Comment choisir des chaussures de sécurité adaptées à votre métier et à vos attentes ? Le guide ! Communiqués | 14.11.19

Partager sur :
Trouver des chaussures de sécurité confortables, durables et adaptées à votre activité peut être un véritable casse-tête : multiples marques, nombreux modèles, normes... A travers ce guide, vous allez pouvoir découvrir les critères décisifs et les questions indispensables à se poser pour choisir VOS chaussures de sécurité.

Le BTP est un secteur d'activité qui regroupe des métiers aussi variés les uns des autres. Entre un maçon, un charpentier, un électricien et un peintre, les chaussures de sécurité ne sont pas les mêmes puisque les environnements de travail et les risques auxquels vous êtes exposés diffèrent. En fonction de votre métier, vos attentes sont donc différentes.

Chaussures de sécurité : les critères décisifs pour bien les choisir

Le confort et la légèreté : un atout majeur pour vos chaussures de sécurité.
Choisir des chaussures de sécurité confortables est une préoccupation majeure car vous les portez au quotidien. Le confort peut être déterminé en fonction de plusieurs éléments qui composent la chaussure et qui peuvent être décisifs.

Schéma de la construction d'une chaussure de sécurité (de la marque S24)

La semelle intérieure (semelle de propreté) est en contact direct avec le pied. Elle peut présenter de nombreux avantages suivant le modèle : amortissante, anatomique, amovible, lavable, antibactérienne, respirante... Une semelle amovible est idéale si vous portez des semelles orthopédiques ou si vous souhaitez la remplacer par une autre semelle. La respirabilité permet de réduire l'accumulation de l'humidité au long de la journée.

La semelle intercalaire (ou intermédiaire) joue aussi un rôle fondamental dans le confort. En fonction des fabricants, du matériau et de la technologie utilisée, elles possèdent différentes propriétés (anti-fatigue par exemple).

 

La respirabilité peut également renforcer votre confort au quotidien. De nombreux éléments entrent en jeu pour déterminer ce paramètre : semelle et doublure intérieure, tige perforée (chaussures aérées)... La flexibilité peut aussi apporter plus de confort.

Enfin, le critère de confort incontournable est la légèreté. Si les chaussures sont lourdes, vous ressentirez plus rapidement la fatigue. Plusieurs éléments peuvent rendre une chaussure de sécurité légère comme la coquille de protection (l'embout de sécurité au bout de la chaussure) et la semelle anti-perforation. Elles peuvent être métalliques (acier) ou non métalliques (comme le composite). L'acier est moins coûteux à l'achat mais est lourd tandis que le composite est léger et conduit moins le chaud et le froid. Une semelle anti-perforation en composite est plus flexible et couvre totalement le pied (plus sécurisée).

Le matériau de vos chaussures de sécurité : un gage de durabilité s'il est adapté à votre activité

Le matériau de vos chaussures de sécurité est un critère de choix à ne pas laisser au hasard. En plus de l'aspect esthétique, le matériau doit être adapté à vos activités professionnelles pour durer. Il existe une multitude de matériaux : nubuck, velours, cuir, synthétique, textile...

Le cuir nubuck est adapté à un environnement sec. Le cuir pleine fleur est hydrofuge, respirant et résistant mais nécessite de l'entretien (il faut nettoyer et nourrir le cuir). La microfibre est lavable et hydrophile. D'autres matières synthétiques sont conçues pour offrir une haute résistance à l'abrasion et aux déchirements.

Pour des chaussures durables, certains modèles ont le bout recouvert (l'avant de la chaussure) réduisant de manière significative l'usure naturelle de la chaussure.

La forme de vos chaussures de sécurité : pas seulement une affaire de style.

La forme de vos chaussures de chantier est déterminante. En fonction de votre activité, tous les modèles ne sont pas adaptés.

  • Les chaussures de sécurité hautes (tige montante) sont recommandées pour les terrains difficiles (bon maintien de la cheville).
  • Les chaussures de sécurité basses sont préconisées pour le travail dans des positions inconfortables ou agenouillées (meilleure flexibilité et liberté de mouvements).

Le design de la semelle est aussi important suivant votre environnement. Si vous travaillez sur les toits, les crampons et le talon décroché sont vivement déconseillés. En revanche, si vous exercez sur des terrains difficiles, les crampons sont un véritable atout. Si vous montez fréquemment sur des échelles ou des escaliers, le talon décroché est particulièrement adapté.

 

Avec talon décroché et crampons

 

Avec semelle sans relief

Le choix entre une basket de sécurité et une chaussure se fait en fonction de vos préférences notamment au niveau du style. Mais il doit toujours être fait en cohérence avec vos besoins.

Comment choisir des chaussures de sécurité adaptées à votre métier grâce aux normes ?

La compréhension des normes est un enjeu indispensable pour pouvoir faire face aux risques de votre métier et faire un choix sécurisé. Au premier regard, les normes peuvent sembler laborieuses à comprendre.

Les chaussures de sécurité sont régies par la norme EN 20345 : « Chaussures de sécurité avec coquille de protection résistante à 200 joules d'écrasement ». Elle établie les exigences de base : embout de protection résistant à un choc d'une énergie de 200 joules et à un écrasement de 15 kN, innocuité, confort, solidité et semelle contre les glissades.

Il existe plusieurs niveaux de protection en lien direct avec les risques de activité professionnelle.

Les différents niveaux de protection pour vos chaussures de sécurité :

  • SB : le niveau de protection de base reprend les exigences fondamentales de la norme EN 20345.
  • S1 : Les chaussures de sécurité S1 répondent aux exigences fondamentales (SB), sont antistatiques (A), la semelle est résistante aux hydrocarbures (FO) et les chocs sont absorbés au niveau du talon (E). Environnement sec et sol plat.
  • S1P : Reprend les exigences de la norme S1 + semelle anti-perforation (P). Environnement sec et sol à risque.
  • S2 : Reprend les exigences de la norme S1 + tige hydrofuge (WRU). Environnement humide et sol plat.
  • S3 : Reprend les exigences de la norme S1P + tige hydrofuge (WRU). Environnement humide et sol à risque.
  • S4 : concerne exclusivement les bottes. Reprend les exigences de la norme S1 + résistance à l'eau - imperméabilité (WR). Environnement très humide.
  • S5 : concerne exclusivement les bottes. Reprend les exigences de la norme S1P + une résistance à l'eau - imperméabilité (WR). Environnement très humide.

Remarque : les lettres telles que (A) sont un code pour reconnaître les protections apportées par les chaussures.

   

Dans le BTP, les chaussures de sécurité S1P et des chaussures de sécurité S3 sont les plus utilisées (sol à risques). Habituellement, la norme S1P est privilégiée par le second œuvre et le travail en intérieur tandis que la norme S3 est préconisée pour les chantiers extérieurs. Enfin, pour certaines activités, il est parfois utile de porter des bottes de sécurité.

Chaussures de sécurité antidérapantes : la résistance au glissement :

Toutes les chaussures de sécurité doivent être antidérapantes pour réduire le risque de chute en limitant les glissades. Il s'agit d'une exigence de base prévue par la norme EN 20345. Il y a 3 types de tests de résistance aux glissements, reconnaissables par des lettres.
 

  • SRA : semelle résistante aux glissements, le test est fait sur sol céramique
  • SRB : semelle résistante aux glissements, test sur sol acier
  • SRC : semelle résistante aux glissements, test sur sol céramique et acier

Dans la pratique, la plupart des chaussures BTP sont SRC.

Les normes complémentaires des chaussures de sécurité :

Ces niveaux S1, S3... sont des protections de base. Des protections supplémentaires peuvent s'ajouter en fonction des risques de votre lieu de travail.

  • AN : protection des malléoles
  • CI : risque froid - la semelle permet une isolation contre le froid
  • HI : risque chaleur - la semelle permet une isolation contre la chaleur
  • HRO : risque chaleur par contact direct - la semelle résiste à la chaleur par contact direct jusqu'à 300°C
  • ESD : risque électrostatique - les chaussures ESD contiennent le risque de décharge électrostatique et donc la formation d'étincelles en les dissipant (certification ESD 61340)
  • FO : risque hydrocarbures - la semelle résiste aux hydrocarbures
  • M : protection du métatarse (les cinq os longs du pied) contre les chocs jusqu'à une énergie de 100 joules
  • P : risque de perforation - la semelle résiste aux perforations
  • WR : risque eau - les chaussures de sécurité sont imperméables et résistantes à l'immersion
  • WRU : risque eau limité - seule la tige de la chaussure est hydrofuge : la pénétration et l'absorption de l'eau est très réduite
  • WG : risque projections de métal fondu - le cuir des chaussures résiste à la projection de métal fondu

Ainsi, pour choisir votre paire de chaussure de sécurité, il faut prendre en compte :

  • Votre environnement de travail
  • Les risques auxquels vous êtes exposés pour définir les protections nécessaires et donc les normes pour travailler en toute sécurité

Choisir vos chaussures de sécurité : l'importance d'une information claire et détaillée

Il est important d'avoir le plus d'informations disponibles avant d'acheter une chaussure de sécurité. La boutique en ligne vetementpro.com est une entreprise qui met à disposition toutes les informations nécessaires pour vous permettre de faire un choix avisé. Ainsi, toutes les chaussures de sécurité homme et femme proposées sont décrites en détail, les normes sont compréhensibles car expliquées, les matériaux et les technologies des semelles sont décryptés. Le poids de la chaussure est annoncé pour vous éviter de mauvaises surprises.

Pour faciliter vos recherches, des sélections par métier sont mises en place. Ces modèles répondent aux risques de votre activité. Et, pour toutes questions, des conseillers sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre choix.

Pour en savoir plus exit_to_app

 

filter_list Sur le même sujet

Comment choisir le pantalon de travail adapté à votre métier ? Le guide !

Comment choisir le pantalon de travail adapté à votre métier ? Le guide !

Les métiers dans le secteur du BTP sont variés et il existe une multitude de pantalons de travail. Il est parfois difficile de s’y retrouver et de choisir le pantalon adapté à votre métier et à vos habitudes. Votre pantalon de travail, dans lequel vous vous sentez si bien et que vous trouvez si pratique, ne correspondra certainement pas à celui de votre collègue.
Nouvelle ligne « B-ROK » pour le bâtiment et l'industrie : design sportif, robustesse et confort au rendez-vous !

Nouvelle ligne « B-ROK » pour le bâtiment et l'industrie : design sportif, robustesse et confort au rendez-vous !

Vers de nouveaux horizons. La marque française MOLINEL, qui conçoit des vêtements professionnels dédiés aux univers de l’artisanat, de l’industrie, des collectivités, des métiers de bouche et des services à la personne, est reconnue pour son offre complète WORKWEAR dédiée au bâtiment (gros oeuvre et second oeuvre), à l’ensemble des métiers de l’artisanat, aux travaux publics et à l’industrie.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter