Tempête : 680.000 foyers toujours sans électricité en France

Collectivités territoriales | 27.01.09
Partager sur :
Tempête : 680.000 foyers toujours sans électricité en France - Batiweb
Selon EDF, environ 680.000 foyers restaient sans électricité lundi matin en France et 650 militaires étaient attendus en renfort dans le sud-ouest de la France, balayé par la tempête Klaus qui a fait 23 morts dans le sud-ouest de l'Europe.
La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a annoncé lundi que l'état de catastrophe naturelle serait déclaré « le plus rapidement possible et probablement dans les quinze jours » pour les départements touchés, afin que les assurances couvrent tous les dégâts occasionnés. Toitures et arbres arrachés, coulées de boue, inondations, avec des rafales de vents atteignant parfois plus de 170 km/heure, cette tempête est considérée comme la pire en France depuis celle de 1999.

Environ 200.000 clients étaient encore privés de téléphone fixe dans le sud-ouest du pays, a annoncé lundi France Télécom, ajoutant que quelque 100.000 lignes ont été rétablies dans les dernières 24 heures, mais certaines réparations pourraient prendre plusieurs semaines. Le PDG d'Electricité de France (EDF), Pierre Gadonneix, a assuré que le courant devrait être rétabli d'ici une semaine dans plus de 90% des 680.000 foyers touchés, à l'exception des habitants des Landes, le département le plus touché par la tempête. « En 1999, l'ensemble des foyers avait été rétabli en trois semaines », a-t-il insisté, ajoutant que le groupe espérait faire mieux.

Environ 650 militaires étaient attendus dans les Landes ainsi que 60 hommes d'un régiment du génie, qui s'ajouteront aux 90 hommes de la sécurité civile arrivés dans la nuit de dimanche à lundi avec des groupes électrogènes, ont indiqué les autorités locales. La préfecture a détaillé les priorités sur lesquelles allaient porter ses efforts, évoquant la surveillance des cours d'eaux, le rétablissement de l'électricité, en particulier dans le réseau de distribution d'eau potable. De plus, de très fortes vagues étaient attendues de lundi midi à mardi soir sur le littoral méditerranéen du sud-est du pays, l'élévation temporaire du niveau de la mer faisant craindre des débordements.

Ainsi pour faire face à l'urgence, le 3ème constructeur mondial de groupes électrogènes, SDMO, vient de mettre en place d'importants moyens matériels avec l'acheminement de 2.000 groupes électrogènes sur les métropoles régionales de Bordeaux et Toulouse. Les antennes régionales du groupe implantées dans la zone touchée par la tempête, ont été réapprovisionnées en groupes électrogènes de puissances comprises entre 2 kW et 6 kW, répondant aux besoins des particuliers et des entreprises.

Huit personnes ont été tuées en France, 12 en Espagne, en raison de cette tempête. En Italie, le bilan d'un glissement de terrain a été ramené à deux morts et cinq blessés, portant le bilan de la tempête à trois morts. En Espagne, trois incendies de forêts provoqués ou attisés par les vents violents dans l'est du pays ont été finalement maîtrisés dimanche soir après avoir détruit plus de 1.100 hectares, selon un porte-parole des services de secours.

Bruno Poulard (avec AFP)
Redacteur