Sogelink fait un geste pour aider les collectivités à maintenir leur activité Collectivités territoriales | 21.04.20

Partager sur :
Le logiciel Littéralis de Sogelink permet aux collectivités de suivre l’avancée des travaux sur le domaine public et de produire des actes réglementaires comme les arrêtés. Mais avec le confinement et la généralisation du télétravail, des problèmes de connexion ont émergé. Pour les aider à poursuivre leur activité, Sogelink a donc proposé aux collectivités utilisatrices d’héberger temporairement leur infrastructure à titre gratuit. Les précisions de Fatima Berral, CEO de Sogelink.

Depuis le début du confinement instauré le 17 mars, les collectivités ont dû, comme les entreprises, mettre les salariés qui le pouvaient en télétravail. Pour les aider à assurer une continuité d’activité, Sogelink leur a proposé d’héberger Littéralis, un logiciel qui permet de recenser les chantiers et évènements qui ont lieu sur le domaine public, à l’échelle d’un quartier, d’une ville, ou d’un groupement de communes.

 

« Littéralis, c’est une solution qui permet de coordonner tous les acteurs qui sont amenés à travailler sur les chantiers pour limiter les conséquences sur les usagers, et bien sûr optimiser les coûts. Grâce à des outils de visualisation et cartographies, Littéralis permet à la collectivité de suivre l’avancement d’un chantier sur le terrain et de recevoir des alertes par exemple sur les risques de conflits de travaux, les échéances qui arrivent, ou les délais à respecter. Le logiciel produit aussi automatiquement des actes réglementaires liés aux demandes d’arrêtés, que ce soit pour la circulation, le stationnement etc. », précise Fatima Berral, CEO de Sogelink.

 

Sogelink héberge gratuitement Littéralis pendant le confinement

 

Entre 300 et 400 collectivités utilisent ce logiciel. Or, avec le confinement et la généralisation du télétravail, les utilisateurs se sont rendu compte que la solution était hébergée par la collectivité, et donc inutilisable à distance, ou confrontés à des problématiques de débits de réseaux et autres difficultés de connexion, notamment à certains créneaux horaires.  

 

« Pour dépanner les collectivités et qu’elles puissent assurer leur continuité de service, nous leur avons donc proposé d’héberger leur infrastructure, de manière ponctuelle à titre gratuit, voire éventuellement de manière permanente », explique la présidente de Sogelink. « Il a des collectivités qui nous ont d’ores et déjà confié l’hébergement sur la durée, et au-delà de la gratuité, car elles se sont rendu compte de notre expertise en la matière. On sait sécuriser l’hébergement et apporter toutes les solutions, donc il y a beaucoup de collectivités qui ont switché vers cette option », ajoute-elle.

 

Propos recueillis par Claire Lemonnier

Photo de une : Sogelink

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Avec le Covid-19, le bâtiment accélère sa transition vers le numérique - Batiweb

Avec le Covid-19, le bâtiment accélère sa transition vers le numérique

Dès 2018, le gouvernement encourageait le secteur du bâtiment à engager une démarche vers le numérique. Le gouvernement et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, lançaient à cette occasion la plateforme Kroqi, destinée à tous les professionnels de la construction et de l’aménagement, pour travailler autour de la maquette numérique et du BIM. Or, depuis le début du confinement, l’activité de la plateforme est en nette hausse.
-46 % de logements autorisés et commencés entre mars et mai 2020 - Batiweb

-46 % de logements autorisés et commencés entre mars et mai 2020

Le Ministère de la Cohésion des Territoires a enfin communiqué les chiffres de la construction neuve entre mars et mai 2020. Sans surprise, l'apparition soudaine du coronavirus et les mesures de confinement imposées dès le 17 mars ont causé un violent coup d'arrêt pour la délivrance de permis de construire et le démarrage de nouveaux chantiers. Entre mars et mai 2020, les logements autorisés et commencés ont ainsi tous les deux chuté de -45,8 %.
Drain’Up, la gamme de postes de relevage  de SEBICO - Batiweb

Drain’Up, la gamme de postes de relevage de SEBICO

Sebico propose des réponses pour tous les besoins en postes de relevage pour les Eaux usées ou les eaux pluviales : 1) Les postes sont particulièrement adaptés pour relever les eaux des maisons individuelles ou des petites collectivités (lotissements, hôtels, restaurants, campings, etc.), 2) les postes existent en gammes « standard » en polyéthylène et « sur mesure » en polyester pour répondre aux besoins spécifiques du chantier
Resolving accompagne Rabot Dutilleul dans la digitalisation de ses chantiers - Batiweb

Resolving accompagne Rabot Dutilleul dans la digitalisation de ses chantiers

Rabot Dutilleul et Resolving ont annoncé, en janvier dernier, la signature d’une convention de partenariat en faveur de la digitalisation des métiers de la construction. L’initiative va permettre aux deux partenaires de développer des solutions collaboratives et novatrices. Pour Rabot Dutilleul, il s’agira de poursuivre sa mutation numérique et de proposer à ses clients, une offre « toujours plus globale et pertinente ».

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter