Les fenêtres PVC, entre simplicité et fonctionnalité Vie des sociétés | 05.12.18

Partager sur :
Quelques semaines après Equip’Baie, l’UFME (Union des fabricants de menuiseries) a présenté ce 4 décembre à la presse les résultats d’une étude menée par Harris Interactive concernant la perception des fenêtres par les ménages français. Plus de 1 000 personnes ont ainsi participé à cette enquête, qui propose tout particulièrement un focus sur les équipements en PVC. Le verdict.
Après avoir lancé son propre organisme de formation professionnelle, l’UFME a dévoilé ce mardi 4 décembre une étude sur la perception des fenêtres, et tout particulièrement en PVC, par les ménages français.

Celle-ci résulte d’une enquête menée par Harris Interactive, qui a réuni, de septembre à octobre 2018, 6 groupes de 8 personnes pour recueillir leurs témoignages. En complément, un questionnaire en ligne a été rempli par 1 111 personnes âgées de plus de 18 ans.

« Notre objectif était de comprendre la façon dont les ménages perçoivent les fenêtres PVC », explique Patrick Sage, président de la commission communication de l’UFME. « Au-delà de la perception de la fenêtre PVC, cette étude permet de visualiser la place de la fenêtre au sein du foyer et de s’intéresser aux tendances de consommation actuelle pour l’achat de fenêtres : aujourd’hui, les ménages français recherchent un logement confortable, cosy, qu’ils veulent sécuriser et personnaliser, et les fenêtres ont là un rôle important à jouer. »

Les fenêtres, un équipement au service de l’isolation avant tout

En outre, l’étude livre d’abord la perception du logement par les Français, indissociable de celle des fenêtres. Deux axes majeurs se dégagent des réponses apportées : le confort au sein de l’habitat et la sécurité, aussi bien financière que physique.

Selon le document, 90% des Français considèrent que leurs fenêtres sont dans un état satisfaisant, voire bon. En revanche, l’UFME observe « des différences d’appréciation fortes » selon les différents matériaux. Les réponses sont en effet plus positives pour les fenêtres PVC et aluminium, contrairement au bois.

Quoiqu’il en soit, l’isolation apportée par les menuiseries reste la principale préoccupation des ménages, aussi bien thermique, phonique ou à l’égard des intempéries. « Les propriétaires de leur logement accordent une importance plus élevée que la moyenne à la durabilité des fenêtres sur le long terme mais aussi à leur aspect physique », soulève l’UFME.

Quelle place pour le PVC ?

Surtout, l’étude s’intéresse particulièrement à la fenêtre PVC, qui se distingue par son caractère fonctionnel. Cet équipement est ainsi considéré par les répondants comme simple, contemporain, pratique, polyvalent et accessible en termes de rapport qualité/prix.

Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que 8 Français sur 10 se déclarent prêts à opter pour du PVC dans le cadre d’un chantier de rénovation des fenêtres. Le remplacement de menuiseries est d’ailleurs un sujet important pour les ménages : 45% d’entre eux espèrent pouvoir sauter le pas « dans les années à venir » afin de bénéficier d’une meilleure isolation.

Enfin, point positif pour les professionnels du secteur : « Si les Français devaient changer de fenêtres aujourd’hui, ils reconnaissent presque tous qu’ils auraient besoin de conseils, et se tourneraient principalement vers des artisans ou des vendeurs en magasins spécialisés », d’après l’étude. Autant dire que les acteurs concernés devraient encore être sollicités dans les années à venir !

F.C
Photo de Une : ©Fotolia
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

Rénovation de fenêtres sur un châssis PVC existant : une solution à proscrire !

L’Union des Fabricants de Menuiseries (UFME) a publié une fiche de recommandation invitant les professionnels à proscrire la pose de fenêtres en réhabilitation sur un châssis PVC existant. Le syndicat rappelle notamment que le DTU 36.5, qui énonce les règles de l’art pour la pose de fenêtres et portes en rénovation, ne traite que des cas des dormants existants conservés en bois ou en acier. En conséquence, cette solution n’est couverte par aucune garantie.
Marché des stores et des volets : les Français consultés

Marché des stores et des volets : les Français consultés

400 professionnels du marché des volets ont répondu à la dernière étude menée par TBC Innovations, qui a justement communiqué les résultats de cette dernière le 12 juin. L'occasion d'apprendre que le secteur, à l'instar de l'ensemble du BTP, a connu une nette croissance en 2017, avec près de 6 millions de volets vendus. Les roulants, tout particulièrement, ont séduit 73% des consommateurs, contre 22% pour les battants et coulissants. Tous les chiffres.
Remplacement de fenêtres : un parcours client qui se digitalise

Remplacement de fenêtres : un parcours client qui se digitalise

Dans une nouvelle étude, TBC Innovations révèle qu’une grande majorité de Français qui ont rénové leurs fenêtres, portes fenêtres et/ou baies coulissantes ont entrepris des travaux complémentaires (changement de volets dans 56% des cas). Si 63% des sondés disent s’être renseignées après d’une entreprise de menuiserie, 49% ont réalisé des recherches sur internet. Le parcours client suit ainsi la tendance et se digitalise. Précisions.
Le marché des fenêtres toujours au beau fixe malgré certaines menaces

Le marché des fenêtres toujours au beau fixe malgré certaines menaces

Ayant publié une étude relative aux portes d’entrée il y a quelques mois, TBC Innovations a dévoilé ce 1er mars un nouveau document faisant la lumière sur l’état du marché des fenêtres à fin 2018. L’occasion de constater que l’activité a poursuivi sa croissance, ininterrompue depuis 2015. Un dynamisme que les professionnels attribuent notamment à l’annonce de l’arrêt du CITE, qui aurait poussé les ménages à remplacer leurs menuiseries au plus vite.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter