En 2017, le marché des isolants a progressé de près de 5% Vie des sociétés | 18.09.18

Partager sur :
Avec près de 40 millions de m3 d’isolants posés, le marché de l’isolation thermique pour les bâtiments a progressé d’environ 5% en 2017. Les chiffres, révélés par TBC Innovations, viennent ainsi conforter la tendance observée en 2016. Mais si les perspectives pour 2018 sont encore bonnes, la prudence est de mise. En effet, la construction neuve a quelque peu fléchi ces derniers mois et la rénovation tourne au ralenti. Précisions.
L’année 2017 aura été bénéfique pour le marché des isolants ! Une étude TBC Innovations révèle en effet que le secteur a enregistré une croissance de près de 5% l’an dernier. Déjà en 2016, la société de conseil avait fait état d’une « relance visible » avec des indicateurs macro-économiques affichant « des signaux positifs ».

Cette évolution s’explique notamment par le retour à la croissance des secteurs de la promotion immobilière et de la construction neuve. Rappelons qu’en 2017, les mises en chantier de logements ont augmenté de + 15,7% par rapport à 2016 tandis que les mises en vente de logements neufs ont progressé de + 4,6% (source FPI). Le marché total des isolants pour les bâtiments en France s’élève ainsi à plus de 230 millions de m2 soit près de 40 millions de m3 d’isolants posés, dont 50,6% dans le neuf. Bien que timide, la rénovation demeure « un débouché important », souligne TBC Innovations.

Les laines minérales à la première place

Les laines minérales représentent près de 50% des superficies d’isolants posés, les plastiques alvéolaires (PSE, PU, XPS) plus de 40% et les isolants près de 7%.

Qu’en est-il des différentes applications des isolants ? L’isolation des toitures et combles arrive à la première place, avec un peu moins de la moitié des superficies d’isolants posés en 2017. Suivent le marché de l’isolation des murs et celui des planchers et sols.

Une croissance solide ?

Si la croissance était au rendez-vous en 2017, la tendance va-t-elle durer ? Une étude Euler Hermes publiée en septembre prévoit un recul de - 3% de l’activité dans la construction française en 2018 et un repli de – 1,5% des mises en chantier en 2019. En cause, « l’investissement des ménages qui devrait continuer de stagner ».

Malgré ces « quelques signaux d’alerte », Sandy Lantoine, responsable des études marketing – TBC Innovations, estime qu’il faut prendre en compte tous les indicateurs disponibles : « Les logements autorisés sont en régression et on observe des signes de fléchissement sur les ventes de logements. Mais les mises en chantier pour l’année 2018 sont encore en croissance ».

« A court terme, pour 2018 et pour le premier semestre 2019, on imagine que la tendance va rester positive. C’est peut-être au 2e semestre 2019, que les choses vont ralentir ». A voir également si la tendance baissière persiste. Est-on sur « quelque chose de très conjoncturel » ou sur une diminution qui va s’inscrire dans le temps, s’interroge le cabinet de conseil.

En attendant, les professionnels « s’accordent à prévoir une croissance prudente pour les années à venir sur le marché des isolants thermiques pour les bâtiments », conclut l’étude.

Rose Colombel
Photo de une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

2019, une bonne année pour le marché de l’isolation thermique

2019, une bonne année pour le marché de l’isolation thermique

Le marché de l’isolation thermique s’est plutôt bien porté en 2019, selon le récent sondage réalisé par TBC Innovations, qui fait état d’une croissance de +1,4 % par rapport à l’année passée, soit 41 millions de m3 d’isolants posés. Mais si le marché reste encore dynamique dans le neuf, la baisse des mises en vente inquiète pour la suite.
Resp’Yr pour des façades naturelles et durables

Resp’Yr pour des façades naturelles et durables

A l’occasion du salon BePositive 2019, nous avions découvert Resp’Yr, un système biosourcé pour l’ITE associant isolant en fibre de bois et enduits minéraux. S’il n’a pas remporté l’award dans la catégorie « Bâtiment performant », le produit signé Zolpan et Pavatex (marque du groupe Soprema), a marqué les esprits pour sa performance. Nous vous proposons d’en savoir plus sur cette solution bas carbone.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter