Les qualifications RGE délivrées par Qualit’EnR en forte hausse Vie des sociétés | 26.07.19

Partager sur :
Pour la 6e année consécutive, le nombre de qualifications RGE délivrées par Qualit’EnR dans le domaine des énergies renouvelables est en hausse. A ce jour, l’organisme regroupe plus de 11 000 entreprises pour 18 550 qualifications actives dans les EnR. Les demandes de qualification sont également en forte augmentation tout comme le nombre de stagiaires formés depuis le début de l’année. Une tendance qui s’explique notamment par le lancement du dispositif « coup de pouce chauffage ».

Qualit’EnR couvre tous les systèmes d’énergies renouvelables : solaire thermique et photovoltaïque, bois énergie, pompes à chaleur, forage géothermique, ainsi que les installations de chaudières à condensation ou micro-génération.

 

L’organisme regroupe à ce jour 11 200 entreprises pour 18 550 qualifications actives dans les EnR avec notamment 3 106 entreprises RGE pour les chaudières bois (Qualibois Eau) et 6 272 entreprises RGE pour les pompes à chaleur (QualiPAC chauffage et ECS). L’immense majorité des qualifications sont délivrées à des TPE ou entreprises artisanales (structures de moins de 10 salariés). Et 68% des entreprises sont qualifiées dans une seule filière EnR.

 

Gaël Parrens, Président de l’instance de qualification, dévoile : « L’année 2018 s’est achevée avec l’apparition d’un pic d’activité qui s’est amplifié en 2019. J’y vois la preuve que les professionnels se mobilisent fortement à la suite des annonces et mesures d’incitation du Gouvernement en faveur des énergies renouvelables et de la rénovation énergétique ».

 

Qualit’EnR a en effet vu son activité augmenter pour la 6e année consécutive, une dynamique qui se doit notamment au dispositif « Coupe de pouce chauffage ». Au premier semestre 2019, l’organisme a ainsi constaté « un afflux inédit de demandes de qualification, en augmentation de + 20% à + 50% par rapport aux volumes habituels à cette période de l’année ».

 

« La transition énergétique est une attente forte des Français et la nouvelle aide coup de pouce chauffage lancée en 2019 a permis de déclencher de nombreux projets, notamment chez les ménages aux revenus modestes ou très modestes. Cette opportunité permet à chacun d’adopter un système de chauffage à la fois performant, économique et écologique, avec une offre d’installateurs RGE et de proximité », déclare André Joffre, réélu Président de Qualit’EnR.

 

Accompagner les entreprises dans leur montée en compétences

 

Gaël Parrens indique également que Qualit’EnR s’est engagé, en 2018, dans une démarche visant à faire évoluer le dispositif RGE. « Nous défendons une approche résolument pragmatique pour favoriser les critères réellement utiles, tout en évitant les mesures contre-productives pour les entreprises ».

 

Trois actions clés ont été menés :

  • Dématérialisation des processus : bientôt, le dossier de qualification pourra être entièrement fait en ligne ;
  • Adaptation du dispositif aux évolutions réglementaires ;
  • Renforcement de la confiance dans la qualification RGE.

 

Afin d’accompagner les entreprises qualifiées dans l’amélioration de leurs pratiques et suivre la qualité d’installation dans chaque filière, Qualit’EnR a réalisé, en 2018, 3 677 audits dans toute la France. 85% des audits se sont révélés « satisfaisants ». Plus de 1 700 installations ont été corrigées et 85% des suspensions ont été levées suite à une intervention de l’entreprise, avec 418 contre-visites organisées « pour s’assurer de la correction des défauts les plus importants ». Quant à la satisfaction client, elle est de 99%.

 

« Le bilan de la campagne 2018 est très positif : 4 installations contrôlées sur 5 sont excellentes ou satisfaisantes. Et avec une part importante de défauts administratifs ou relevant de pratiques courantes du métier, nous pouvons considérer que le geste et bien maîtrisé pour les installations EnR », souligne Christophe Rambla, GT Audit & Technique.

 

Hausse des formations

 

Qualit’EnR indique aussi que le nombre de stagiaires formés en 2019 a augmenté de + 106% par rapport au premier semestre 2018. 5 227 stagiaires ont ainsi été recensés au 16 juillet. Là encore, l’effet « coup de pouce chauffage » se ressent particulièrement dans les filières de la chaleur renouvelable :

  • Pompes à chaleur : + 263% de professionnels formés par rapport au premier semestre 2018 ;
  • Chaudières bois : + 168% de de professionnels formés par rapport au premier semestre 2018.

 

Julien Faure, Président de l’instance Formation, se félicite « de voir que 70% des professionnels formés ont pu mettre en pratique ces connaissances et que près de 90% d’entre eux estiment que cela a permis d’améliorer leurs pratiques au quotidien. C’est la plus belle des récompenses pour l’engagement de notre équipe ».

 

André Joffre ajoute : « Qualit’EnR se félicite de compter un nombre important de nouveaux professionnels qui s’engagent dans ce secteur. En plus de leur formation spécifique alliant théorie et pratique, nous les accompagnons dans le respect des bonnes pratiques au travers des contrôles de réalisation. Cette démarche est indispensable pour développer le gage de confiance que nos signes de qualité représentent pour les particuliers ».  

 

R.C
Photo de une : ©Adobe Stock

Redacteur

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter