Le déploiement de routes solaires confirmé Eco-construction | 01.02.16

Partager sur :
La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a réaffirmé le déploiement en France de routes solaires, équipées de dalles produisant de l’énergie et résistant au trafic routier. L’objectif serait de voir fleurir 1 000 kilomètres de ces routes à énergie renouvelable dans les cinq prochaines années. Détails.

A l’avenir, les routes françaises produiront de l’électricité issue de l’énergie solaire. Cela fait en effet partie « des grands travaux annoncés » par le gouvernement, selon la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal qui a détaillé ce projet dimanche dernier sur le plateau de l’émission C Politique.

Ces routes nouvelle génération feront appel à un procédé baptisé Wattway, développé par l’entreprise Colas, filiale du groupe Bouygues. Cette innovation, fruit de 5 années de R&D et présentée précédemment au salon World Efficiency de Paris, est constituée de dalles de cellules photovoltaïques, enrobées dans un substrat multicouche.

Chaque dalle comprend des cellules de 15 cm de côté constituant une très fine feuille de silicium polycristallin qui transforme l’énergie solaire en électricité. Ces dalles sont également conçues pour s’adapter aux dilatations thermiques de la chausée, fournir une adhérence équivalente aux enrobés traditionnels et supporter la circulation de tout type de véhicule.

1 000 km de routes équipées

Au total, ce ne sont pas moins de 1 000 kilomètres de routes qui devraient être équipées. Elles « vont devenir des centrales photovoltaïques, sans venir empiéter sur les terres agricoles », s’est réjouie la ministre de l’Ecologie.

Si, dans un premier temps, le déploiement s’effectuera « là où il y a un raccordement facile sur le réseau » a précisé Ségolène Royal ; A termes, ces dalles solaires pourraient aussi recouvrir « les aires d’autoroutes, ainsi que les zones près des gares ou des aéroports par exemple ».

Quant à la production d’électricité, « 100 mètres carrés de route solaire peut permettre d'éclairer un tunnel de 500 mètres », a affirmé la ministre de l'Ecologie. Une nouvelle pierre à l’édifice de smart cities en France vient d’être posée.

C.T (avec AFP)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Wattway, la route solaire capable de produire de l’électricité

Wattway, la route solaire capable de produire de l’électricité

Colas, filiale de Bouygues spécialisée dans l'entretien des infrastructures routières, a développé en partenariat avec l’Institut National de l’Énergie Solaire (INES) un concept de revêtement routier photovoltaïque, Wattway, qu’il s’apprête à commercialiser. Cette innovation introduit une rupture technologique majeure, qui s’intègre dans les projets de route intelligente et de « smart city ».
100% d’énergies renouvelables en 2050, c’est possible ?

100% d’énergies renouvelables en 2050, c’est possible ?

En 2017, l’association négaWatt dévoilait ses nouveaux travaux aboutissant à un mix énergétique sans nucléaire ni énergie fossile. Une théorie aujourd’hui soutenue par l’université de LUT et Energy Watch Group. Un système composé à 100% d’énergies renouvelables serait en effet possible à horizon 2050 et consisterait en une combinaison de sources énergétiques.
Avenir incertain pour une centrale solaire près de Tours

Avenir incertain pour une centrale solaire près de Tours

Le tribunal administratif d'Orléans a annulé fin janvier le permis de construire de la centrale solaire de Larçay près de Tours, à la requête de deux associations de protection de l'environnement. La société Neoen, producteur indépendant d'énergies renouvelables, va faire appel.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter