Logements neufs : mises en chantier et permis de construire au ralenti

Vie des sociétés | 27.03.12
Partager sur :
Logements neufs : mises en chantier et permis de construire au ralenti - Batiweb
Les mises en chantier de nouveaux logements ont progressé de seulement 2,7% sur un an en France de décembre 2011 à février 2012, confirmant la brutale décélération du secteur de la construction neuve, a annoncé le ministère du Logement. Le nombre de permis de construire n'a pour sa part augmenté que de 8,5% sur la même période.

Le mois dernier, les précédents chiffres publiés faisaient encore état d'une hausse de 26,6% des mises en chantier et de 20,6% des permis de construire entre novembre et janvier. Les mises en chantier avaient toutefois plongé sur le premier mois de l'année, par rapport à fin 2011, retombant au niveau très bas de janvier 2010. Le nombre de permis de construire pour ces mêmes logements n'a pour sa part augmenté que de 8,5% sur la même période.

Pendant la période comprise entre décembre 2011 et février 2012, le nombre de mises en chantier de logements neufs s'est élevé à 98.917. Au cours des douze derniers mois (mars 2011 à février 2012), le nombre de mises en chantier, avec 367.331 logements commencés, est en augmentation de 9,3% par rapport aux douze mois précédents, alors que le rythme de progression était encore de 19,7% fin janvier. Le nombre de permis de construire, qui a atteint 117.115 unités entre décembre et février, affiche sur les douze mois considérés une progression de 12,6% à 464.651 unités, contre une hausse de 15,1% fin janvier.

En 2012, pour sa dernière année, le taux du "Scellier", pour les investisseurs achetant des logements neufs pour les louer, a été de nouveau "raboté" à un taux de 13% (contre 22% en 2011), ce qui a incité de nombreux promoteurs, au vu aussi de la conjoncture économique, à fortement ralentir le lancement de nouveaux programmes et le dépôt de permis de construire.

B.P (source AFP)

Redacteur