Le chauffage améliore ses performances avec la chaudière hybride Législation | 29.04.13

Partager sur :
Les équipements de chauffage sont aujourd’hui en pleine mutation. C’est le cas avec le développement des chaudières hybrides. Leur particularité est d’allier les énergies fossiles aux énergies vertes, utilisant les avantages des deux systèmes tout en contournant les inconvénients de chaque équipement. Le premier effet est d’obtenir des économies d’énergie tout en profitant d’un excellent confort dans l’habitat. Cet appareil peut être utilisé dans les constructions neuves comme les opérations de rénovation.

Une chaudière à deux énergies

Que ce soit avec les énergies renouvelables ou les énergies fossiles, chaque appareil de chauffe se caractérise par des atouts et des inconvénients qu'il est difficile de contourner indépendamment. Les dernières avancées en la matière ont toutefois permis d'aboutir à une solution mixte : la chaudière hybride. Celle-ci est aujourd'hui perçue comme l'un des équipements majeurs des prochaines années. Elle utilise les deux énergies alternativement, mais aussi en toute autonomie suivant les évolutions des conditions climatiques.

Parmi les solutions disponibles, il est possible d'opter pour la combinaison d'une chaudière à condensation avec une PAC, une installation solaire à biomasse ou employant l'éolien. Toutes s'installent sur les systèmes de chauffage à circuit d'eau. Lors de températures douces, les énergies vertes sont alors utilisées, offrant un excellent confort dans l'habitat, tandis que les énergies fossiles viennent en relais lorsque les températures chutent, nécessitant une chauffe plus importante.

Le choix de la chaudière hybride permet, en moyenne, une économie d'énergie pouvant aller jusqu'à -40 % en comparaison des installations classiques au gaz ou au fioul.


Les maisons, adaptées à la chaudière hybride

Cet appareil tout-en-un se présente sous la forme d'un seul bloc ou peut nécessiter deux unités suivant l'équipement choisi, par exemple lors de la pose d'une PAC air-air. La place occupée est en moyenne plus importante de 10 % par rapport à une chaudière à condensation. Le relais entre les deux énergies est, lui, entièrement automatisé, tout en garantissant un confort égal.

Ces chaudières de nouvelle génération sont utilisables dans les constructions neuves avec une installation comprenant des radiateurs traditionnels à circuit d'eau ou un chauffage par le sol. Elles peuvent aussi être installées en rénovation, sur une installation par circulation d'eau, sans changement des radiateurs. Toutefois, si ces équipements sont adaptés aux maisons, ils ne peuvent être mis en place dans les appartements, nécessitant plusieurs évacuations vers l'extérieur pour éviter les sinistres par le chauffage par le sol.

Ces chaudières hybrides peuvent aussi être employées pour la production d'eau chaude, offrant une économie encore supérieure.



Retrouvez l'actualité de la construction bâtiment par les meilleures spécialistes sur ETI Construction, Solutions techniques et réglementaires BTP.
Informations complémentaires sur : La chaudière version hybride, solution de chauffe de demain


Demandez votre documentation
 
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Des économies d’énergie avec le radiateur électrique à inertie - Batiweb

Des économies d’énergie avec le radiateur électrique à inertie

Le chauffage électrique s’est trouvé un avenir grâce au radiateur à inertie. Celui-ci représente aujourd’hui la nouvelle solution économique pour répondre aux besoins de tous les habitats. Son atout est une transmission de la chaleur dans la durée, y compris une fois les radiateurs éteints. Les appareils disponibles sont de différentes natures, tout en conservant le même atout, celui du confort de chauffe.
Une différence méconnue, entre éco-quartier et éco-lotissement - Batiweb

Une différence méconnue, entre éco-quartier et éco-lotissement

L’éco-logement est aujourd’hui en pleine expansion. Il en existe deux types, implantés dans les agglomérations ou en périphérie : les éco-lotissements et les éco-quartiers. Ces derniers, très prisés, sont également présents dans les zones rurales avec le même engouement. L’objectif de ces nouvelles constructions est, dans tous les cas, le même : respecter les principes de développement durable. Pour mieux comprendre les orientations de ces deux types de construction, il est essentiel de savoir ce que recouvre chacun des termes, leurs différences et leurs enjeux, le tout expliqué par Pierre-Emmanuel Charbon, aménageur - maître d’œuvre, porteur du projet de construction sur la commune de Megève.
Une maison sans chauffage agréable à vivre - Batiweb

Une maison sans chauffage agréable à vivre

L’utopie n’est plus de mise lorsque l’on parle d’abandonner le chauffage dans les habitats. Déjà supprimé dans certaines constructions neuves, il se fait aussi désormais oublier lors des opérations de rénovation. Cela donne naissance à des maisons passives puisant leurs sources d’énergie dans d’autres solutions performantes et économiques.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter