Les logements français s'améliorent, selon l'association Qualitel

Immobilier | 02.06.21
Partager sur :
Les logements français s'améliorent, selon l'association Qualitel - Batiweb
Au cours du dernier siècle, les logements des Français ont nettement évolué, notamment en termes de configuration et d’aménagement intérieur. Dans ce contexte, l’association Qualitel a réalisé une étude inédite pour analyser la qualité des maisons et des appartements. Un « état des lieux du logement français » que l’association désigne comme étant « bien, voire très bien sur certains points, mais peut encore mieux faire sur d’autres... ». Explications.

La première enquête sur « l’état des lieux du logement des français », réalisée sur un échantillon de 1 000 logements représentatifs associant 100 indicateurs, a été dévoilée ce mardi 1er juin. 75 enquêteurs ont été mobilisés. L’objectif étant de comprendre comment l’habitat a évolué au fil des années et à quoi il ressemble de nos jours.

Le logement peut encore mieux faire

D’après l'enquête, les acteurs du logement ont fourni des efforts ces dernières décennies, cependant elle souligne que des progrès restent à faire. « Dans certains domaines, le logement peut encore mieux faire ! », estime l’association Qualitel. Elle met en avant différents points d’améliorations, notamment l’humidité et les moisissures associées. Selon les résultats de l'enquête, près d'un logement sur cins présenterait des moisissures visibles à l'œil nu, principalement dans les salles de bain. Ces dernières manquent par ailleurs de fenêtres (37 %) et d’eau chaude. Pour 41 % des logements français, l’eau chaude à température idéale de 38 degrés met environ plus de 30 secondes à arriver dans la salle de bain principale. « Un gaspillage annuel moyen de 7 665 litres d’eau », indique Qualitel.  

En matière de sécurité, la porte reste « la faille » puisque cette dernière présente, pour 40 % des logements, moins de trois vrais points de fermetures - pourtant le minimum requis par les assurances. « Et quand la porte est infranchissable, le cambrioleur passe par la fenêtre . Or, en rez-de-chaussée, seulement 1/3 des logements ont des fenêtres équipées de barreaux ou d’occultation », signale-t-elle. 

25 % des constructions récentes sont équipées en énergies renouvelables

Face au réchauffement climatique, le logement s’adapte progressivement. Dans son étude, Qualitel rappelle que « le nombre de logements chauffés au gaz a été divisé par deux, et le fioul a été banni des constructions récentes ». De leur côté, les énergies renouvelables se développent. De nos jours, elles représentent 8 % des modes de chauffage dans le logement individuel. Ainsi, 25 % des constructions sont nativement équipées en énergies renouvelables, contre seulement 7 % des plus de 10 ans. 10 % des maisons sont également équipées de chauffe-eau thermodynamique, ou par voie solaire. 

« Sous l’impulsion des réglementations successives, l’isolation thermique s’est généralisée... Ces évolutions devraient s’intensifier et s’accélérer avec la RE2020 », note les rapporteurs de l'enquête.

Les Français misent sur l’extérieur

Dans son étude, Qualitel estime que « les logements français ont évolué, notamment en termes de configuration et d’aménagement »Aujourd’hui, ces derniers misent énormément sur le fait d’avoir un extérieur. 

En effet, l’association indique que plus d'un appartement français sur deux (54 %) est équipé d’un balcon ou d’une terrasse. Ainsi, en moins d’un siècle seulement, la proportion des appartements avec un extérieur a été multiplié par trois. Qualitel précise que l’accès à l’extérieur se joue aussi par la fenêtre, et explique : « En maison par exemple, la surface vitrée a gagné 2,1 m² depuis l’avant-guerre, atteignant, depuis 2009, une moyenne de 6,2 m² ».

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©AdobeStock

Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Comment les Français ont-ils perçu leur logement pendant le confinement ? - Batiweb

Comment les Français ont-ils perçu leur logement pendant le confinement ?

Supporté (ou apprécié) pendant deux mois par les Français, le confinement a plus que jamais révélé l'importance d'un logement au sein duquel on se sent bien. L'institut Ipsos et l'association Qualitel ont mené leur enquête pour savoir comment les Français ont perçu leur logement pendant cette période inédite. Le nom de cette étude, intitulée « Le confinement, révélateur des inégalités dans la qualité du logement », en dit long sur les disparités entre Français.
Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement - Batiweb

Qualitel publie son premier Baromètre sur la qualité de vie dans le logement

Alors que la thématique du « bien vivre chez soi » est de plus en plus prise en compte par les particuliers et les constructeurs, l’association Qualitel a présenté ce jeudi 5 son premier Baromètre sur le sujet. Intitulé « Les Français notent leur logement », le rapport propose d’évaluer la qualité perçue d’un bien en s’appuyant sur 15 critères, parmi lesquels le confort thermique et acoustique, la luminosité ou encore la qualité des matériaux de construction.
La maison séduit toujours autant les Français, même les plus jeunes ! (étude) - Batiweb

La maison séduit toujours autant les Français, même les plus jeunes ! (étude)

Alors que la SMABTP, CGI Bâtiment, et LCA-FFB (renommé « Pôle Habitat FFB ») se regroupaient ce mercredi 16 septembre pour leur convention nationale annuelle, les organisateurs ont présenté une nouvelle enquête sur les aspirations des Français concernant leur logement. On y apprend notamment que la maison séduit toujours autant, notamment les propriétaires et les familles, mais aussi les 18-34 ans, qui sont 80 % à se projeter dans une maison dans les 5 ans à venir.
Accessibilité : des douches sans ressaut obligatoires à partir du 1er janvier - Batiweb

Accessibilité : des douches sans ressaut obligatoires à partir du 1er janvier

En discussion depuis plusieurs mois, l'arrêté « douche zéro ressaut » vient d'être publié au Journal Officiel ce jeudi 17 septembre. Il imposera de nouvelles normes de construction pour certains logements neufs. A compter du 1er janvier, les constructeurs, promoteurs et aménageurs devront obligatoirement équiper les salles de bains de douches sans aucun ressaut. A partir du 1er juillet 2021, cette obligation s'étendra ensuite à tous les appartements desservis par un ascenseur, quel que soit l'étage.