1965-2015 : KP1 fête ses 50 ans de présence en Alsace

Communiqué | 18.09.15
Partager sur :
1965-2015 : KP1 fête ses 50 ans de présence en Alsace - Batiweb
KP1 a la fibre alsacienne depuis longtemps... Précisément 1965 avec l'ouverture du site de production d'Ensisheim dans le Haut-Rhin, à 20 km au Nord de Mulhouse, suivi par l'implantation d'une agence à Duppigheim dans le Bas-Rhin, transférée en 2003 à Molsheim, à 28 km au sud-ouest de Strasbourg.
 
Cette double implantation géographique permet à KP1, leader français des systèmes constructifs, de couvrir l'ensemble de l'Alsace, mais aussi de desservir les territoires limitrophes vers le lyonnais, la région parisienne ou encore la Suisse, en appui des autres sites KP1 dont Louvigny (57), Verdun-sur-le Doubs (71), Grigny (69) et même Limay (78).
 
"L'Alsace est l'un des territoires historiques de l'industrie de la préfabrication béton, précise Patrick Burdy, directeur d'usine KP1. La région se caractérise par la présence de nombreux acteurs et nous nous efforçons de nous différencier par les spécificités de nos produits et de nos services. Nous sommes tout particulièrement bien placés en termes de coûts de produits et de qualité de fabrication."

 

 

2 juin 2015 : Merci pour ce moment…

Le mardi 2 juin, de 17 à 22h, près de 150 acteurs de la construction - maçons, entreprises de Gros-OEuvre, bureaux d'études, négociants, maîtres d'ouvrage, maîtres d'oeuvre -, mais aussi fournisseurs, partenaires et représentants de l'État étaient présents sur le site d'Ensisheim (68) pour fêter les 50 ans de KP1 en Alsace.

Un moment d'échanges et de convivialité pour se souvenir du chemin parcouru, évoquer les projets réalisés et rencontrer l'équipe Marketing et la Direction du groupe, dont Jean-François Trontin et Bart Deman, respectivement Président et Directeur Général, en présence du sous-préfet de Mulhouse, Jean-Noël Chavanne et de son équipe.

Trois belles maquettes de planchers, installées pour l'occasion, et des écrans vidéo permettaient, enfin, de découvrir les dernières innovations produits et sécurité de KP1 et d'évoquer les évolutions à venir de la construction et le futur de l'usine. Dernières nouveautés présentées : la ThermoPrédalle® et Milliwatt Ôbox. En savoir + sur www.kp1.fr.

 

Des services…

La force de KP1 en Alsace tient aussi à sa capacité à répondre aux demandes de ses clients avec une réactivité remarquable. "Ici, on fait une étude le matin et elle est enlevée… le matin, résume en souriant Patrick Burdy. Si un maçon arrive avec son camion et ses plans sans avoir encore passé sa commande, nous avons les procédures et les ressources pour finaliser l'étude et la transmettre à son négociant, le temps qu'il charge les matériaux sur le parc."

 

Des adaptations pour le marché alsacien…

Cette souplesse passe également par l'adaptabilité des produits aux spécificités du marché alsacien. "Il s'agit pour nous d'apporter plus de confort et de productivité aux maçons, dans l'esprit d'une démarche d'amélioration continue associant l'usine, le bureau d'études et le commerce, détaille Raymond Jarzaguet, responsable d'exploitation du site d'Ensisheim (photo ci-dessus). A titre d'exemple, nous déployons depuis 6 mois un nouveau concept de prédalles avec raidisseurs. A la différence de nos concurrents, les raidisseurs servants pour les aciers complémentaires ne font pas toute la longueur de la prédalle et laissent un passage au milieu. Les maçons n'ont plus à les enjamber et cette solution économique préserve l'intégralité des avantages de la précontrainte, tout en améliorant la sécurité des hommes lors de leurs déplacements."
 

Et la volonté de jouer un rôle majeur

Avec des investissements réguliers sur ses sites d'Ensisheim et de Molsheim et des équipes au savoir-faire renforcé, KP1 confirme, à l'heure de son 50ème anniversaire, sa volonté de jouer un rôle majeur sur le marché du bâtiment alsacien avec l'appui de ses partenaires négociants et des entreprises.

 

KP1 Ensisheim
Un site de production en mutation constante

Idéalement implanté sur la zone industrielle III-Thur, au bord de l'autoroute A35, KP1 Ensisheim est l'un des industriels historiques de cette ville de près de 10 000 habitants, située au coeur du Haut-Rhin entre Colmar et Mulhouse.

Avec une capacité en volume béton de 25 000 m3, l'usine fabrique, grâce à ses 8 lignes de fabrication, les principales gammes de produits en béton KP1 destinées aux bâtiments et à la maison individuelle : poutrelles, poutres et prédalles.



Dès son ouverture, Ensisheim est reconnue comme l'une des usines les plus performantes de France au niveau de la fabrication des poutres et des poutrelles. Une réputation qu'elle conservera avec l'arrivée progressive de ses bancs de fabrication de prédalles dans les années 60-70.

L'usine saura, ensuite, s'adapter à l'évolution de l'activité de la construction alsacienne en s'appuyant sur le dynamisme, la mobilisation et le savoir-faire de ses collaborateurs.

Sa très forte flexibilité et ses coûts de production très maîtrisés lui permettront, lors des belles années du bâtiment, de livrer des produits sur une zone géographique très large atteignant la région parisienne. Son activité est alors maximale, les équipes tournent en 2x8 et l'effectif atteint les 60 collaborateurs, avant de redescendre à 25 actuellement, compte tenu de la baisse d'activité liée à la crise du bâtiment que traverse actuellement la France.
 

Une usine tournée vers le 21eme siècle

Ensisheim poursuit désormais sa mutation grâce au maintien d'une politique d'investissement soutenue. L'objectif ? Optimiser encore les performances des outils de production, la qualité des produits, mais aussi le confort au travail et la sécurité des collaborateurs, une priorité majeure du Groupe KP1. "Ensisheim se caractérise par un faible taux d'accidentologie et nous dépassons régulièrement des périodes de 1000 jours sans accident du travail avec arrêt, précise à ce sujet Raymond Jarzaguet." Cette évolution en cours souligne, que le site d'Ensisheim constitue, plus que jamais, un élément clé de la stratégie industrielle de KP1 dans le déploiement de ses gammes en Alsace est au-delà.
 

Ensisheim en chiffres

Superficie : 5 ha 25 collaborateurs : Production, logistique, administratif, bureaux d'études et commerce
Outils de Fabrications :
- Centrale béton capacité de 35 000 m3
- 3 bancs de prédalles courantes (ép. 6 cm),
- 1 banc prédalles épaisses (ép.12 cm),
- 2 bancs de poutres
- 2 bancs poutrelles
 

Quelques belles références récentes

L'Ecoquartier du Bruckhof, Strasbourg : 55 000 m² de prédalles
L'école Européenne, Strasbourg : 2 000 ml de poutres.
Le parking de la Rotonde Strasbourg 3500 ml de poutres
L'hôpital Émile Muller, Mulhouse : 2 000 ml de poutres et 4 000 m² de prédalles.
 

Ensisheim en dates

1965 : création de l'usine par la Société industrielle de Planchers Précontraints de l'Est (SIPPE). Fabrication de poutrelles et de poutres sous licence Saret.
Années 60-70 : bétonnage du parc et installation progressive des lignes de fabrication pour accompagner la montée en puissance de l'usine
1980 : Rachat par Doras Industries
1987 : Reprise par Feder Béton 1988 -89 : Evolution des process prédalles avec de nouveaux matériels de précontrainte : balayeuse et vibro distributrice à béton, carrousels équipés de peignes…
1990-1992 : Installation des portiques pour remplacer les grues chargées du transport des prédalles et des poutres vers le stockage extérieur, automatisation de la centrale à béton
1996 : BDI, présidé par Jean-François Trontin, intègre Feder Béton et l'ensemble de ses sites industriels.
1997 : Élargissement des gammes stockés, dont les entrevous PSE et EMS KP1, destinées aux planchers des maisons individuelles.
1999 : lancement de la poutrelle Leader KP1 Années 2000 : arrivée de pousseurs de fils (déroulage et coupe à longueurs des fils et torons de précontrainte) et des rives fixes chanfreinées sur les bancs prédalles.
2003 : Le groupe BDI, ses marques commerciales Feder Béton et PPB - ses filiales et ses sociétés adoptent la nouvelle identité KP1.
2015 : Nouvelles évolutions : rives de bancs à crémaillère, système de levage à déverrouillage automatique pour les ponts des lignes prédalles, automatisme centrale à béton.
 

Pourquoi ils aiment Ensisheim ?

Eplio Pagilarulo / Contremaître Fabrication
"J'ai commencé en janvier 1979 en tant que manoeuvre en sortant de l'apprentissage. Si, à cette époque, de nombreuses opérations étaient faites à la main, la fabrication est aujourd'hui très mécanisée et j'ai, aujourd'hui, toujours autant de plaisir à travailler avec des équipes jeunes et beaucoup plus polyvalentes."

José Perreira / Contremaître Parc
"J'ai démarré ma carrière dans l'industrie textile avant de rejoindre le site d'Ensisheim en septembre 1978 où la paye était meilleure. Après 3 mois en tant que manoeuvre, j'ai fait une formation cariste et depuis je suis sur le parc. J'aime être en plein air et ce métier qui exige d'être consciencieux, solide et très organisé."

Pascal D'Ambrosio / Responsable Qualité
"J'ai démarré sur les lignes prédalles le 2 août 1989. Je travaillais alors de 3h à midi. Le boulot était dur mais l'ambiance très fraternelle. Je me suis tout de suite senti bien… et je suis resté là en gravissant tous les postes jusqu'à superviser aujourd'hui la qualité, une mission clé pour l'entreprise."

Bernard Lamisé / Responsable de fabrication jusqu'en 2007
"J'ai commencé sur les bancs en 1976 et grandi tout tranquillement pour finir responsable de production. Ce que j'ai apprécié durant ces 30 années ? C'est avant tout le bon état d'esprit. Nous constituions une famille solidaire qui aimait son usine et venait travailler dans la bonne humeur."

Roland Berion / Directeur d'usine d'Ensisheim de 2001 à 2005
"J'ai dirigé des usines pendant 30 ans et trouvé à Ensisheim une équipe remarquable, motivée, volontaire et compétente. C'était une période où l'activité marchait très bien et nous étions sollicités pour aider d'autres régions. On nous demandait beaucoup de flexibilité et les représentants du personnel étaient vraiment à l'écoute des besoins."
 

KP1 Molsheim
Une agence modernisée pour le nord de l'Alsace

Située sur la zone industrielle de la ville de Molsheim, à 28 km de Strasbourg, l'agence propose l'ensemble des systèmes constructifs KP1 destinés à la maison individuelle et aux petits bâtiments collectifs : les gammes de poutrelles et poutres fabriquées à Ensisheim, complétées par les entrevous en polystyrène Isoleader et en matériaux de synthèse EMX, les rupteurs thermiques et de nombreux accessoires KP1. L'offre est complétée par une gamme d'entrevous traditionnels en béton, très appréciée en Alsace.



Créée initialement à Duppigheim, puis transféré en 2003 à Molsheim à quelques kilomètres pour accompagner la progression de l'activité, l'agence dessert les principales enseignes de négociants en matériaux de construction et les indépendants du nord de l'Alsace jusqu'à Colmar, pour une clientèle de maçons allant des artisans aux entreprises structurées de dizaines de compagnons. L'équipe se compose de trois collaborateurs - un chef d'agence chargé des études, un agent d'exploitation et un cariste - avec, en appui, un commercial.
 

Agrandissement et nouveaux bureaux pour plus d'efficacité

Le site a bénéficié d'investissements importants en 2013, afin d'améliorer l'organisation du parc, mais aussi créer de nouveaux bureaux pour les collaborateurs et l'accueil des clients.

Construite dans le prolongement du bâtiment actuel et d'une superficie de 100 m², cette extension change totalement la physionomie du site, en lui donnant une image en phase avec le dynamisme de KP1, grâce à son architecture très contemporaine. "Ces travaux ont clairement renforcé notre attractivité, se réjouit Stéphane Régenass, Chef d'agence. La force de Molsheim tient à sa grande réactivité en préparation de commande. Nous faisons tout pour le client et travaillons très souvent en flux tendu pour satisfaire leur urgence d'enlèvement."

L'agence dispose, également, de nouveaux outils de gestion, dont un logiciel de dessin plus puissant pour les études, afin de gagner du temps en productivité et de relever ce challenge quotidien.
 

Pourquoi ils aiment Molsheim ?

Stéphane Regenass / Chef d'agence
"Le maçon alsacien veut un prix et de la qualité et nous essayons de lui proposer le meilleur compromis avec la réactivé et la convivialité en plus"

Joël Clauss / Agent d'exploitation
"En Alsace, chose qui est dite, chose qui est faite ! Les négociants et maçons alsaciens n'ont qu'une parole mais ils sont très pressés et privilégient toujours les contacts directs et francs. Ils apprécient notre nouvelle organisation et nous travaillons vraiment en confiance avec eux."

Philippe Schmitt / Cariste
"Le contact avec les client est toujours sympathique. Le parc a beaucoup évolué. Tout a été refait et réinstallé. Aujourd'hui, c'est rangé, net et droit et ils sont nombreux à nous le dire."
 

Vieille maison et plancher dernier cri !
Ecomusée d'Alsace : un plancher KP1 pour une maison de 1683


Les tracteurs - des Lanz Bulldog pour les experts - sont plus vieux que le site d'Ensisheim mais pas les produits KP1 chargés sur les remorques ! Début avril, les équipes de l'Ecomusée d'Alsace installés à quelques kilomètres de l'usine sont venues charger, entre deux camions - 90 m² de poutrelles et d'entrevous, afin de réaliser le nouveau plancher bas d'une très ancienne et rare maison alsacienne, construite en 1683 à Hagenbach (Sundgau), après la guerre de Trente ans.



"Sa particularité, c'est la forme encore rudimentaire de son colombage et ses grands poteaux bois, consolidés par des croix de Saint-André, faisant les deux niveaux, précise Guy Macchi, Maitre Maçon passionné par la sauvegarde du patrimoine alsacien, Président des bénévoles de l'association des Maisons paysannes d'Alsace et en charge de son remontage. Elle était déjà installée à cet endroit depuis 1982. Mais nous n'avions conservé que la façade et l'ossature et, dès qu'il pleuvait, son plancher à solivage bois gonflait au point de ne plus pouvoir faire rentrer des visiteurs à l'intérieur. D'où notre décision de la démonter et de la remonter aujourd'hui sur une dalle en béton qui ne craint absolument rien : ni la pluie, ni le froid, ni le chaud. Et comme j'ai travaillé durant 35 ans avec le site KP1 d'Ensisheim et que son responsable d'exploitation, Raymond Jarzaguet est un passionné de mécanique qui s'investit bénévolement dans l'entretien des véhicules historiques de l'Ecomusée, le mécénat s'est imposé de lui-même."

Une belle rencontre, entre KP1 et l'Ecomusée d'Alsace dirigé par Eric Jacob, qui témoigne de la continuité des techniques constructives et des liens entre les alsaciens et leurs espaces de vie au fil du temps.

www.ecomusee-alsace.fr


 
Demandez votre documentation
 
La sélection de la semaine
Plafond Monolithique ELEGANZA - Batiweb

Eleganza de Armstrong Ceiling Solutions offre une harmonie des sons et une élégance visuelle. Avantages...


PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

information bloqueur de pub détecté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb