L'ex-Lafarge Couverture négocie sa dette

Vie des sociétés | 28.05.09
Partager sur :
L'ex-Lafarge Couverture négocie sa dette - Batiweb
Le fonds d'investissement PAI Partners négocie
activement avec un ensemble de 120 établissements financiers pour renégocier
la dette de Monier (ex-Lafarge Couverture), a-t-on appris hier de sources
proches du dossier.
L'ancienne activité toiture du groupe de matériaux Lafarge, acquise par PAI Partners en décembre 2006 sous forme de LBO pour plus de 2,3 milliards d'euros, est en effet victime du brutal retournement du marché mondial de la construction, ajoute-t-on de mêmes sources. Endetté à hauteur de 1,9 milliard d'euros, Monier, qui se présente comme "le leader mondial des solutions de toiture", veut éviter de payer les intérêts de cette dette exigibles au 30 juin, indique-t-on.

Monnier, qui emploie environ 11.000 personnes dans près de 5O pays, voit son chiffre d'affaires se réduire (1,350 milliard d'euros de prévu en 2009 contre 1,5 milliard en 2008 et plus de 1,6 milliard en 2007). Son résultat brut d'exploitation devrait chuter de 190 millions d'euros en 2008 à 110 millions en 2009. PAI Partners, qui négocie avec les banques depuis décembre dernier et souhaite garder la majorité du capital, a présenté mardi un nouveau plan aux établissements financiers, proposant d'apporter 125 millions d'euros "en cash" à Monnier tout en leur offrant 49% du capital contre un abandon de créances concernant environ 60% de la dette.

Lafarge, qui avait conserve une part de 35% dans Monnier, sortirait à cette occasion de son capital. Les négociations entre PAI Partners et les établissements financiers sont compliquées par l'activisme de certains fonds spéculatifs, comme l'Américain Appolo, qui ont racheté une partie de la dette.

Laurent Perrin (source AFP)

Redacteur