La régulation des maisons bois avec les parois perspirantes

Législation | 30.11.12
Partager sur :
La régulation des maisons bois avec les parois perspirantes - Batiweb
Les procédés techniques pour la réalisation des habitats en bois ne cessent de progresser et de se multiplier. Les parois perspirantes appartiennent à ces nouveaux systèmes. Leur atout est de garantir la régulation de l’hygrométrie dans le logement, tout en assurant son étanchéité à l’air.

De nouvelles parois pour une régulation naturelle de la construction

L'isolation de plus en plus efficace des habitats a pour conséquence la mise en place d'outils de renouvellement de l'air performants. Aérations, VMC double flux, ces moyens sont ainsi devenus une obligation dans les constructions modernes. En appui et pour un fonctionnement plus modéré de ces appareils, l'ossature bois propose désormais l'installation de parois perspirantes.

Le fonctionnement de ces parois extérieures est sur le principe de l'éponge. Leur conception, incluant également l'isolation, leur permet d'absorber la vapeur d'eau située dans l'habitat quand le taux d'hygrométrie se révèle trop conséquent. À l'inverse, quand l'air intérieur est trop sec, cette même surface libère la vapeur emmagasinée pour la restituer dans le logement. Ces différents mouvements s'exécutent via les éléments constructifs.

La réalisation de ces nouvelles parois implique tout de même une certaine précision afin de supprimer toute pathologie des maisons bois, se traduisant notamment par l'apparition de moisissures liées à un trop fort taux d'humidité. Bien réalisés, ces murs ont alors l'avantage d'être d'une étanchéité à l'air sans faille.

Parois perspirantes : leur mode de réalisation

La mise en œuvre des parois perspirantes utilise des équipements naturels. Elles comprennent un bardage bois extérieur, un pare-pluie, souvent réalisé en laine de bois, de la ouate de cellulose venant garantir la bonne isolation de l'ensemble, et un frein vapeur, recouvert d'un parement intérieur matérialisé par une plaque de plâtre. La réalisation comprend aussi deux lames d'air.

Le frein vapeur est indispensable dans cette réalisation. En effet, c'est lui qui assure la régulation de la vapeur d'eau en lui permettant de passer au travers. La perméance est croissante de l'intérieur vers l'extérieur. Ce principe permet donc d'éviter à l'humidité de se retrouver piégée, à condition de ne présenter aucun défaut de pose. Cette précision est l'assurance d'une parfaite étanchéité à l'air, offrant alors un meilleur confort dans le logement.


Cet article a été rédigé en collaboration avec ETI Construction, spécialiste des solutions techniques et réglementaires pour les projets de construction.
Informations complémentaires sur : Les parois perspirantes, pour réguler le taux d'humidité de l'habitat

 


Demandez votre documentation
 
Redacteur
filter_list

Sur le même sujet

Salaire des apprentis : tout savoir pour bien préparer la rentrée - Batiweb

Salaire des apprentis : tout savoir pour bien préparer la rentrée

Dès le mois de septembre, votre entreprise va peut-être accueillir un ou plusieurs nouveaux apprentis, ou poursuivre sa collaboration avec ceux qui étaient déjà présents cette année. Quel doit être le salaire de ces jeunes ? Comment fixer leur rémunération dans certaines situations particulières ? Zoom sur les règles applicables.
Réalisation de parquets : optez pour les pavés de bois de bout - Batiweb

Réalisation de parquets : optez pour les pavés de bois de bout

Les pavés en bois de bout sont de plus en plus fréquents dans l’habitat. Issus d’une technique ancienne, ces « pavés de Paris », aujourd’hui brevetés, ont trouvé une nouvelle clientèle tout en s’adaptant aux principes de développement durable. Outre leurs qualités de pose, leur découpe est également importante, dans le sens longitudinal, offrant une parfaite résistance.
Des économies d’énergie avec le radiateur électrique à inertie - Batiweb

Des économies d’énergie avec le radiateur électrique à inertie

Le chauffage électrique s’est trouvé un avenir grâce au radiateur à inertie. Celui-ci représente aujourd’hui la nouvelle solution économique pour répondre aux besoins de tous les habitats. Son atout est une transmission de la chaleur dans la durée, y compris une fois les radiateurs éteints. Les appareils disponibles sont de différentes natures, tout en conservant le même atout, celui du confort de chauffe.
La terre, nouveau béton sur les chantiers ? - Batiweb

La terre, nouveau béton sur les chantiers ?

Le béton est aujourd’hui un élément indispensable sur les chantiers. Cette suprématie pourrait cependant être revue avec l’arrivée de nouveaux matériaux. L’un d’eux n’est autre que la terre, déjà utilisée dans la construction. La société Cematerre a ainsi développé un produit employé pour réaliser les murs porteurs. Il est composé à 85 % de terre, tout en se révélant particulièrement performant.