Énergie solaire : la France rattrape doucement son retard

Développement durable | 02.09.21
Partager sur :
Énergie solaire : la France rattrape doucement son retard - Batiweb
Par rapport à d’autres pays européens, l’énergie solaire en France reste encore peu développée. Toutefois, selon les chiffres du syndicat des énergies renouvelables (SER), la filière serait « en phase d’accélération », avec d’importantes capacités nouvelles installées. Explications.

« Au cours des seuls six premiers mois de l'année, 1 367 mégawatts (MW) supplémentaires ont été raccordés contre 431 MW sur la même période de 2020 »,indique le SER dans un communiqué. La France compte aujourd'hui 12,6 gigawatts (GW) raccordés à fin juillet 2021 pour son parc photovoltaïque. Une « phase d’accélération » pour être au rendez-vous de la transition énergétique. 

Le solaire franchit un nouveau cap

Bien que la production électrique française reste encore largement dominée par le nucléaire en 2020 (67,1 %), suivi par l'hydraulique (13 %), qui reste la première énergie renouvelable dans le pays, le solaire connaît une évolution plutôt importante. En effet, selon le syndicat professionnel, le segment des particuliers est particulièrement dynamique malgré que le gros du volume provienne surtout des installations au sol et des grandes toitures, avec respectivement 950 et 400 MW de nouvelles capacités. Quant aux moyennes toitures et aux grandes installations, elles représentent chacunes près de 400 et 950 MW raccordés sur le premier semestre de l’année.

Représentant 3,1 % de la demande d’électricité en France, ces bons chiffres, en hausse de 3 % par rapport à l’année précédente, témoignent « du fort dynamisme des industriels de la filière au moment où le gouvernement vient d’annoncer samedi dernier que l'énergie solaire constitue un axe prioritaire de sa stratégie en matière d'énergie renouvelable électrique », relève le SER. « Les conditions sont presque réunies pour permettre à la filière solaire française le changement d’échelle qu’impose la PPE, à savoir l’installation de 3 à 4 GW de nouvelles capacités photovoltaïques par an », ajoute le syndicat, précisant que le lancement des prochains appels d’offres pour la période 2021-2022 ont été annoncés cet été par l’État. « Le feu vert a été donné par la Commission européenne à la France pour l’extension du guichet ouvert aux opérateurs de projets solaires en toiture d’une capacité maximale de 500 kW », ajoute-il.

Cependant, pour Xavier Daval, vice-président du SER en charge de la filière solaire, « il est impérieux que le cadre de développement de la filière soit complété et stabilisé ».

De nouveaux records européens

« Le solaire atteint un niveau inédit », estime le cercle de réflexion Ember. En effet, selon ce dernier, les panneaux solaires aux mois de juin et juillet ont généré au moins 10 % de l'électricité des 27 pays membres de l’Union Européenne, soit une production de 39 TWh, en augmentation de 5,1 TWh par rapport à juin-juillet 2020. 

« Huit pays européens ont ainsi battu de nouveaux records pour la part du solaire dans leur production électrique sur cette période, dont l'Allemagne (17 % de l'électricité) ou l'Espagne (16 %) », souligne le SER. La France reste cependant à la traîne en ne représentant que 4 % de l'énergie solaire au niveau européen.

 

Marie Gérald

Photo de Une : ©AdobeStock

 

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Vague de froid : l’autoconsommation, une réponse aux pénuries d’électricité ? - Batiweb

Vague de froid : l’autoconsommation, une réponse aux pénuries d’électricité ?

Alors que la France est touchée par une vague de froid qui semble bien partie pour durer, Ségolène Royal a annoncé qu’il n’y aurait pas de coupure d’électricité, faisant écho aux doutes de RTE quant au bon approvisionnement des foyers français. Or, pour éviter une éventuelle pénurie, l’autoconsommation électrique ne serait-elle pas une solution viable et durable ? Focus sur une tendance dans l’air du temps.
Lakal fait fonctionner ses volets roulants à l’énergie solaire - Batiweb

Lakal fait fonctionner ses volets roulants à l’énergie solaire

Belle avancée pour l’industriel Lakal ! L’entreprise allemande a présenté fin décembre son dernier volet roulant, Rénovation, qui intègre un kit de motorisation solaire afin d’alimenter la batterie de la fermeture grâce aux énergies renouvelables. Pour compléter cet équipement, le produit est également doté d’une moustiquaire garantissant un confort optimal. Présentation.
La Commission de régulation de l’énergie vante la compétitivité du solaire français - Batiweb

La Commission de régulation de l’énergie vante la compétitivité du solaire français

Participant au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié le 28 février dernier un rapport relatif aux coûts liés au photovoltaïque en France. Le document est ainsi l’occasion de souligner la compétitivité de la filière : le coût des investissements a en effet baissé de 32% en 3 ans, pour des coûts de production moyens entre 62 et 99 €/MWh. Les détails.
11 millions d'emplois créés dans le monde grâce aux énergies renouvelables - Batiweb

11 millions d'emplois créés dans le monde grâce aux énergies renouvelables

Le secteur des énergies renouvelables n’en finit pas de progresser ! Le nombre d’emplois générés en France par le secteur de l’énergie éolienne a augmenté de 37 % entre 2014 et 2017 pour se stabiliser à environ 17 000 emplois. Selon les dernières analyses publiées par l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), dans le monde, ce ne sont pas moins de 11 millions d’emplois qui sont fournis grâce aux énergies renouvelables.