Le Grand Paris coûtera 500 Millions de plus aux entreprises Collectivités territoriales | 02.03.11

Partager sur :
C'était prévisible : les entreprises vont devoir, tout comme les ménages, participer financièrement à la construction du Grand Paris à hauteur de 500 millions d'euros. Et ce à travers la modification de deux impôts qui touche leur immobilier, détaillait mardi un article du Figaro.
Tout comme les ménages, les entreprises vont devoir mettre la main à la poche pour construire le Grand Paris. A hauteur de 500 millions d’euros supplémentaires si l'on se fie aux modifications de deux impôts touchant leur immobilier : la taxe sur les locaux à usage de bureaux, de commerce et de stockage - dite taxe sur les bureaux, et la redevance sur la création de bureau, payable une seule fois après le dépôt du permis de construire

La taxe sur les bureaux, qui n’avait pas bougé depuis 1999, augmentera de 40%. Mais cette augmentation est reportée du 1er mars au 2 mai 2011, du fait de « délais de traitement de certaines données », justifie le ministère des Finances. Elle sera étendue aux parkings attenant aux locaux, et verra la zone 1, la plus chère, s’étendre à la quasi totalité de Paris et des Hauts-de-Seine, au lieu des arrondissements de l'ouest de Paris auparavant. La redevance sur la création de bureau, qui n’avait pas bougé depuis 1989, augmentera de 40% et connaîtra elle aussi une extension de son champ d’application.

Laurent Perrin (source : Le Figaro)
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Fin février, la construction se portait pourtant bien… - Batiweb

Fin février, la construction se portait pourtant bien…

Les premiers comparatifs des chiffres de la construction entre 2019 et 2020 sont enfin parus. Jusqu'à fin février 2020, la construction de logements était au beau fixe et celle des locaux commerciaux, bien que moins florissante, restait tout de même en forme. Cependant, ces premiers résultats excluent la période de construction pendant le confinement, difficile donc de s’imaginer l’impact du coronavirus sur le secteur avant la fin de l’année en cours.
Livraison de bureaux neufs : pic historique prévu d’ici fin mars 2016 - Batiweb

Livraison de bureaux neufs : pic historique prévu d’ici fin mars 2016

La 25e édition de l’étude Grand Paris Office Survey publiée par Deloitte souligne que la production de bureaux neufs en cours est en recul de 7% dans la Métropole du Grand Paris. Les mises en chantier ont pratiquement été divisées par deux en six mois en l’absence d’opérations d’envergure tandis que les livraisons ont baissé de 8%. Un pic historique de livraisons est pourtant attendu d’ici fin mars 2016 : 600 000 m2 de bureaux neufs devraient arriver sur le marché.
La construction toujours dynamique, malgré un léger ralentissement au troisième trimestre - Batiweb

La construction toujours dynamique, malgré un léger ralentissement au troisième trimestre

Encore un trimestre particulièrement dynamique pour le secteur de la construction ! D’après le ministère de la Cohésion des territoires, le nombre de logements autorisés a encore augmenté de 3,2% au cours des trois derniers mois (par rapport à l’exercice précédent). Même tendance du côté des locaux non résidentiels, où 11,4 millions de m2 ont été autorisés à la construction (+14,3%). Les mises en chantier, en revanche, continuent de baisser.
Nouvelle hausse des chiffres de la construction - Batiweb

Nouvelle hausse des chiffres de la construction

Encore une période particulièrement dynamique pour le secteur de la construction ! D'après le ministère de la Cohésion des territoires, 37 000 logements ont été commencés en octobre 2017, portant le total de ces trois derniers mois à 92 700 (soit 9,7% de plus qu'il y a un an). Les locaux ne sont pas en reste, avec 11,9 millions de m2 autorisés d'août à octobre, et 7,4 millions mis en chantier. Tous les chiffres.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter