services : 15 000 services de l’eau et 17 000 services de l’assainissement
=> 200 milliards d’euros en valeur estimée pour le patrimoine des réseaux d’eau en France
=> 1,5 milliard d’euros doivent être investis chaque année pour le renouvellement des réseaux d’eau potable et d’eaux usées (pour le maintien de leur qualité)
=> 6 milliards m3 d’eau potable produite
=> 50 % du réseau des canalisations d’eau est antérieur à 1972
=> 20 % des canalisations posées avant 1960 sont en fonte grise ou en acier, des matières cassantes ou corrodables favorisant les fuites
=> 1980 : année médiane de pose des réseaux (âge moyen de 30 ans)
=> 170 années pour le changement d’une canalisation d’eau potable
=> 0,6 % pour le taux moyen de renouvellement des réseaux par an, soit 5 041 km par an au rythme actuel du renouvellement
=> 58 % seulement des communes engagées dans des travaux de remplacement sur la période 2006-2008.
=> 2,4 milliards d’euros de pertes par an
=> 1 litre d’eau sur 4 perdu dans les canalisations ; un pourcentage moyen de perte de 22 % qui peut atteindre 40 % localement 120 litres d’eau par abonné et par jour en indice de perte
=>
1,3 milliards m3 d’eau potable perdu dans les canalisations ; 190 000 litres d’eau perdus toutes les 30 secondes 137 litres d’eau consommés par personne et par jour
=> 70 % de la consommation d’eau utilisés par l’agriculture, 20 % par les entreprises et 10 % par les ménages français
=> 3,39 euros le prix moyen du m3 d’eau pour une consommation annuelle de 120 m3
=> 1,51 euros la part liée à la production d'eau potable et à sa distribution
=> 1,35 euros consacrés à l'assainissement des eaux usées
=> 0,53 euros constituant les redevances
=> 3,40 euros le prix moyen du m3 d’eau en Europe (oscillant de 0, 84 euros en Italie à 6,18 euros au Danemark)

 

Redacteur
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb