Plan de rigueur : le bâtiment pas épargné

Législation | 07.11.11
Partager sur :
Plan de rigueur : le bâtiment pas épargné - Batiweb
A l’issue du Conseil des Ministres lundi, le Gouvernement a annoncé son nouveau plan d’économie qui prévoit, entre autre, un relèvement de la TVA de 5,5 % à 7 % pour les travaux d’entretien-rénovation. Un coup dur pour le BTP.

Relèvement de la TVA de 5,5 % à 7 % sur l'entretien-rénovation

Le Premier ministre François Fillon a annoncé lundi la poursuite de l'effort de réduction des niches fiscales, avec des mesures devant générer 2,6 milliards d'euros d'économies d'ici 2016. Parmi ces mesures, le taux réduit de TVA sur les travaux d'entretien-rénovation a finalement été augmenté de 5,5 % à 7 % à compter de 2012. Pour la Confédération de l’Artisanat et des Petites entreprises du Bâtiment (CAPEB), cette mesure est contre productive. « Avec un taux de TVA à 7 %, le freinage sera brutal car il entraînera immédiatement une perte d'un milliard de chiffre d'affaire et la disparition directe et indirecte de 10 000 emplois » précise le communiqué. Autre inconvénient de cette mesure, « la hausse de la TVA va renvoyer dans le camp du travail dissimulé une part significative des travaux, comme c'était le cas avant l'application de taux réduit de TVA (1999) ».

La Fédération Française du Bâtiment accueille cette mesure avec une certaine résignation. « Même si la hausse du taux réduit de la TVA de 5,5% à 7 % pénalisera l’activité, la FFB comprend la nécessité d’une telle mesure » indique la FFB. Mais elle note à contrario que la mesure accentuera la concurrence inacceptable des auto-entrepreneurs et réitère sa demande de sortir le bâtiment du champ de ce régime. Même état d'esprit du côté de la Capeb qui indique que « le cadeau fiscal qui est fait aux auto-entrepreneurs non assujettis à la TVA est d'environ 400 millions d'euros » et qu'il va encore « accroître l’écart concurrentiel et nuire davantage aux entreprises au régime normal. La CAPEB demande la suppression de cette concurrence déloyale ».

Dispositif Scellier, PTZ+, Crédit d’Impôt Développement Durable...

Le chef du gouvernement a aussi indiqué que le dispositif Scellier, déjà recentré pour 2012, sera « purement et simplement supprimé à la fin de l'année 2012 », que le prêt à taux zéro serait « recentré pour en limiter le coût » et que le crédit d'impôt développement durable subirait « un rabot supplémentaire de 20% ». Une série de mesure qui passe très mal pour la Capeb, qui estime que le « coup de rabot supplémentaire de 20 % sur le crédit d’impôt développement durable (CIDD), risque de sonner le glas du Grenelle de l’Environnement » et que « la fin du dispositif Scellier risque de porter un coup fatal à la construction neuve ». De son côté, la FFB déplore les atteintes renouvelées aux niches fiscales immobilières. « La suppression du Scellier à fin 2012, le recentrage du PTZ+ et la nouvelle réduction de 20% du Crédit d’Impôt Développement Durable hypothèquent, à n’en pas douter, l’avenir et, par là-même, l’emploi de notre secteur » précise la Fédération. Pour la Fnaim, « c’est aujourd’hui le marché de la résidence principale qui se voit lourdement pénalisé par la suppression annoncée du PTZ dans l’ancien ».

Les pros du bâtiment ne céderont pas

Globalement, le tribu payé par le seul secteur du bâtiment au plan de rigueur « est totalement disproportionné et injuste ». Pour Patrick Liébus, Président de la CAPEB, « la Confédération de l’Artisanat n’entend rien céder durant les débats parlementaires à venir » et «  réaffirme la nécessité de compenser la hausse de la TVA par une baisse équivalente du coût du travail et des charges sociales qui pèsent sur les entreprises du secteur ». La FFB appelle « à un Grenelle de l’immobilier qui englobe neutralité fiscale entre placements et dispositifs de soutien à l’investissement ».

Bruno Poulard

Redacteur
La sélection de la semaine
SEMIN 99. : CE 78 enduit joint 4H - Batiweb

SEMIN 99. : les premiers enduits engagés et certifiés Origine France Garantie.  + de 99 % de matières...


SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 Non inflammable - TENUE AU FEU B-S2-d0 - Batiweb

SOUPLETHANE 5 COR FRB – M1 est une résine NON INFLAMMABLE polyurée-uréthane bi-composant sans...


Plaque coupe-feu 1h et 2h GEOTEC®S (EI 60 et EI 120) - Batiweb

Les plaques GEOTEC®S, principalement composées de plâtre et de fibre de verre, sont destinées à...

Dossiers partenaires
Simplifiez-vous la RE2020 : Découvrez comment la brique isolante est un atout pour la sobriété énergétique des bâtiments - Batiweb

Le bâtiment représente 45%¹ de l'énergie consommée en France (électricité comprise) et 19% des émissions de gaz à effet …


Se former à l’audit énergétique en maisons individuelles avec FEEBAT, plus que jamais d’actualité ! - Batiweb

Les travaux de rénovation énergétique des maisons individuelles sont soutenus par différentes aides publiques ou privées…


Dedans-Dehors : les fenêtres et les baies BREMAUD au rythme des saisons - Batiweb

La richesse des solutions sur-mesure BREMAUD offre à chaque projet l’assurance d’un confort et d’un bien-être absolus,…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb