Crédit d’impôt sur l’audit énergétique : une nouvelle qualification est lancée ! Evénements du bâtiment | 03.07.18

Partager sur :
Crédit d’impôt sur l’audit énergétique : une nouvelle qualification est lancée !
Depuis le 1er janvier, les audits énergétiques sont éligibles au crédit d’impôt à un taux de 30%. Un décret daté du 30 mai 2018 est venu préciser les conditions de qualification des auditeurs. En application de cette politique, Qualibat a annoncé le lancement de la qualification 8731. Elle vise à distinguer les acteurs qualifiés pour la réalisation d’audits en maisons individuelles.
Les pouvoirs publics ont défini par décret en date du 30 mai 2018 les conditions de qualification des auditeurs réalisant l’audit énergétique éligible au Crédit d’impôt sur le revenu (CITE).

Le texte précise que lorsque l’audit porte sur un bâtiment à usage principal d’habitation en copropriété, l’auditeur doit être titulaire d’un signe de qualité « qui répond à un référentiel d’exigences de moyens et de compétences ».

Pour les audits portant sur une maison individuelle, l’auditeur doit être titulaire d’un signe de qualité tel que mentionné ci-dessus ou bien être inscrit à l’Ordre des architectes et avoir suivi une formation.

En application de cette politique et en cohérence avec ses engagements pour l’amélioration de la performance énergétique et la qualité des travaux, Qualibat lance la qualification 8731 d’audit énergétique. Elle vise à distinguer les acteurs qualifiés pour la réalisation d’audits en maisons individuelles.

Contribuer à la performance des logements

Sont autorisés à réaliser ces audits, les architectes, bureaux d’études techniques ou entreprises qualifiés et formés pour cette mission.

La qualification 8731 définit l’audit comme « une étude comportant entre autres des propositions de travaux dont l’une au moins permettrait à une maison individuelle d’atteindre un très haut niveau de performance énergétique ».

En termes de gain d’efficacité énergétique, l’audit vise à proposer des travaux qui permettent une baisse d’au moins 30% des consommations d’énergie primaire Cep ou encore d’atteindre le niveau de performance « BBC Rénovation » en 4 étapes maximum.

Les candidats à la qualification devront disposer des logiciels, matériels et équipements techniques nécessaires à la réalisation des audits énergétiques. Ils devront également être capables de proposer à la fois:

- des scénarii de rénovation de l’enveloppe du bâtiment (système passif)
- des solutions d’équipement adaptées (système actif)
- une rénovation par étapes.

« L’audit comme prestation d’évaluation et de conseil visant à mesurer et à améliorer cette performance, avant peut-être de la garantir, a tout intérêt, comme mission couplée ou non avec la réalisation des travaux, à venir enrichir l’offre des acteurs du bâtiment », commente Alain Maugard, président de Qualibat.

Pour rappel, l’audit énergétique est éligible au crédit d’impôt à hauteur de 30%, sans préjudice d’une réévaluation possible au moment du passage du CITE à la prime en janvier 2019.

R.C
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Nexity et le Plan Bâtiment Durable ont annoncé avoir signé un « Green Deal ». L’objectif, accélérer la rénovation énergétique des copropriétés. A travers ce contrat, la société immobilière s’engage notamment à mettre en place un guide à destination de ses clients pour les aider à identifier les travaux efficaces. Des formations seront également imparties à l’ensemble des gestionnaires de copropriété du Groupe.
Pénurie de main d’œuvre, avenir incertain pour le CITE… Les obstacles à la rénovation sont encore (trop) nombreux !

Pénurie de main d’œuvre, avenir incertain pour le CITE… Les obstacles à la rénovation sont encore (trop) nombreux !

Dans une tribune parue le 11 septembre dernier, Sylvain Bonnot, PDG de Myral, revient sur le lancement du dispositif FAIRE. S’il soutient l’initiative, il estime que les obstacles au plan de rénovation énergétique des logements sont encore nombreux. Il pointe notamment les difficultés de recrutement et le manque de visibilité quant au devenir du CITE. « Nous avons besoin de clarté », estime-t-il.
PPE : Quelle place pour la consommation énergétique des bâtiments ?

PPE : Quelle place pour la consommation énergétique des bâtiments ?

Dans le cadre de la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), l’association Energies & Avenir a organisé, mercredi 20 juin, une table ronde sur le thème de la consommation énergétique des bâtiments. Les échanges ont permis aux intervenants de lister leurs propositions pour inciter les acteurs de la construction et les ménages à se lancer dans des travaux de rénovation. Tous les détails.
Fermetures d’habitation et rénovation énergétique

Fermetures d’habitation et rénovation énergétique

Les fenêtres, les portes d’entrée, les volets isolants, les portes de garage, les vérandas… Tous ces éléments de l’habitat résidentiel sont essentiels pour une bonne isolation, un confort de vie et pour la sécurité d’une habitation. Il est important de prendre en compte tous les types de menuiseries extérieures quand on parle de rénovation énergétique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter