TRILUX AU SALON LIGHT + BUILDING 2016

Communiqué | 25.04.16
Partager sur :
TRILUX AU SALON LIGHT + BUILDING 2016 - Batiweb
TRILUX fait un retour sur l’incontournable salon de l’éclairage et de la domotique et conclut : un vif intérêt suscité par la connectivité
Du 13 au 18 mars, TRILUX a présenté au salon Light + Building 2016 les nouvelles possibilités qu'offre l'éclairage dans un monde interconnecté. Sur son stand d'une surface de 1 260 m², les visiteurs professionnels internationaux ont pu découvrir comment les solutions d'éclairage de TRILUX communiquent déjà avec leur environnement et les opportunités qui en découlent : la diminution de la consommation d'énergie et des coûts d'exploitation va de pair avec une amélioration du confort, du bien-être et de la sécurité des utilisateurs.
 
« TRILUX, la lumière qui connecte » était le message du leader allemand de l'éclairage professionnel au salon Light + Building 2016. À travers un luminaire monumental composé de nombreux luminaires et lignes continues reliés entre eux, TRILUX a montré l'importance de la connectivité pour le secteur de l'éclairage et pour ses clients. Les concepteurs, les architectes, les installateurs, tout comme les commerçants et investisseurs, se sont notamment intéressés à la gestion d'éclairage intelligente dans tous ses domaines d'application... qu'il s'agisse du bureau ou même de l'Industrie 4.0.
 
Selon la déclaration de Dietmar Zembrot, membre du directoire de TRILUX : « Le salon nous a montré que le marché est mûr pour réaliser en pratique les possibilités techniques de la connectivité ; l'intérêt porté à notre système de gestion d'éclairage LiveLink et aux nouveautés produits commandées par capteur a même dépassé nos attentes, elles-mêmes déjà élevées. »
 
TRILUX a donné différents aperçus : comment l'éclairage centré sur l'Homme promeut le bien-être et la productivité au travail, comment les LED créent l'ambiance souhaitée dans des magasins et le rôle joué par l'éclairage dans le déploiement des objets connectés. Les projets de recherche sur la Smart City ont également suscité un vif intérêt. À travers sa colonne lumineuse ConStela, TRILUX a démontré ce qu'un luminaire d'éclairage public pourra offrir à l'avenir : il intégrera des modules WLAN pour établir un réseau WiFi public, il pourra gérer le trafic, servir de station de recharge pour des vélos électriques et améliorer la sécurité des espaces publics grâce à des caméras et à des haut-parleurs.
 
Jusqu'en 2018, TRILUX veut réaliser 40 % de ses activités d'éclairage grâce à des systèmes intelligents de gestion d'éclairage et de gestion domotique, tout en pérennisant la forte croissance des dernières années. En 2015, le CA atteint se montait à 615 millions d'euros. Le salon a donné une forte impulsion à l'exercice en cours.
 
Galerie photos :
 
Objet de lumière TRILUX
 
Connectivité TRILUX
Une visualisation impressionnante de la connectivité : de nombreux luminaires spéciaux E-Line et Onplana ont été installés dans ce luminaire monumental.Qu'il s'agisse du bureau, de la Smart City ou même de l'Industrie 4.0 : TRILUX a présenté aux visiteurs professionnels des solutions d'éclairage commandées par capteur et des systèmes intelligents de gestion d'éclairage, destinés à l'avenir de l'éclairage connecté.
 

 
Plusieurs prix TRILUX
 
Smart City TRILUX
Des luminaires primés : le luminaire Lunexo LED ainsi que les modèles 74R et 74Q LED ont tous été récompensés par le « Design Plus Award » du salon Light + Building.À travers sa colonne lumineuse ConStela, TRILUX a démontré ce qu'un luminaire d'éclairage public pourra offrir à l'avenir : il intégrera des modules WLAN pour établir un réseau WiFi public, il pourra gérer le trafic, servir de station de recharge pour des vélos électriques et améliorer la sécurité des espaces publics grâce à des caméras et à des haut-parleurs.
 
Photos : TRILUX
 

Demandez votre documentation

 
filter_list

Sur le même sujet

MiSet & MiPro Sense, les nouvelles régulations de Saunier Duval ! - Batiweb

MiSet & MiPro Sense, les nouvelles régulations de Saunier Duval !

MiSet & MiPro Sense apportent une touche de modernité à la gamme déjà existante des régulations Saunier Duval : design et tactile, assistant utilisateur de série et récepteur radio Clic Express intégrable directement sous la nouvelle chaudière IsoMax condens. Ces régulations sont également connectables avec le nouveau MiLink V3 pour permettre un pilotage du chauffage à distance par vos clients !
BIESSE annonce son retour a la foire mondiale bi-annuelle XYLEXPO a milan du 13 au 17 mai 2014 - Batiweb

BIESSE annonce son retour a la foire mondiale bi-annuelle XYLEXPO a milan du 13 au 17 mai 2014

Le Groupe Biesse, société multinationale opérant sur le marché des machines et systèmes d’usinage pour l’usinage du bois, du verre et de la pierre, annonce, après une absence aux deux dernières éditions, son retour à la foire XYLEXPO, salon international bi-annuel des technologies pour le bois et des composants pour l’industrie du meuble. La foire, qui se déroulera à Milan du 13 au 17 mai 2014, sera une occasion importante pour montrer aux visiteurs et clients les avantages des solutions offertes par Biesse en termes de machines, de lignes et de logiciel.
ENTREZ DANS UNE NOUVELLE DIMENSION - BATIMAT 2015 - Batiweb

ENTREZ DANS UNE NOUVELLE DIMENSION - BATIMAT 2015

La 30e édition du Salon BATIMAT confirme une nouvelle fois l’esprit précurseur et engagé qui anime TECHNAL, spécialiste des systèmes constructifs en aluminium. La marque, qui fait de cet événement la plate-forme d’expérimentation et de découverte de ses solutions innovantes, met un point d’honneur à apporter aux architectes, prescripteurs et maîtres d’ouvrage des réponses adaptées à leurs besoins. Depuis plusieurs années, elle appose sa signature en conjuguant les notions de bien-être, de design et d’élégance dans le développement de ses menuiseries sur-mesure. Après avoir mis l’accent sur la performance thermique et l’accessibilité, en accord avec les réglementations successives, TECHNAL oriente depuis deux années ses travaux de recherche sur la perception auditive.