Le cimentier français Hoffmann Green lance son introduction en bourse Vie des sociétés | 02.10.19

Partager sur :
Hoffmann Green Cement Technologies annonce avoir lancé son introduction en bourse sur Euronext Growth Paris. A travers cette opération, le cimentier vise une levée de fonds de 55 millions d’euros, montant qui lui permettrait de financer la construction de deux nouveaux sites de production. Pour rappel, la société s’est spécialisée dans la fabrication de ciments décarbonés.

Hoffmann Green Cement Technologies avait annoncé, le 18 septembre dernier, son intention d’entrer en bourse, une opération désormais enclenchée.

 

Dans un communiqué, le cimentier français précise viser une levée de fonds de 55 millions qui lui permettrait de financer la construction de deux nouveaux sites de production, « pour atteindre une capacité de production de 550 000 tonnes de ciment par an ». Il ajoute que l’opération pourrait être portée à 72,7 millions d’euros, en cas d’exercice intégral de la clause d’extension et de l’option de surallocation.

 

Rappelons que la société développe des ciments de nouvelle génération, à l’empreinte carbone « très réduite », formulés pour l’essentiel à partir de co-produits issus d’autres industriels.

 

Julien Blanchard, président du directoire, déclare que l’introduction en bourse « marque une étape importante pour Hoffmann Green Cement Technologies. Grâce à notre processus de fabrication de ciments propres et zéro déchet, à nos technologies innovantes et disruptives qui réduisent l’empreinte carbone du ciment de façon très significative ainsi qu’à notre positionnement à forte valeur ajoutée, nous avons d’ores et déjà su convaincre de nombreux grands acteurs du secteur du bâtiment avec lesquels nous travaillons en étroite collaboration ».

 

On peut notamment citer Eiffage Construction qui mène un chantier « très bas carbone » dans le cadre de la réhabilitation des Ateliers Gaité à Montparnasse (Paris XIV).

 

Accélérer le développement de l’entreprise

 

Concernant son introduction en Bourse sur Euronext Growth Paris, le cimentier dit avoir déjà reçu des engagements de souscription, de financiers et d'industriels, pour 35,6 millions d'euros, dont 17,6 millions par compensation de créances.

 

La fourchette indicative de prix de l'offre a été établie entre 15,66 euros et 19,14 euros par action. La période d’offre a été fixée jusqu’au 16 octobre, pour un début de cotation le 21 octobre. 

 

« Le projet industriel que nous portons renoue avec un dynamisme entrepreneurial « nouvelle génération », résolument tourné vers la valeur ajoutée environnementale afin de préparer un avenir meilleur et plus durable pour les générations futures », déclare Julien Blanchard.

 

« Les fonds levés à l’occasion de cette introduction en bourse nous permettront d’accélérer notre déploiement industriel et commercial sur nos trois marchés cibles, le béton préfabriqué, le béton prêt à l’emploi, les sacs de ciment et d’investir en Recherche et Développement afin de conserver l’avance technologique dont nous bénéficions », poursuit-il.

 

A horizon 2024, la société vise un chiffre d’affaires de 120 millions d’euros, soit 3% de part de marché en France.

 

R.C

 

 

 

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Appel à innovations bétons bas carbone : candidatez jusqu'au 30 septembre ! - Batiweb

Appel à innovations bétons bas carbone : candidatez jusqu'au 30 septembre !

Le hub des prescripteurs bas carbone, piloté par l'Institut Français pour la Performance du Bâtiment (IFPEB) et Carbone 4, souhaite accélérer le développement de solutions plus écologiques en stimulant l'innovation des entreprises et industriels du BTP. Dans ce contexte, il lance un appel à innovations autour des bétons bas carbone. Les inscriptions sont ouvertes à tous les volontaires jusqu'au 30 septembre !

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter