Fermer

Présidentielle 2022 : l'Unicem dresse sa liste de propositions

Afin de renforcer sa participation à la lutte contre le changement climatique, l'Unicem, qui représente la filière des carrières et matériaux de construction, formule, selon trois axes majeurs, des propositions « pour maintenir une industrie des matériaux minéraux locale et durable ».
Publié le 30 mars 2022

Partager : 

Présidentielle 2022 : l'Unicem dresse sa liste de propositions - Batiweb

A l’aube de l’élection présidentielle, l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem) interpelle les candidats « sur la nécessité de maintenir une industrie des matériaux minéraux forte dans une double perspective économique et écologique », et dresse une liste de propositions qui permettront de « renforcer sa participation à la lutte contre le changement climatique et au développement économique des territoires. » 

« Notre objectif est de sensibiliser les futurs exécutifs. Le soutien à l’industrie des matériaux minéraux est déterminant pour maintenir la capacité de la France à s’approvisionner en matériaux locaux et durables », souligne Alain Boisselon, président de l’Unicem. 

Favoriser les « circuits-courts »

 

A l’origine de plusieurs centaines de milliers d’emplois, la fédération qui regroupe neuf syndicats agit au quotidien pour que la filière bénéficie d’un « approvisionnement continu, sûr, durable ». En effet, les sites de l’Unicem, répartis sur l’ensemble du territoire, favorisent les « circuits-courts » et aspire à diminuer l’empreinte carbone liée au transport.

Toutefois, selon l'union : « la crise sanitaire a mis en évidence les limites de la mondialisation et le conflit actuel en Europe montre, tragiquement, la nécessité d’assurer un approvisionnement en matières premières locales, y compris en matériaux ». Ainsi, afin de favoriser les filières locales, l’Unicem propose de « valoriser davantage » les appels d’offres, et les productions « en boucles courtes et nationales », mais également dans les entreprises fortement engagées dans une démarche RSE. Et préconise notamment d’utiliser « le levier de la commande publique » pour « atteindre ces objectifs ».

Reconsidérer la méthode de l’ACV dynamique simplifiée 

 

La lutte contre le changement climatique nécessite, selon l'Unicem « de favoriser l’emploi du bon matériau au bon endroit et à la juste quantité en ayant notamment recours à la mixité des matériaux ». C’est pourquoi, la fédération souhaite que soit reconsidérée la méthode de l’ACV dynamique simplifiée qui sert de base aux calculs du poids carbone des ouvrages. Cette méthode, « imposée contre l’avis du secteur du bâtiment  minore les émissions prévues dans 50 ans, et donne ainsi un avantage aux produits biosourcés et au bois en particulier », soutient cette dernière. 

Dans son communiqué, la filière annonce également « poursuivre les efforts engagés » en matière de recyclage des déchets inertes issus de la déconstruction. L’objectif étant d’atteindre 90% des déchets inertes recyclés en 2028, contre 76% aujourd’hui. « Néanmoins, ni le recours à des matériaux alternatifs, ni le recours aux matériaux recyclés ne permettra de couvrir la totalité des besoins de la construction et des travaux publics dans les années à venir. Il sera toujours nécessaire d’avoir dans l’ensemble des territoires des carrières pour assurer leurs approvisionnements en matériaux », nuance toutefois l’Unicem. 

Enfin, dans le troisième grand axe de ses propositions, la fédération interpelle les pouvoirs publics en demandant notamment « la mise en place d’un grand plan d’investissement au niveau national », qui permettra aux PME et TPE de la filière, « de se doter d’usines de transformation au meilleur état de l’art ».

 

Marie Gérald 

Photo de Une : © Adobe Stock

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.