Les plans de la future prison de Nancy dérobés

Vie des sociétés | 10.03.09
Partager sur :
Les plans de la future prison de Nancy dérobés - Batiweb
Les plans de la nouvelle prison de Nancy ont été subtilisés dans les bureaux d'Eiffage BTP, l'entreprise chargée de la construction du nouveau centre de détention. Quatre ordinateurs portables contenant des données confidentielles ont disparu.
L'information, révélée par le quotidien L'Est Républicain, indique que des voleurs se sont emparés le 27 février de quatre ordinateurs portables où sont stockées des données extrêmement confidentielles de la future prison de Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Les vols ont eu lieu le 27 février dernier entre 12 et 14h, selon le quotidien régional. Les bureaux d'Eiffage-BTP, discrètement installés au rez-de-chaussée d'un immeuble HLM du Haut-du-Lièvre, un quartier sensible de Nancy, ont été les seuls à être « visités », ce jour-là.

D'une capacité de 690 places, la nouvelle prison de Nancy aura coûté la bagatelle de 54 millions d'euros hors taxes. Reste à savoir si cette brèche "dans le mur" de la sécurité du futur établissement ne retardera pas son ouverture. Pour l'heure, l'enquête a été confiée à la brigade départementale de la Sûreté urbaine.

Autre article sur le sujet : La future prison Nancy

Bruno Poulard (sources : L'Est Républicain, Le Nouvel Observateur)
Redacteur