Exutoires avec Brise-Soleil Lumineux en toiture de L'Octroi à Nancy

Communiqué | 30.09.21
Partager sur :
Exutoires avec Brise-Soleil Lumineux en toiture de L'Octroi à Nancy - Batiweb
Voici un feedback sur le chantier de L’Octroi, Pépinière Culturelle et Créative de la Ville de Nancy. Passant de la genèse du projet à sa réalisation, ce publireportage est un reporting en 10 étapes d’un chantier traitant de réhabilitation, d’artisanat et d’architecture . Il évoque aussi les lanterneaux de la Petite Halle dont une des particularités est d’intégrer des lanterneaux Bluesteel Therm pneumatiques équipés d’un remplissage par Brise-Soleil Lumineux (BSL) incolore.

Sur le site des anciens abattoirs à Nancy

En 1912, des abattoirs étaient installés sur le boulevard d’Austrasie à Nancy. C’est dans le quartier des Rives-de-Meurthe, alors en pleine mutation industrielle, que les nouveaux abattoirs et le marché aux bestiaux ont en effet occupé une surface de 60 000 m². Ils répondaient aux besoins d’une population alors de 150 000 habitants. 3 bâtiments principaux composaient le parc ; la halle principale, soit l’actuelle grande halle Renaissance, dédiée au marché du gros bétail, et la halle aux veaux, similaire à la halle principale, mais d’une surface plus petite. Dans le prolongement de ces deux bâtiments ; le marché aux moutons, à l’architecture ouverte. Les progrès techniques de la deuxième moitié du XIXe siècle ont permis de construire des bâtiments à la structure métallique d’une grande modernité. Les abattoirs ont fermé leurs portes en 1996. Ils sont aujourd’hui témoins et acteurs d’une nouvelle histoire, aujourd’hui plus artistique qu’agricole.

Le projet de L'Octroi par Solorem

L’Octroi est un projet porté par la Ville de Nancy. Sa réalisation a été confiée à SO LOR EM (Société LORraine d’Economie Mixte), entreprise d’aménagement urbain partenaire de la ville. Créée en 1960, la société est majoritairement détenue par les collectivités territoriales et reconnue pour des ouvrages de modernisation d’équipements publics et parapublics.

« Solorem a été désignée mandataire par la Ville de Nancy pour la gestion de l’opération Octroi. Son rôle démarre de la planification à la livraison d’un site opérationnel, en passant par les différentes étapes d’une opération classique de construction : concertation locale, recrutement des prestataires intellectuels (équipe de maîtrise d’œuvre, contrôle technique, CSPS), entreprises… dans le respect du code de la commande publique. » (Noureddine Faouzi, Chargé d’Opération Solorem)

Les bâtiments de L'Octroi aujourd'hui

Depuis 2020, L’Octroi est devenu un tiers-lieu culturel et créatif. Ouvert à toutes les disciplines, il se veut tel un lieu de rencontres, d’expérimentation et de confrontation des idées afin d’aboutir sur un projet commun adopté par le public dans une logique de concertation et d’écosystème. Il s’agit actuellement d’une Pépinière Culturelle et Créative (PCC) gérée par l’association OK3. Elle accueille différents acteurs artistiques, économiques et issus du milieu de la formation. L’Octroi comprend 5 bâtiments : la Grande Halle, la Halle ouverte, L’Octroi Nord, L’Octroi Sud et enfin la Petite Halle. (Adaptation texte source octroi-nancy.fr)

Genèse du projet toiture de la Petite Halle

Les travaux de L’Octroi ont débuté en juillet 2019 pour se finir en mai 2021. La pandémie aura provoqué certains retards. Pour Solorem, l’opération a consisté en grande partie en la réhabilitation et la restructuration des pavillons de L'Octroi Nord et Sud et de la Petite Halle. Les repères Développement Durable mis en exergue par Solorem sont :

  • L’approche environnementale adoptée visant à réduire les besoins en chauffage et à gérer le confort d’été ;
  • L’isolation des murs, la ventilation performante et le remplacement des menuiseries des pavillons Octroi Nord et Sud ;
  • Le remplacement des menuiseries extérieures, isolation du sol, des murs et de la toiture (avec végétalisation des toits terrasses) de la Petite Halle ;
  • L’optimisation du free-cooling par tirage naturel et forte ventilation de la lame d’air en sous face de couverture.

(Source solorem.com)

La prestation Bluetek étant associée au projet de la Petite Halle, nous arborerons ici exclusivement ce bâtiment et les produits qui ont été prescrits sur cette partie du site.

Les produits Bluetek préconisés en toiture de la Petite Halle

À l’origine, le CCTP préconisait des brise-soleils extérieurs associés à des lanterneaux de toiture qui permettraient d’éviter l’ensoleillement direct à l’intérieur du bâtiment. Pour des raisons esthétiques, car les lanterneaux se voient depuis la route, cette option de brise-soleil n’a pas convaincu l’architecte qui a préféré la proposition faite par M. Fauvel, Ettec, visant à installer un brise-soleil intégré au polycarbonate, soit la solution de Brise-Soleil Lumineux commercialisé par Bluetek : le BSL.

Ce choix technique répond d’ailleurs dans les faits à l’approche environnementale développée par Solorem.

La pose : prestation de la société Ettec

C’est la société Ettec qui a fait le pont entre nos différentes entreprises. Située à moins de 15 km du chantier, la société Ettec est spécialisée en travaux d‘étanchéité, de couverture, de charpente, de bardage et d’entretien des toitures. C’est aussi une experte en travaux de zinguerie, son premier métier. Ce savoir-faire quasi artisanal, on peut aujourd’hui le constater en longeant simplement le bâtiment de la Petite Halle de L’Octroi sur lequel Ettec a œuvré.

L’entreprise a réalisé un voligeage et a procédé à la mise en place d’un relevé zinc de 0,65 (n° 12) reprenant exactement la forme de la tuile, et cela sur toutes les costières des lanterneaux actuellement en toiture.

Bluetek : expert en lanterneaux et en gestion énergétique

Aujourd’hui, des baies vitrées entourent la Petite Halle de L’Octroi, cumulées à une belle arrivée de lumière naturelle via des appareils de désenfumage posés en toiture. Ce choix architectural de lanterneaux avec remplissage BSL, Pierre Amiot l’explique aussi par une volonté budgétaire pour des produits économiques et efficaces. En effet, il fallait répondre à une réglementation désenfumage et à une volonté de protection solaire ; autant joindre l’utile au confort des utilisateurs.

Le « lot lanterneaux », qui de fait minimise l’utilisation de l’éclairage artificiel tout en protégeant du soleil, donc d’une substantielle chaleur, est optimisé par une possibilité d’aération journalière des locaux. L’asservissement prévu permet de gérer les appareils, de façon manuelle et automatique.

Cette association est dans son résultat une solution globale en gestion énergétique, intégré par la RT2012, et en phase avec la RE2020 toute proche.

Le package des appareils Bluetek

C’est suivant le calcul de désenfumage pour ERP (1/200e en surface Aa / SUE) que la Petite Halle a été étudiée en termes de lanterneaux DENFC (Dispositif d’Évacuation Naturelle de Fumées et de Chaleur). Le bâtiment de 443 m² mesure environ 9,30 m à la faîtière, et 6,30 m à l’égout.

Techniquement, il a été fourni par Bluetek :

  • 16 lanterneaux Bluesteel Therm modèle pneumatique avec Brise-Soleil Lumineux incolore dimension 100/100 cm. Aération électrique course 300 mm 230 V / 0,6 A. Costière droite isolée 25 mm bitumée hauteur 500 mm. Ouverture/fermeture par thermo-déclencheur calibré à 93°C. Compris grille 1200 joules fixe. Complexe d’isolation 280 mm. Appareil conforme à la norme européenne EN 12-101-2 et admis au marquage CE. BSL = complexe comprenant un polycarbonate alvéolaire et une plaque polycarbonate appelée nid d’abeille épaisseur 25 mm.

Commandes à distance (pilotage) :

Ce « lot lanterneaux » permet donc de couvrir une volonté de désenfumage réglementaire, mais aussi de lumière naturelle optimale et d’aération quotidienne des locaux.

« Le rendu final après la pose des lanterneaux sur la Petite Halle est une bonne diffusion de la lumière naturelle. Elle est optimisée grâce au grand nombre d’appareils, qui, même s’ils sont de petite taille, sont bien répartis » conclut Christophe Paralovo, Responsable Commercial Régional pour Bluetek.

L'avis du mandataire

Monsieur Noureddine Faouzi, Chargé d’Opération Solorem, dit être satisfait des produits posés, de la prestation de l’entreprise Ettec et de la qualité des échanges entre les différents intervenants.

Les artistes de L'Octroi en lumière

Rencontrés en juin 2021, alors que la Petite Halle n’était pas encore en fonction, des artistes œuvraient encore à plein temps dans la Grande Halle. Parmi eux, Eddy Tisserand, qui assurait être ravi d’une perspective de ventilation quotidienne pour les mois à venir dans les nouveaux locaux. La Petite Halle et les lanterneaux qui la couvrent sont donc devenus aujourd’hui, et pour l’occasion, des vecteurs de création.

Au-delà de notre rôle d’industriel soucieux de la qualité de ses produits, nous nous en réjouissons.

 

Pour en savoir plus exit_to_app

 

filter_list

Sur le même sujet

Lanterneaux et DENFC : 8 bonnes raisons d’opter pour du verre en toiture - Batiweb

Lanterneaux et DENFC : 8 bonnes raisons d’opter pour du verre en toiture

Aujourd’hui, que ce soit en neuf ou en rénovation, sur étanchéité ou sur toitures sèches, vous pouvez opter pour des lanterneaux avec remplissage en verre plat. La transparence du verre vise à apporter à l’ancienne coupole une notion de design inédite, associée à la sécurité et au bien-être, mais aussi à concilier l’éclairement naturel des locaux avec les nouveaux critères énoncés par la RT2020, comme la qualité de l’air intérieur et l’isolation phonique.
La nouvelle usine Guy Cotten capitalise le Facteur Lumière du Jour tout en réduisant ses émissions carbone - Batiweb

La nouvelle usine Guy Cotten capitalise le Facteur Lumière du Jour tout en réduisant ses émissions carbone

Lauréate 2018 des 5èmes Victoires de la Bretagne pour sa nouvelle usine située à Trégunc dans le Finistère, l’entreprise Guy Cotten, mondialement connue pour ses fameux cirés jaunes depuis plus de 40 ans, mérite que l’on parle encore d’elle. En effet, ce nouveau bâtiment de 4 500 m², intègre des équipements permettant une réduction de l’empreinte énergétique… dont une cinquantaine de lanterneaux générant un éclairement naturel optimisé via la toiture. Dès 2019, sur les 150 salariés que compte Guy Cotten, une centaine d’entre eux travailleront donc en pleine lumière.
Les fenêtres de toit qui s’intègrent harmonieusement au rythme des façades - Batiweb

Les fenêtres de toit qui s’intègrent harmonieusement au rythme des façades

Maximisez l’entrée de lumière naturelle et la ventilation dans des bâtiments sains et confortables. Seules ou en association, les différentes dimensions de fenêtres permettent d’optimiser la quantité de lumière en fonction de la pièce. Il est préférable d’opter pour plusieurs fenêtres installées à différents endroits de la pièce plutôt qu’une seule grande fenêtre. La lumière est mieux diffusée si une fenêtre est placée sur chaque côté du toit. VELUX propose une gamme de fenêtres de toit classiques mais aussi des solutions d’espace et de lumière avec les verrières.