filter_list Eco-construction

"Inaction climatique" : Emmanuel Macron déterminé à agir pour la planète

"L’Affaire du siècle", cette pétition aux plus de deux millions de signataires accusant l’État d’"inaction climatique", aura finalement fait réagir Emmanuel Macron. En déplacement au Kenya ce 14 mars, le Président de la République a fait part de sa volonté de « remettre au cœur de l’économie de marché la place de l’environnement et de la biodiversité », reconnaissant un certain retard dans la mise en œuvre d’actions de lutte contre le réchauffement climatique.
Report de la PPE : des élus réclament une place plus importante pour le biogaz

Report de la PPE : des élus réclament une place plus importante pour le biogaz

Après des semaines de remise en question, notamment de la part d’associations environnementales, d’acteurs de la transition énergétique, de députés et du Conseil économique, social et environnemental (Cese), la présentation du projet de loi sur la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) qui était prévue ce lundi en Conseil des ministres a finalement été reportée pour que « l'ambition du texte soit renforcée ». Parmi les reproches qui lui sont adressés : une baisse d’objectifs concernant les énergies renouvelables, et notamment le biogaz.
La Commission de régulation de l’énergie vante la compétitivité du solaire français

La Commission de régulation de l’énergie vante la compétitivité du solaire français

Participant au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz naturel, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié le 28 février dernier un rapport relatif aux coûts liés au photovoltaïque en France. Le document est ainsi l’occasion de souligner la compétitivité de la filière : le coût des investissements a en effet baissé de 32% en 3 ans, pour des coûts de production moyens entre 62 et 99 €/MWh. Les détails.
L’Autorité environnementale s’attaque à la Stratégie nationale bas carbone

L’Autorité environnementale s’attaque à la Stratégie nationale bas carbone

Carton rouge pour la Stratégie nationale bas carbone ! Celle-ci a récemment été passée au crible par l’Autorité environnementale, qui a rendu un avis globalement négatif quant à ce plan visant à atteindre la neutralité carbone. Pour l’entité juridique, la trajectoire, trop fragile, manque d’ambition. Dans ce contexte, plusieurs recommandations ont été formulées, dont certaines sont spécifiquement dédiées aux bâtiments. Le point.

Erreur lors de la récupération des articles

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter