Missions de taille pour le représentant des entreprises de restauration en patrimoine Vie des sociétés | 16.04.10

Partager sur :
Le Groupement Français des Entreprises de Restauration de Monuments Historiques (GMH) a choisi le 9 avril 2010 son nouveau président. Jacques Wermuth a en effet été élu pour un mandat de 3 ans.

Succédant à Christophe Eschlimann à la présidence du Groupement Français des Entreprises de Restauration de Monuments Historiques (GMH), Jacques Wermuth aura pour mission, avec l’aide de son équipe, de poursuivre les échanges et les partenariats avec les services du Ministère de la Culture, développer un vrai réseau et tissu relationnel avec les collectivités territoriales, mobiliser les pouvoirs publics et les entreprises sur la formation des jeunes à des métiers spécialisés qui conduisent à l’excellence, poursuivre les échanges avec tous les partenaires de la maîtrise d’œuvre, avec les associations de défense et de conservation du patrimoine ; et enfin soutenir, défendre et aider les entreprises sur des marchés extrêmement techniques.

A 63 ans, le nouveau président du GMH Jacques Wermuth est administrateur de la société France Lanord et Bichaton, une entreprise générale de maçonnerie, taille de pierre et menuiserie basée à Nancy (54).  Créé en 1959 au sein de la FFB, le GMH représente et défend les entreprises spécialisées en restauration du patrimoine national architectural. De la maçonnerie-taille de pierre à la charpente-couverture, en passant par les maîtres verriers, les doreurs, les stucateurs… il regroupe 180 entreprises dans les différents corps d’état et métiers du patrimoine.

Laurent Perrin

 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Vers la fin des publicités géantes sur les monuments classés

Vers la fin des publicités géantes sur les monuments classés

L'Assemblée nationale a voté jeudi dernier la fin des bâches publicitaires portées par les échafaudages sur les immeubles classés. Le Groupement Français des Entreprises de restauration de Monuments Historiques (GMH) demande expressément que le dispositif soit maintenu. Cet amendement fait partie du projet de loi sur la biodiversité défendu par la ministre de l’Écologie Ségolène Royal.
Les Français sont attachés à leur patrimoine de proximité

Les Français sont attachés à leur patrimoine de proximité

A l’occasion des 20 ans de la Fondation du Patrimoine, la Caisse d’Epargne a réalisé une étude portant sur « Les Français et le patrimoine de proximité ». Les résultats révèlent que les Français sont particulièrement attachés à leur patrimoine de proximité et sont prêts à y consacrer du temps. Plus d’un interrogé sur deux s’est même dit prêt à s’investir pour le patrimoine de proximité tandis qu’ils sont 67% à estimer qu’il y a urgence à le protéger, à l’entretenir et à le restaurer.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter