Les ciments décarbonés Hoffmann Green séduisent le bâtiment Vie des sociétés | 25.09.20

Partager sur :
En 2019, Hoffmann Green Cement Technologies annonçait son entrée en bourse. Une opération à travers laquelle la société visait une levée de fonds de 55 millions d’euros pour la construction de deux nouveaux sites de production. Depuis, le cimentier s’est rapproché de nombreux acteurs du bâtiment qui se sont laissés séduire par la nouvelle génération de ciments développée par le groupe ; des ciments garantis sans clinker.

Hoffmann Green Cement Technologies développe des ciments à l’empreinte carbone « très réduite », garantis sans clinker, et formulés pour l’essentiel à partir de co-produits issus de l’industrie. Le procédé, qualifié d’ « innovation de rupture », contribue à la construction de bâtiments plus respectueux de l’environnement. 

 

C’est d’ailleurs ce qui a séduit un certain nombre d’acteurs du BTP. Parmi eux, Bouygues Construction. Suite à un partenariat signé en 2019, Thiébault Clément, Directeur Général R&D, expliquait : « Alors que l’on a trouvé d’autres voies pour répondre aux problématiques d’environnement, notamment la construction bois, le ciment décarboné présente une solution plus traditionnelle, connue de nos métiers et de nos compagnons, ainsi que de notre conduite de travaux. Nous voulons trouver des solutions éco-responsables et cette démarche avec Hoffmann Green répond à cette vision de la construction de demain ». 

 

En juillet dernier, le cimentier a signé des nouveaux contrats. On peut notamment citer celui avec le groupe GCC qui s’est engagé à commander sur trois ans du béton prêt à l’emploi dont les premières livraisons auront lieu début 2021. Rappelons que les deux sociétés avaient signé, en septembre 2019, un protocole de collaboration qui a permis de procéder à une série d’essais techniques comme par exemple « le coulage de voiles en béton dans des conditions de températures basses » ; des essais qui ont donné entière satisfaction. « Ce partenariat s’inscrit parfaitement dans notre modèle et notre ambition d’être l’ETI de préférence en nous appuyant sur une maîtrise de nos savoir-faire et en étant engagé pour une société durable. Il nous permet de répondre aux problématiques de réduction des émissions carbone, et d’être en adéquation avec la volonté des utilisateurs », explique Jacques Marcel, président du directoire de GCC. 

 

Réduire l’empreinte carbone grâce à la préfabrication

 

Les industriels spécialisés dans la préfabrication comptent également parmi les partenaires d’Hoffmann Green. Capmerib, spécialiste du béton préfabriqué, a signé un contrat exclusif de fourniture. A travers cette initiative, l’industriel souhaite diviser par 4 les émissions de CO2 sur les produits réalisés en béton de bois. Un communiqué précise que le contrat « avec engagement de volume porte sur la réalisation d’écrans acoustiques préfabriqués mariant le bois et le béton réalisés à partir des ciments Hoffmann ». 

 

Plus récemment, Green Hoffmann a signé un contrat sur 5 ans avec KP1 pour le développement et la commercialisation de ses ciments décarbonés. Les deux acteurs ont eux aussi déjà travaillé ensemble sur des projets communs. « Ce contrat avec KP1 vient valider la pertinence et le succès des travaux communs entrepris depuis près d’un an (…). Nous sommes ravis de compter parmi nos partenaires, un groupe comme KP1 avec qui nous construirons d’une autre façon les bâtiments et les villes de demain », déclarent Julien Blanchard et David Hoffmann, co-fondateurs de Hoffmann Green Cement Technologies. 

 

De son côté, Bruno Roqueplo, Président de KP1, commente : « Le partenariat avec Hoffman Green devrait nous permettre à terme de proposer aux entreprises de maçonnerie des systèmes préfabriqués décarbonés, avec des niveaux de performance environnementale inédits à ce jour, tout en conservant des produits techniques et déjà éprouvés ». 


R.C
Photo de une : ©Hoffmann Green (Signature du contrat Hoffmann Green / Capmerib)

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Ciment : une contraction de la consommation de -2,5%, prévue en 2014 - Batiweb

Ciment : une contraction de la consommation de -2,5%, prévue en 2014

Le Syndicat français de l'Industrie Cimentière vient de présenter les chiffres de l'année 2013 et les perspectives de son activité pour 2014. Sans surprise, le secteur du ciment est en décroissance avec une baisse de consommation de -3,8 %, à 19,2 millions de tonnes en 2013 par rapport à l'année 2012, et l'année 2014 ne s'annonce pas meilleure. Les professionnels souhaitent notamment que le gouvernement se montre à la hauteur de ses ambitions pour relancer la construction.
Un béton « plus vert » grâce au graphène - Batiweb

Un béton « plus vert » grâce au graphène

Des experts de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni ont développé un béton « plus vert » en utilisant du graphène. Baptisé GraphCrete, le nouveau matériau composite est deux fois plus fort et quatre fois plus résistant à l’eau que les bétons existants. Autre avantage : sa production aurait moins d’impact sur l’environnement. L’innovation pourrait ainsi venir révolutionner le secteur de la construction et contribuer au développement de villes plus durables. Précisions.
L’industrie cimentière mobilisée pour réduire ses émissions de CO2 - Batiweb

L’industrie cimentière mobilisée pour réduire ses émissions de CO2

L’industrie cimentière, consciente de polluer et de participer au réchauffement climatique, a décidé de se mobiliser pour y remédier ! En 30 ans, elle est déjà parvenue à réduire de 40% ses émissions de CO2. Son nouvel objectif : atteindre une réduction de 80% d’ici 2050. Pour cela, elle compte s’appuyer sur la création de nouveaux ciments moins polluants, sur le recyclage du béton et sur la captation et la réutilisation du CO2, mais aussi sur les initiatives des startups, grâce à des workshops qui facilitent la communication et la circulation des idées.
BASF modifie les propriétés des bétons préfabriqués - Batiweb

BASF modifie les propriétés des bétons préfabriqués

Le groupe BASF a présenté, en décembre dernier, une nouvelle technologie permettant de prolonger le maintien de maniabilité du béton en offrant de « très hautes performances » à jeune âge. Baptisé MasterSure HES 1503, ce superplastifiant est destiné à la préfabrication et est également orienté prémurs et voussoirs.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter