Quand le BIM sort des « planches à dessin » et des bureaux Nouveaux produits du BTP | 17.12.18

Partager sur :
La maquette numérique, autrement dit le BIM, est de plus en plus présente dans les projets moyens ou grands, et même dans certains petits projets. Si les étapes de conception/création sont de mieux en mieux maîtrisées, les usages aval et nomades restent le parent pauvre du BIM. Toutefois certains acteurs sont fermement décidés à utiliser la puissance de la maquette numérique sur le chantier, dans la phase de commercialisation et lors de l’exploitation. Regardons sur un exemple comment cette promesse est tenue.

De nombreux acteurs pointent sur la faible croissance de  la productivité dans le bâtiment. Le BIM s’impose progressivement comme un des outils qui peut faire progresser le secteur dans ce domaine. Mais pour l’instant, si les outils destinés aux architectes, ingénieurs et BE sont nombreux, la maquette numérique a du mal à sortir des lieux de conception.

La réalité virtuelle collaborative et accessible

Partant de ce constat, BTP Consultant a développé une solution nomade de projection 3D d’une maquette numérique au format BIM. La solution comprend une valise type « Flycase » équipée d’un vidéo projecteur, une tablette, plusieurs paires de lunettes 3D et un système de visioconférence pour le travail à distance. Cet ensemble permet d’exporter une maquette 3D sur le chantier, dans un espace de commercialisation ou dans les bureaux d’un maître d’ouvrage.

La projection se fait de façon simple, sur un simple mur blanc et dans une pièce un peu assombrie. Les 8 paires de lunettes 3D permettent à tous les participants de visualiser la maquette en relief, la tablette et son application(un iPad connecté) pilotant la visite virtuelle.

Pour rendre accessible la solution, une plateforme Web permet le transfert des maquettes et leur mise au format, avec un gain de poids important des fichiers (facteur X15). Le modèle économique choisi est basé sur la location, de longue durée ou ponctuelle, pour s’adapter à tous les usages … et suivre l’évolution technologique du matériel.

De nombreux usages possibles et d’autres à imaginer

Quand on interroge Rachid Laraki, chargé de projets BIM chez BTP Consultants sur les caractéristiques clefs de la solution, il en énumère huit :

  1. La collaboration entre les différents acteurs du projet
  2. La mobilité, car il faut juste un mur blanc et une prise de courant
  3. La simplicité et l’ergonomie
  4. L’OpenBIM, qui autorise la plupart des formats
  5. Le fonctionnement à distance
  6. L’immersion en 3D, sans casque de VR
  7. La capacité à commenter un projet, grâce au format BCF (Bim Collaborative Format)
  8. L’adaptabilité, y compris à de petits espaces, comme un simple bungalow de chantier

« Les usages possibles et les utilisateurs potentiels sont aussi très variés » nous dit-il.

« Les futurs habitants d’un logement peuvent visualiser les espaces et y apporter leur commentaire, par exemple en faisant remarquer qu’un simple garde-corps à barreaux n’est pas le meilleur moyen de préserver l’intimité des occupants d’une chambre » ajoute-t-il.

Les usages peuvent donc être multiples : revue de conception en amont et revue de projet pendant le chantier, présentation détaillée au maître d’ouvrage, travail avec le coordinateur SPS, utilisation pour la commercialisation, maintenance-exploitation du bâtiment … et la liste n’est pas limitative.

Un outil bien né et ambitieux

L’outil BIMscreen a vu le jour en associant BTP Consultants, l’agence Architecture Pélegrin et Scale-1 Portal, spécialiste de la réalité virtuelle. Le projet a été soutenu par le Plan de Transition Numérique dans le Bâtiment et le Ministère de la Cohésion des Territoires.

Les premiers retours d’expérience sont plutôt positifs et la liste des utilisateurs s’allongent, notamment dans le monde des bailleurs sociaux, parmi lesquels on peut citer Emmaüs Habitat ou 3F (voir témoignage).

Si, au départ, le projet se voulait « repenser la traditionnelle réunion de chantier en y intégrant la Réalité Virtuelle sur une base de maquette BIM » les usages qui se développent sont beaucoup plus larges.

Selon l’équipe de BTP Consultants, « Cette solution permet aux acquéreurs de visiter leurs futurs appartement ou maison, mais aussi d’avoir une réelle idée des volumes, de la vue, du vis-à-vis, de l’environnement à l’échelle 1, directement dans la bulle de vente du promoteur, grâce à la maquette numérique BIM … L’utilisateur peut ajouter ses commentaires directement dans la maquette (grâce à l’appli BIMSCREEN installée sur l’interface tablette). Par exemple, « revêtement de sol non conforme aux choix des finitions : à changer », cette notification est envoyée par mail directement aux services finitions intérieures du promoteur, pour modification. »

Régis Bourdot

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter