Fermer

« Trouver un logement en France est un parcours du combattant » (FPI)

D’après une étude initiée par la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) et Elabe, cabinet d'études, les Français dressent un bilan plutôt négatif de la situation en matière de logement et déplorent notamment leur coût trop élevé. Sur un échantillon de 3 000 personnes interrogées, 94 % des personnes ont le sentiment que les prix sont décalés par rapport aux revenus. Un constat partagé par tous : locataires (86 %) et propriétaires (81 %).
Publié le 08 mars 2022

Partager : 

« Trouver un logement en France est un parcours du combattant » (FPI) - Batiweb

Selon la dernière étude de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), le logement est le troisième poste de dépenses que les Français augmenteraient en priorité s'ils avaient davantage de pouvoir d’achat. Face à la situation actuelle en matière de logement, le coût représente un enjeu majeur, et pour cause il est le critère qui compte le plus lors de la recherche d'un logement (60 %, contre 40 % pour l’état général, et 32 % pour le calme).

Une crise du logement ? 

76 % des personnes interrogées pour l’étude affirment qu’il manque beaucoup de logements aujourd’hui en France, et 2 personnes sur 3 pensent qu’il est nécessaire de construire plus. Les trois quarts estiment même qu’il y'a une crise du logement. « Cette situation sous tension est directement vécue par les Français », note le rapport, soulignant que ces derniers sont presque tous unanimes : pour 82 % trouver un logement en France est aujourd'hui un parcours du combattant. Un parcours qui a des conséquences directes sur la vie des Français, qui subissent parfois des renoncements en série. En effet, 33 % d’entre eux ont déjà accepté un logement qui ne correspondait pas du tout à leurs besoins et envies.

D’un autre coté, 8 sur 10 se disent satisfaits de leur logement actuel. Dans le détail, ce qui satisfait le plus les Français sont l’exposition et la lumière (82 %), la surface totale et l’aménagement de l’espace (80 %) ainsi que le voisinage (76 %) et la proximité des infrastructures (75 %). Des écarts importants sont toutefois à noter entre propriétaires et locataires.

Parmi ceux qui ont le projet de déménager (23 %), il s'agit plutôt d'une source d’inquiétude (54 %) que de sérénité (46 %). Une inquiétude qui touche particulièrement les Français qui doivent se restreindre pour boucler leurs fins de mois (66 %, contre 44 % sans se restreindre), et les locataires (60 % contre 43 % des propriétaires).

Simplifier les procédures administratives 

Pour améliorer la situation, les Français interrogés préconisent d’une part une « simplification des procédures administratives pour réduire les délais de construction » (65 %). 58 % d’entre eux pensent que les constructions éco-responsables doivent également être mieux récompensées. Cependant, entre protéger l’environnement et construire plus, les Français ne veulent pas choisir : 7 sur 10 estiment que ce sont deux objectifs conciliables.

D’autre part, 51 % estiment que les concertations citoyennes doivent être développées. Une attente forte qui pèse sur les responsables politiques dont l’action est jugée insuffisante pour améliorer les choses en matière de logement. 29 % estiment d’ailleurs que les promoteurs immobiliers sont des acteurs qui ont le plus la capacité d’agir sur la situation du logement.

 

Marie Gérald 

Photo de Une : ©Adobe Stock

 

Par Marie Gerald

Sur le même sujet

bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.