Rénovation : l'Ademe et l'Anah main dans la main contre la précarité énergétique Eco-construction | 29.03.16

Partager sur :
Rénovation : l'Ademe et l'Anah main dans la main contre la précarité énergétique Batiweb
Une convention de partenariat entre l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et l'Agence nationale de l'Habitat (Anah) vient d'être signée ce mardi pour trois ans. L'objectif est de favoriser le développement d'actions communes en faveur de la rénovation énergétique de l’habitat privé et de la lutte contre la précarité énergétique. Zoom sur les axes stratégiques de ce partenariat.

L'Ademe et l'Anah s'engagent à mieux coordonner leurs actions durant les trois années à venir. C'est en ce sens que Bruno Lechevin, président de l’Ademe, et Nathalie Appéré, présidente de l’Anah, ont signé une convention de partenariat ce mardi.

Elle permettra notamment « d'amplifier la synergie de leurs actions communes en faveur de la rénovation énergétique de l’habitat privé et de la lutte contre la précarité énergétique », expliquent les deux agences dans un communiqué commun.

Elles ambitionnent, en effet, de « partager des pratiques, mutualiser des outils et co-construire des projets », pour « la professionnalisation de leur réseau respectif ». « Elles mèneront également des campagnes d'information, de sensibilisation » à destination du public et des professionnels.

Les deux agences s’emploieront à rapprocher leurs réseaux d’information et d’accompagnement du public. Une co-animation nationale des Points Rénovation Info Service (PRIS) sera mise en place. Composé de plus de 450 espaces d'informations, le réseau offre des conseils gratuits et objectifs aux particuliers pour effectuer des travaux, bénéficier des aides ou être orientés vers des professionnels RGE.

« La coopération entre les conseillers sera renforcée par des formations communes ou encore la production d’outils partagés par les deux réseaux », précise le communiqué.

Un programme d'études commun

D'autre part, un programme pluriannuel commun d’études est engagé, afin de mieux connaître les performances énergétiques du parc de logements existants et leurs optimisations, mais aussi les marchés de l’amélioration de l’habitat ou encore pour caractériser la vulnérabilité énergétique.

Les deux agences coordonneront leurs actions dans les quartiers anciens et les zones pavillonnaires, en concertation avec les collectivités locales.

Pour rappel, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte est venue renforcer les objectifs fixés en 2013 par le plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH).

A partir de 2017, 500 000 logements devront être rénovés chaque année dont au moins 250 000 occupés par des ménages modestes.

A l’horizon 2050, l’ensemble du parc immobilier devra être rénové en fonction des normes « Bâtiment Basse Consommation » (BBC) ou assimilées.

C.T
© Fotolia

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Quelles solutions pour la stratégie bâtiment bas carbone ? Batiweb

Quelles solutions pour la stratégie bâtiment bas carbone ?

Alors que l’objectif de la stratégie nationale bas carbone est de réduire de 85% les émissions de gaz à effet de serre liées aux bâtiments d’ici 2050, c’est sur des solutions concrètes, comme les circuits courts, le stockage de l’énergie ou l’intelligence artificielle, que s’est axée la conférence « Bâtiment bas carbone ». Cette conférence aux allures de débat s’est tenue ce mercredi 6 février en présence de la députée de l’Isère Marjolaine Meynier-Millefert, également co-animatrice du plan de rénovation énergétique des bâtiments.
Budget 2017 en hausse pour l’Anah Batiweb

Budget 2017 en hausse pour l’Anah

Le Conseil d’administration de l’Anah, réuni le 30 novembre dernier, a adopté à l’unanimité un budget d’intervention de 823,1 millions d’euros pour 2017, soit 17% de plus qu’en 2016. Ce budget est en « cohérence » avec les objectifs fixés à l’agence par le Gouvernement à savoir 127 000 logements réhabilités dont 100 000 rénovés énergétiquement. Détails.
Le budget de l'Anah augmente pour rénover 70 000 logements Batiweb

Le budget de l'Anah augmente pour rénover 70 000 logements

A l'occasion de son déplacement à Rennes, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse a annoncé que des crédits supplémentaires seraient débloqués en 2016 pour l'Anah. Dans le cadre du programme Habiter mieux, l'Agence aura pour objectif de lancer la rénovation énergétique de 70 000 logements, contre 50 000 l'an dernier. Depuis son lancement en 2013, 200 000 ménages ont bénéficié de ces aides.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter