« MassiRéno » : 10 projets pour industrialiser la rénovation énergétique Développement durable | 11.05.21

Partager sur :
L’appel à projets « MassiRéno » vient de désigner ses lauréats. 10 programmes, situés dans 6 régions différentes, ont été sélectionnés pour faciliter le développement d’une offre industrielle de rénovation du parc locatif social. A travers cette initiative, plus de 2 700 logements sociaux devraient être rénovés.

Dans le cadre du Plan de relance 2021-2022, le Gouvernement a lancé, en décembre dernier, l’appel à projets « MassiRéno ». Doté d’une enveloppe de 40 millions d’euros, il vise à soutenir financièrement les organismes de logement social s’engageant dans la mise en œuvre de solutions industrielles « performantes et réplicables » de rénovation énergétique.

L’objectif est en effet de valoriser des procédés novateurs et intégrés afin de passer à une échelle supérieure de projets « plus significatifs », en massifiant l’offre. L’utilisation de techniques recourant aux solutions de rénovation bas carbone et sobres en ressources est également encouragée.

Les dossiers de candidature ont été examinés par la DHUP et le CSTB, puis auditionné en avril dernier. 10 projets, situés dans 6 régions différentes, ont finalement été sélectionnés.

Les lauréats feront l’objet d’une décision de financement prise au niveau local, par les collectivités délégataires des aides à la pierre, les services instructeurs des Directions départementales des territoires et de la mer (DDTM), ou le cas échéant les unités départementales de la Direction régionale et interdépartementale de l’hébergement et du logement (DRHIL) concernée.

Ils pourront également bénéficier d’un éco-prêt logement social bonifié, octroyé par la Banque des Territoires. Accessible à tous les lauréats, et aux rénovations poursuivant des objectifs similaires de réduction forte des consommations d’énergie et d’industrialisation, son montant s'élève à 22 000 €.

Une majoration de 3 000 € de l’éco-prêt logement social pourra également être proposée dès lors que le bâtiment rénové dispose d’un rapport de repérage indiquant la présence d’amiante.

Rose Colombel
Photo de une : ©Adobe Stock 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le groupe SNI devient CDC Habitat - Batiweb

Le groupe SNI devient CDC Habitat

Le groupe SNI change de nom et devient CDC Habitat. L’initiative va permettre au groupe de renforcer son attachement à la Caisse des dépôts et de faire évoluer son offre. Car si l’action de la SNI était très centrée sur les métropoles, CDC Habitat interviendra désormais aussi dans des territoires périphériques. L’entité devrait également participer pleinement à la restructuration du secteur HLM engagée par le gouvernement
CDC Habitat social projette de construire 40 000 logements sociaux d’ici 2029 - Batiweb

CDC Habitat social projette de construire 40 000 logements sociaux d’ici 2029

CDC Habitat social tenait, mercredi 3 avril, son premier conseil de surveillance. A cette occasion, la filiale de la Caisse des dépôts, a annoncé l’objectif de construire 40 000 logements sociaux d’ici 2029. Née de la fusion de 13 « Entreprise Sociale pour l’Habitat » (ESH), l’entité indique que « la montée en puissance est déjà en cours » avec 3 850 logements sociaux livrés en 2018 et plus de 4 000 mises en chantier.
Du changement au sein de CDC Habitat - Batiweb

Du changement au sein de CDC Habitat

Le président du directoire de CDC Habitat, premier bailleur social de France avec près de 500 000 logements, cède son poste. André Yché, présent au sein du groupe depuis plus de 20 ans, laisse en effet la place à Anne-Sophie Grave, qui deviendra présidente du directoire de CDC Habitat et membre du comité exécutif de la Banque des Territoires à compter de décembre 2020.
Logement social : la Banque des Territoires émet 300 M€ de titres participatifs - Batiweb

Logement social : la Banque des Territoires émet 300 M€ de titres participatifs

Après avoir déployé près de 700 M€ l’an dernier, la Banque des Territoires annonce lancer sa deuxième campagne de souscription de titres participatifs auprès des organismes de logement social (OLS) de tout le territoire. 300 M€ de quasi-fonds propres viennent ainsi s’ajouter au montant initial, l’objectif étant de soutenir le secteur HLM. Les OLS ont jusqu’au 18 juin 2021 pour enregistrer leur demande.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter