Copropriété et sécheresse : la résine expansive pour mettre fin aux tassements différentiels ! Communiqués | 12.11.18

Partager sur :
Lorsque des fissures ou des affaissements se produisent sur une copropriété, l’étude de sol réalisée par un bureau d’études géotechnique peut démontrer un cas de tassement différentiel lié à la sécheresse. Avec le temps, la dessication des argiles fragilise la structure et un renforcement devient nécessaire pour stabiliser l’ouvrage avec pérennité.
Une copropriété victime de la sécheresse dans le Sud de la France

Sur la commune d'Aubagne (13), une copropriété construite dans les années 70 présente de nombreuses fissures évoluant depuis 1986 sur l'un de ses bâtiments, touchant 5 de ses blocs. Cet ouvrage R+1 comporte en fonction des lieux soit un sous-sol, soit un vide sanitaire. Ses fondations de type semelles filantes se révèlent d'une profondeur insuffisante pour le sol argileux sur lequel il repose. Cet été, un traitement du sol sous fondation par injection de résine expansive URETEK® a été mis en œuvre afin de remédier durablement à ces désordres.

Comment se déroule l'injection de résine expansive URETEK® ?

Depuis les caves, le vide sanitaire, le hall mais aussi en extérieur en périphérie du bâtiment résidentiel, 417 mètres linéaires ont été traités en moins d'un mois permettant aux habitants de n'avoir aucune gêne au sein de leur logement. Les injections ont été réalisées sur 2 à 3 niveaux de profondeur grâce à des tubulures de 12 mm de diamètre insérées dans les forages précédemment réalisés au travers des fondations. La résine bi-composants s'expanse et obtient sa compacité finale en quelques secondes seulement, celle-ci a été injectée jusqu'à réaction du bâtiment placé sous contrôle laser continu.

Des tests pénétrométriques ont été réalisés en début et fin d'intervention afin de s'assurer d'une bonne amélioration du sol sous fondations : mesure de l'augmentation de la résistance dynamique de pointe. La copropriété est dorénavant stabilisée et les travaux de réparations structurelles tels que des agrafages ou traitement des joints seront entrepris 1 à 2 mois après l'intervention d'URETEK®. La résidence est laissée en observation 12 à 18 mois avant de réaliser les travaux d'embellissement et ravalement.



filter_list Sur le même sujet

URETEK® conforte les fondations d’une bibliothèque

URETEK® conforte les fondations d’une bibliothèque

Touchée par des tassements de terrain, l’université de Nice Sophia-Antipolis (06) avait émis un appel d’offre en septembre 2017 en vue de conforter les fondations de sa bibliothèque sur le campus Carlone. Suite aux recommandations géotechniques, une reprise en sous-œuvre par injection de résine expansive a été privilégiée. Ensemble, revenons sur cette intervention réalisée durant l’été 2018.
Comment lutter contre les infiltrations d’eau ?

Comment lutter contre les infiltrations d’eau ?

Qu’il s’agisse d’infiltrations d’eau dans une cave, un sous-sol, un parking enterré ou même dans une fosse d’ascenseur ; WATER BARRIER est la nouvelle innovation brevetée d’URETEK®, solutionnant ces problématiques.
Un bel immeuble Haussmannien remis sur pied !

Un bel immeuble Haussmannien remis sur pied !

Situé à quelque pas de l’Assemblée Nationale – Paris 6ème, ce magnifique immeuble Haussmannien a été construit en 1867 sur des murs en maçonnerie posés sur un béton cyclopéen. Au fil des années, des tassements différentiels avec fissuration importante ont affecté l’ouvrage. L’origine de ces désordres est imputable à des fuites de réseaux ainsi qu’à des pompages proximaux et au marnage de la Seine qui ont favorisé la décompression des sols d’assise et l’affaiblissement des fondations.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter