La filière bois se dote d’un configurateur de FDES Développement durable | 19.02.21

Partager sur :
La Fédération nationale du bois et le bureau d’études Esteana, avec le soutien des industriels et des instances de la filière, ont élaboré un configurateur de FDES, permettant de paramétrer et calculer les émissions de gaz à effet de serre des produits de la construction. L’outil, baptisé DE-boisdefrance.fr, permet également d’identifier l’origine nationale du bois et d’améliorer ainsi la traçabilité des produits.

DE-Boisdefrance.fr est « l’outil qui donne la possibilité de s’engager plus loin vers des objectifs de neutralité carbone », soulignent la Fédération nationale du Bois et le bureau d’études Esteana dans un communiqué commun. 

Le configurateur de FDES (Fiche de déclaration environnementale et sanitaire), fruit d'un travail collaboratif, anticipe la future réglementation RE2020 qui exigera, pour chaque construction neuve, de réaliser une analyse de cycle de vie du bâtiment. En effet, chaque produit mis en œuvre dans le cadre d’un projet devra attester de ses performances via un document certifié, une FDES. 

DE-boisdefrance.fr permet de paramétrer et calculer les données environnementales des produits en bois de France couvert par une FDES, et aussi d’identifier l’origine nationale du bois et d’améliorer la traçabilité des produits. 

Engager la filière vers la neutralité carbone

Le configurateur a été élaboré avec le soutien des industriels et des instances de la filière. Il doit permettre de valoriser la ressource et la transformation française du bois dans des fiches FDES collectives et configurables sur DE-boisdefrance.fr. 

Deux première FDES ont été vérifiées par le programme Inies, les bardages et les platelages. L’outil donne la possibilité de personnaliser les FDES collectives aux données d’un chantier, et devrait s’enrichir très prochainement pour individualiser les fiches aux données d’un industriel ou scieur de seconde transformation. 

Il répond aussi à la volonté de la filière d’engager les professionnels vers une neutralité carbone du bâtiment via la mise en avant des performances environnementales des produits en bois de France, le déploiement d’un outil accessible aux professionnels pour appliquer les exigences de la RE2020, ou encore le développement de supports techniques et pédagogiques. 

Rose Colombel
 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Bientôt une nouvelle version du configurateur BETie - Batiweb

Bientôt une nouvelle version du configurateur BETie

Lancé en novembre 2011 par le Syndicat national du béton prêt à l’emploi (SNBPE), le configurateur BETie permet aux professionnels du secteur de calculer l’impact environnemental des matériaux de construction utilisés sur un projet. L’outil, qui ne cesse de s’enrichir pour s’adapter à l’évolution des normes, bénéficie d’une certification pour l’année 2019, délivrée par un organisme agrée AFNOR. Une nouvelle version devrait bientôt déployée pour une mise en service courant 2020.
La base INIES, un outil d'aide à la décision utile pour la future RE2020 - Batiweb

La base INIES, un outil d'aide à la décision utile pour la future RE2020

Un premier webinaire organisé par le Réseau Breton Bâtiment Durable s'est tenu ce jeudi 18 février, annonçant une série mensuelle de webinaires consacrés à différents sujets. Pour cette première édition, le réseau a invité Nadège Oury, chargée de mission à l'Alliance HQE GBC et secrétaire du conseil de surveillance de la base INIES, pour présenter les fonctions de cette base, et deux représentants du SNBPE et du Cerib. Le point sur les échanges.
Performance environnementale du bâti : la base INIES de plus en plus utilisée  - Batiweb

Performance environnementale du bâti : la base INIES de plus en plus utilisée

Le 3 juillet dernier, l’Alliance HQE-GBC a présenté le Baromètre INIES 2018. Très attendu par les professionnels du bâtiment, le rapport fait état d’une hausse de la fréquentation de la base INIES. Les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) et les Profils Environnementaux Produits (PEP) sont en effet de plus en plus utilisés, une tendance qui se doit notamment à l’expérimentation E+C- et à la future réglementation environnementale des bâtiments neufs. Explications.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter