Balcons en front de mer : les rupteurs Schöck garantissent durablement homogénéité de l’enveloppe du bâtiment et sécurité Communiqués | 21.11.19

Partager sur :
Reconnus pour l’apport de leurs performances structurelles, thermiques et acoustiques, les rupteurs Schöck contribuent également à garantir un maximum de sécurité des balcons là où ils sont mis en oeuvre.
C’est donc tout naturellement que le promoteur Twin Promotion a choisi l’expertise Schöck pour son projet de résidence de tourisme situé sur le port de plaisance de Boulogne-sur-Mer (62).

109 balcons en porte-à-faux traités thermiquement et structurellement grâce aux 450 ml de rupteurs Schöck Rutherma® type K

Longtemps exclusivement présentée comme la plus grande plateforme de transformation de poissons d'Europe, Boulogne-sur-Mer mise aujourd'hui sur le tourisme, réconciliant son caractère industrialo-portuaire avec le destin balnéaire qui était le sien au début du XIXème siècle.

Extension de l'aquarium Nausicaa, centre de thalasso thérapie, Palais des Congrès, complexes hôteliers... témoignent de ce développement touristique en même temps qu'urbain. Aux alentours du port de plaisance en plein renouveau, les programmes immobiliers se multiplient. Et c'est sur la réalisation de l'un d'entre eux, dont le promoteur est belge (la Belgique à l'instar de l'Allemagne privilégie un mode constructif valorisant le traitement des ponts thermiques des balcons en isolation par l'extérieur), que Schöck est intervenu : la résidence de tourisme Marina et ses 109 appartements.

Cette résidence de tourisme face à la Marina pour laquelle Schöck a traité les ponts thermiques en ITE, signée par le cabinet BPAA Architecte de Saint-Omer, s'élève sur 8 étages et dispose de 109 balcons en porte-à-faux. 450 ml de rupteurs Schöck Rutherma® type K ont été mis en œuvre pour isoler ces balcons préfabriqués en béton blanc, faisant ainsi bénéficier le bâtiment d'une réduction des déperditions énergétiques jusqu'à 70% (au droit des ponts thermiques).

 
 

Avec la particularité que le bâtiment soit en front de mer : une disposition en matière d'enrobage de béton plus important des aciers (5 cm au lieu des 3 cm minimum habituels) pour résister aux embruns marins a été prise en compte et appliquée sur site.

Notons aussi que les règles de construction parasismiques se sont appliquées à ce bâtiment (Zone 2, Catégorie 3), justifiant d'autant plus le choix des solutions Schöck sous Avis Technique valable sur toutes les zones sismiques. 150 unités complémentaires Schöck Rutherma® module ES (Eléments Sismiques), garantissant une reprise ponctuelle des efforts horizontaux, ont été intercalées entre les éléments Schöck Rutherma® type K.

En droite ligne de sa politique d'accompagnement client et la traçabilité de ses produits, Schöck a assuré un suivi complet des différentes phases d'intégration des rupteurs dans les balcons chez le préfabricant BMP, puis lors de la mise en place de ces derniers sur chantier avec les équipes de l'entreprise de construction NCN.

Cette résidence de tourisme, livrée cet été, s'avère d'ores et déjà exemplaire, puisque le promoteur va en dupliquer le modèle à Camiers, au cœur de la station balnéaire de Sainte-Cécile-Plage, près du Touquet.

 

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter