La FFB, l’UMF et l’UCI-FFB créent « Les Constructeurs et Aménageurs de la FFB » Vie des sociétés | 08.12.15

Partager sur :
A compter du 1e janvier 2016, l’Union des Maisons Françaises (UMF) et l’Union des Constructeurs Immobiliers (UCI-FFB), seront réunies au sein d’un même syndicat « Les Constructeurs et Aménageurs de la FFB ». Rattachée à la Fédération Française du Bâtiment, la nouvelle union vise à représenter trois métiers de l’immobilier neuf en France : les constructeurs de maisons individuelles, les promoteurs immobiliers et les aménageurs lotisseurs.
Il aura fallu deux ans de négociations pour que naisse la nouvelle entité de la Fédération française du bâtiment (FFB) à savoir « Les constructeurs et aménageurs de la FFB » (LCA-FFB).

Issu de la fusion de l’Union des maisons françaises (UMF) et de l’Union des constructeurs immobiliers (UCI-FFB), l’organisme prétend devenir l’une des premières organisations représentatives de l’immobilier neuf en France autour de trois métiers : les constructeurs de maisons individuelles, les promoteurs immobiliers et les aménageurs lotisseurs.

Patrick Vandromme, actuel Président de l’UMF, a été désigné Président de LCA-FFB pour un mandat de trois ans qui débutera le 1er janvier 2016.

Dans un communiqué de l’UMF il avait déclaré : « Le métier est en train de changer. Les missions des constructeurs de maisons individuelles évoluent vers l’aménagement et la rénovation notamment, tandis que le numérique devient un enjeu majeur. Et l’UMF seule n’avait plus les moyens de mettre en place tous ces services pour ses membres ».

Pour l’accompagner, Dominique Duperret, actuel Secrétaire Général de l’UMF, sera la Délégué général de la nouvelle union, tandis que les vice-présidents seront Patrick Leleu (métiers des Constructeurs), Grégory Monod (métiers des Promoteurs) et Gérard Adamo (métiers des Aménageurs).

LCA-FFB représentera 1 250 entreprises sur tout le territoire et a un double objectif : défendre l’ensemble des marchés concernés et développer un service complet pour les entreprises de construction, de promotion et d’aménagement.

Selon les chiffres de la FFB, le production en logement réalisée par les entreprises de bâtiment s’élève à 75 milliards d’euros hors taxes en 2014, dont 45% relevant du neuf sur un total de 124 milliards d’euros de travaux bâtiment hors taxes.

Le secteur contribue à l’économie nationale en termes d’emploi ; il aurait été à l’origine de la création de 823 000 emplois en 2014 afin de satisfaire la production en logement.

Du côté de la promotion immobilière, les ventes de logements neufs ont connu leur point le plus bas en 2014. 87 000 ventes de logements neufs ont été dénombrées tandis que les ventes de logements anciens n’ont pas dépassé les 690 000 unités (Enquête de commercialisation des logements neufs publiée par le Ministère de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie).

Enfin, en termes de mises en chantier, la maison individuelle représente en 2014 un chiffre d’affaires bâtiment de 18,7 milliards d’euros HT, soit 55% du total de logement neuf, avec 154 000 unités sur un total de 352 000.

Les premiers chantiers de LCA-FFB devraient porter sur le suivi de la réglementation des bâtiments performants, l’adaptation des textes sur le contrat de construction des maisons individuelles et sur le BIM (Building information model).

R.C
Photo de une : 
©SHOPPHOTO ESPACIMAGE 
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Patrick Vandromme prend la tête de l'Union des Maisons Françaises - Batiweb

Patrick Vandromme prend la tête de l'Union des Maisons Françaises

Après 27 années à la présidence de l'Union des Maisons Françaises, Christian Louis-Victor a décidé de passer la main. Lui succède ainsi Patrick Vandromme, président directeur général du groupe Maison France Confort, élu à l'unanimité par le Conseil d'administration le 25 mars. Il aura pour mission de faire entrer les acteurs de l'UMF dans la transition numérique. Détails.
Syndicats de la construction et de l'immobilier s’allient pour défendre les aides fiscales dans le neuf - Batiweb

Syndicats de la construction et de l'immobilier s’allient pour défendre les aides fiscales dans le neuf

Fédération française du bâtiment (FFB), Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM)... autant de syndicats professionnels qui se sont ralliés au collectif contestant les critiques adressées aux aides fiscales dans l’investissement locatif neuf, notamment accusées de coûter cher à l’Etat ou de faire monter les prix de l’immobilier. Pour déjouer ces « a priori », ils ont commandé une étude au cabinet indépendant PrimeView. Le point sur les résultats.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter