Plus de clarté dans les annonces immobilières Législation | 19.01.17

Partager sur :
Finies les annonces immobilières qui ‘’oubliaient’’ d’indiquer certaines informations ! À compter du 1er avril, les promoteurs auront l’obligation d’apporter toutes les précisions nécessaires à la location ou à la vente d’un logement, incluant notamment les honoraires, le montant charges comprises ou encore la surface habitable. Tous les détails.
C’est une nouvelle qui devrait ravir bon nombre de particuliers ! Du fait du développement d’Internet notamment, il n’était pas rare de consulter des annonces immobilières qui manquaient d’informations sur le bien à vendre ou à louer. Un problème qui pouvait parfois conduire à de mauvaises surprises à la signature du bail…

Pour y remédier, un arrêté découlant de la loi Alur a été publié le 18 janvier dernier au Journal officiel, obligeant les professionnels du secteur à apporter de nombreuses précisions aux annonces immobilières.

Ainsi, il sera désormais nécessaire d’indiquer systématiquement le prix de vente du bien ainsi que le montant des honoraires du promoteur immobilier. Du côté des annonces de location, les loyers mensuels devront être renseignés en incluant toutes les charges à payer, de même que le montant du dépôt de garantie.

Les honoraires de l’agent, y compris ceux nécessaires à l’état des lieux, seront également à préciser. Par ailleurs, la surface habitable devra elle aussi figurer sur l’annonce, exprimée en mètres carrés. Le barème des prix des prestations proposées par les promoteurs ne sera, quant à lui, plus seulement affiché en vitrine, mais également sur le site web du professionnel.

F.C (avec AFP)

Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Les prix du neuf en forte hausse dans les grandes villes - Batiweb

Les prix du neuf en forte hausse dans les grandes villes

Trouver-un-logement-neuf.com, spécialiste de l’immobilier, publie chaque début d’été un baromètre sur le prix des logements neufs dans les 10 plus grandes villes françaises. Celui de cette année, communiqué le 20 juin 2017, montre une forte tendance à la hausse sur l’ensemble du territoire durant les 6 derniers mois, les rares baisses de prix étant, elles, plutôt faibles. Précisions.
Julien Denormandie renouvelle son soutien aux acteurs de l’immobilier - Batiweb

Julien Denormandie renouvelle son soutien aux acteurs de l’immobilier

Julien Denormandie était invité ce 12 février à s’exprimer sur la radio RMC au sujet de l’immobilier. Le ministre du Logement a ainsi fait part de son soutien envers les acteurs du secteur, y compris les propriétaires et locataires. En revanche, il s’est montré plus prudent quant à la question de la fiscalité immobilière, se déclarant défavorable à la taxation des plus-values.
Hausse des prix dans l’immobilier ancien : la province rattrape l’IDF - Batiweb

Hausse des prix dans l’immobilier ancien : la province rattrape l’IDF

Les Notaires de France ont publié leur bilan annuel pour les logements anciens ce mardi 10 décembre. L’année 2019 a été marquée par un record en termes de transactions, avec 1 059 000 de ventes, soit une hausse de +10,4 % en un an. La hausse se poursuit aussi du côté des prix, avec une moyenne de +3,2 %. Autre fait notable : cette tendance à la hausse s’unifie sur l’ensemble du territoire, puisque la province rattrape la région parisienne.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter