La chaudière THPE pour limiter notre dépendance au gaz russe ?

Développement durable | 28.03.22
Partager sur :
La chaudière THPE pour limiter notre dépendance au gaz russe ? - Batiweb
A la suite des annonces faites par Barbara Pompili le 16 mars dernier pour lutter contre les conséquences des sanctions prises à l’encontre de la Russie, l’association de la filière du chauffage à eau chaude, Énergies & Avenir, alerte les pouvoirs publics sur les éventuelles conséquences de ces mesures, qui pourraient avoir de réels impacts sur la consommation énergétique des ménages.

L’association de la filière du chauffage à eau chaude, Énergies & Avenir, salue l’augmentation de la nouvelle aide de 1000 euros, annoncée par la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, mercredi 16 mars dernier.

Consacrée à MaPrimeRénov’ pour l’installation d’un équipement à énergie renouvelable ou hybride, cette aide bonus « va dans le bon sens », selon Phillipe Méon, président de l'association. « Les systèmes de chauffage à eau chaude étant adaptables à toutes énergies, fossiles comme renouvelables, sont de véritables catalyseurs de la transition énergétique », ajoute-t-il en alertant toutefois les pouvoirs publics sur les éventuelles conséquences de ces mesures. 

En effet, lors de ces annonces, Énergies & Avenir s’est inquiété de « l’arrêt brutal » de MaPrimeRénov’ pour les chaudières gaz. Une première date annoncée au 15 avril qui a depuis été repoussée au 31 décembre 2022. Malgré l’approbation de ce report, l’association avertit :  « cet arrêt pourrait laisser plus de 3 millions de ménages sans solution d’ici quelques mois », expliquant ainsi que dans l’habitat collectif existant, il n’y a pas de solution industrielle pour remplacer les chaudières existantes. Cette dernière appelle donc le gouvernement à annuler sa décision. « Nous ne pensons pas que l’arrêt des subventions pour les chaudières gaz permettent de résoudre le problème de la dépendance au gaz russe, qui représente 20% de notre consommation de gaz. Le problème n’est pas l’énergie utilisée mais la performance de l’équipement », analyse Philippe Méon.

En parallèle, l’association rappelle que la chaudière à très haute performance énergétique (THPE) peut donc être envisagée comme « la solution la plus économique avec le reste à charge le moins élevé », précisant que celui pour une pompe à chaleur avoisine les 4 000€ minimum. De plus, selon Énergies & Avenir, la performance de la nouvelle chaudière permettrait de limiter les effets de la hausse du prix de l’énergie, et donc l’impact sur le pouvoir d’achat des ménages.

« La chaudière très haute performance énergétique représente la solution la plus simple, immédiatement disponible et efficace, tant pour le pouvoir d’achat des ménages que pour l’indépendance énergétique », maintient Philippe Méon.

Favoriser le recours à tous les systèmes à eau chaude 

 

Dans un second temps, Énergies & Avenir demande que la nouvelle aide accordée à MaPrimeRénov’ puisse concerner tous les équipements de la chaleur renouvelable, y compris le solaire thermique et l’ensemble des équipements hybrides. « Ces solutions sont innovantes et récentes, il est indispensable de les soutenir pour accélérer leur développement et donner aux ménages un accès et un choix facilités, permettant de répondre aux différents besoins et spécificités », souligne l’association dans son communiqué. Elle demande également à ce que ces solutions fassent partie des préconisations de travaux qui seront formulées par les Accompagnateurs Rénov’ issus de la loi Climat et résilience. 

« Ces équipements sont aussi intéressants que la pompe à chaleur électrique en termes de décarbonation, mais à l’inverse des solutions 100% électriques, dont la performance se dégrade en hiver, ils contribuent à réduire la pointe électrique hivernale et donc évite à la collectivité les surcoûts importants et la fourniture d’une électricité moins décarbonée associés à cette pointe », conclut Philippe Méon. 

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©AdobeStock

Marie.gerald
La sélection de la semaine
Formation Chef de chantier Bâtiment - Gros œuvre - Batiweb

À la fois technicien et homme de terrain, le Chef de chantier – Gros oeuvre gère les opérations...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


KIT ADIAPLAY : kit de rafraîchissement adiabatique autonome - Batiweb

Rafraîchisseur d'air autonome, avec diffuseur intégré, prêt à l'emploi. Idéal...

Dossiers partenaires
Eco-mobilier agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction du bâtiment. - Batiweb

Eco-mobilier est agréé par l’Etat pour le recyclage des produits et matériaux de construction non inertes non dangereux,…


Plan de sobriété énergétique, réduction de la consommation… La prise connectée LEDVANCE devient un allié de la chasse au gaspillage énergétique - Batiweb

Réduire de plus de 10 % la consommation d’énergie d’ici deux ans par rapport à 2019 : c’est l’objectif ambitieux que s’e…


Boît’coque : la boîte de réservation économique et pratique - Batiweb

Devenue un véritable indispensable des travaux de plomberie, la boîte de réservation s’adapte aux besoins des plombiers …

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb