Ascenseurs : la grève générale chez Otis se durcit

Vie des sociétés | 01.06.11
Partager sur :
Ascenseurs : la grève générale chez Otis se durcit - Batiweb
Quelque 300 salariés de l'ascensoriste Otis ont manifesté pour des augmentations de salaires, mardi dernier devant le siège de l'entreprise sur le parvis de la Défense. L'ascensoriste a tenu à rassurer ses clients et tous les passagers qui utilisent ses produits qu'il mettait tout en oeuvre pour continuer sa mission de service 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Vendredi 27 mai, les syndicats FO, CGT, CFTC et CFDT, avaient lancé un mot d'ordre de grève en province, qui a démarré lundi 30 mai à Paris et serait actuellement suivi à plus de 50% par les 5500 salariés du groupe, a déclaré Sylvie Galuppo, déléguée centrale FO. Principale cause de ce mouvement de grève: les salaires. En effet, les salariés réclament 100 euros ou 5% d'augmentation pour tous, « face à l'augmentation des dividendes versés aux actionnaires », précise la déléguée FO.

La direction d'Otis prévoit au 1er juin des augmentations qui varient entre 1,2% et 2,4% pour les salaires supérieurs à 1800 euros et entre 1,5% et 3,4% pour les salaires inférieurs à 1800 euros. « La direction campe sur ses positions. On est parti dans un conflit dur », a estimé Mme Galuppo. Des incidents ont opposé forces de l'ordre et grévistes, faisant au moins un blessé, selon les syndicats Furieux, des techniciens grévistes se sont rendus dans plusieurs tours de la Défense pour arrêter les ascenseurs. Selon Mme Galuppo, « il y avait au moins 2500 pannes ce matin dans toute la France ». Ce mouvement est reconduit pour la journée de mercredi. « Otis assure sa mission en se concentrant sur les déblocages de cabines », a indiqué à l'AFP un porte-parole de la direction, qui a précisé que le taux de grévistes national était de l'ordre de 30%.

Mercredi, la direction a réagit, indiquant que « la direction et les organisations syndicales étaient en négociation depuis plusieurs mois, dans le cadre de la NAO (Négociation Annuelle Obligatoire). Les différentes rencontres ont permis de faire avancer significativement les propositions sans toutefois déboucher sur un consensus », indique Otis France dans un communiqué. La Direction d'Otis France affirme qu'elle « a décidé de mettre en place, pour l'ensemble de ses salariés, une augmentation globale de 2,4%, cette mesure prenant effet le 1er juin 2011 ». Otis France est une filiale du groupe américain United Technologies Corporation et gère dans l'Hexagone un parc de plus de 160.000 appareils.

B.P (source AFP)

Redacteur
La sélection de la semaine
PRB propose une nouvelle gamme Responsable & Durable - Batiweb

PRB étoffe sa gamme Responsable & Durable avec de nouvelles références venant compléter ceux...


Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de conseil - Batiweb

Pythagore : logiciel de Gestion pour bureaux d’études, sociétés d'ingénierie et de...


Sabot à ailes extérieures SBE - Batiweb

Le sabot à ailes extérieures SBE permet une reprise de charge semblable au modèle en 2 mm d‘épaisseur....

Dossiers partenaires
Myral se fixe un objectif de 63 % de réduction d’impact carbone à l’horizon 2024. Une démarche environnementale entre actions et engagements. - Batiweb

Myral s’apprête à déployer une décarbonation massive, après plus de 10 ans de travail et de réflexion en faveur de la tr…


Débord SIEL : Une avancée de toit en béton de 32 cm - Batiweb

Un produit 2 en 1 qui permet de créer le débord tout en réalisant les chainages horizontaux périphériques.…


Hygiène et bien-être, WC lavant Geberit AquaClean - Batiweb

L’eau est indispensable pour l’hygiène quotidienne. Elle lave en douceur, mais aussi efficacement. C'est pourquoi de plu…

informationbloqueur de pub détécté sur votre navigateur

Les articles et les contenus de Batiweb sont rédigés par des journalistes et rédacteurs spécialisés. La publicité est une source de revenus essentielle pour nous permettre de vous proposer du contenu de qualité et accessible gratuitement. Merci pour votre compréhension.

Cordialement, L'Equipe Batiweb