« Notre plus grande ambition : devenir le référent de la conception de structures métalliques » (Hooke) Vie des sociétés | 12.06.20

Partager sur :
Créée en 2018 par Christophe Deleau, Hooke est une start-up spécialisée dans la conception d’échafaudages et de structures métalliques. Implantée à Paris, Marseille et La Réunion, la société a pour ambition de conquérir le territoire national en devenant la première référence dans son domaine. Interview avec Christophe Deleau, son fondateur.

Batiweb : En quoi consiste l’activité de Hooke ?

Christophe Deleau : Hooke est une start-up française qui gravite autour de deux activités principales : la conception de structures provisoires (échafaudages, étaiements, structures scéniques...) et la conception de structures métalliques définitives (métallerie, hangars, portiques, mezzanines...).

Batiweb : Pourquoi avoir choisi ces deux secteurs ? 

C.D : A nos débuts, nous avons démarré l’activité autour de l’échafaudage car c’est un milieu que je connaissais très bien, ayant été directeur technique pour une grande entreprise d’échafaudages. Une grande partie de l’équipe est également passée par ce secteur. J’avais constaté qu’il y avait un manque de cruel de réactivité et de proximité envers les clients, loueurs-monteurs d’échafaudages et autres sociétés utilisatrices. Au-delà de nos compétences techniques, c’est bien la rapidité et la relation proche avec nos clients qui font la force de Hooke. Puis de fil en aiguille, nous avons commencé à faire de la conception de structures métalliques. A noter que la voie royale pour concevoir de l’échafaudage est d’avoir conçu de la structure métallique. Ce sont donc des compétences que toute l’équipe avait déjà. Il ne restait plus qu’à les mettre en avant auprès de nos contacts, et nous étions lancés.

Batiweb : Quels sont les services que vous proposez ? 

C.D : Nous proposons principalement la réalisation de plans d’exécution, visuels et des notes de calculs de résistance et de stabilité. Mais nous effectuons également d’autres services annexes, comme des relevés d’exécution, des test d’ancrages, du conseil de conception ou encore des audits en cours de montage. Nous offrons à nos clients proximité, technicité et une rapidité qu’ils apprécient énormément.

Batiweb : Quelles sont les difficultés rencontrées à vos débuts ?

C.D : Je dirais en premier lieu les difficultés liées à l'ingénierie, c’est à dire le domaine commercial et le domaine du recrutement. Au début, j’ai commencé seul, et lorsque cela a commencé à bien marcher,  je me suis vite rendu compte que je ne pouvais pas tout faire, et que tôt ou tard un secteur allait être délaissé, j’ai donc recruté un bras droit qui s’occupe désormais de la partie structurelle. Mais, je dirais que ce sont des difficultés qui subsistent encore car nous sommes toujours à la recherche de clients et de nouveaux talents.

Batiweb : Pourquoi avoir choisi la région PACA et La Réunion comme nouveaux lieux d’implantation ?

C.D : J’ai toujours eu une grande ambition pour Hooke. Nous avons tout d’abord démarré au Val d’Europe (77), qui est plus ou moins notre siège. Au fil du temps, notre liste clientèle a forcément grossi, principalement en France, Paris évidemment, mais aussi dans la région du sud, en PACA. Nous avons alors décidé de nous baser à Aix-en-Provence. Nous avons des clients existants sur place et le potentiel de nouveaux marchés est très intéressant. De plus, ce sont des villes facilement atteignables en train ou en avion.

Nous avons aussi ouvert très récemment à La Réunion. Nous nous sommes vite rendu compte que la demande était croissante dans l’Océan indien et qu’il était intéressant pour nous de nous implanter dans toutes les îles. Côté hexagone, nous réfléchissons actuellement à ouvrir au Havre ou à Lyon car ce sont là encore deux hubs régionaux prometteurs pour notre activité.

Batiweb : Avez-vous des chiffres à nous donner pour illustrer votre croissance ?

C.D : En termes de chiffre d’affaires, nous avons fait 100 000 euros la première année, 400 000 euros la seconde, et nous visons les 1 million d’euros pour la troisième. En termes d’équipe, j’ai commencé seul, mais nous sommes désormais dix. J’espère que l’équipe s’agrandira encore d’ici un an pour qu’on atteigne idéalement une vingtaine de personnes.

Batiweb : Quels sont les plans d’avenir de Hooke ? 

C.D : Nous visons une croissance crescendo sur un an et les autres années à venir. L’objectif d’ici un an est de parvenir à cinq personnes à Aix. Notre plus grande ambition, c’est de devenir le référent français de la conception d’échafaudages et de structures métalliques.

Propos recueillis par Dina Tiouti 

Photo de une : Hooke

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Hooke, nouvel acteur sur le marché de l’échafaudage et de la charpente métallique - Batiweb

Hooke, nouvel acteur sur le marché de l’échafaudage et de la charpente métallique

Créée en juin 2018 par Christophe Deleau, ancien directeur technique de Layher SAS, la société Hooke, spécialisée dans l’ingénierie des structures métalliques, ambitionne de devenir une référence de l’ingénierie mécanique. Pour ce faire, les équipes multiplient les projets et accompagnent les entreprises dans leur développement. Premier marché visé ? Celui de l’échafaudage et de la charpente métallique.
Déploiement du BIM en France : « encore beaucoup de progression à faire » pour Emmanuel Di Giacomo - Batiweb

Déploiement du BIM en France : « encore beaucoup de progression à faire » pour Emmanuel Di Giacomo

Longtemps en retard sur le BIM, la France tente aujourd’hui d’inverser la tendance, avec un marché en pleine expansion qui témoigne de l’intérêt porté par les acteurs du BTP à cette technologie innovante. Spécialiste du sujet, Autodesk développe de nombreuses solutions visant à accompagner la transition numérique du bâtiment. Le point, en exclusivité, avec Emmanuel Di Giacomo, responsable du développement des écosystèmes BIM en Europe pour Autodesk.
Les Jeux Olympiques à Paris ? Une « excellente nouvelle » pour la Filière Béton ! - Batiweb

Les Jeux Olympiques à Paris ? Une « excellente nouvelle » pour la Filière Béton !

Alors que l'organisation de l'édition 2024 des Jeux Olympiques se précise pour Paris, nombreux sont les professionnels du bâtiment à considérer l'événement comme un véritable challenge à relever. Parmi eux, Patrick Guiraud, représentant de la Filière Béton, a accepté de revenir, en exclusivité pour Batiweb, sur les grands enjeux que représente l'accueil de la compétition pour les acteurs français du BTP. Entretien.
CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés - Batiweb

CAD.42, quand sécurité sur les chantiers rime avec objets connectés

Moins de deux ans après sa création, CAD.42 peut se vanter d’un parcours exemplaire ! Les solutions d’objets connectés au service de la sécurité proposées par l’entreprise se sont déjà illustrées à l’occasion de plusieurs concours, dont le Petit Poucet 2017 et le challenge « Risk Inventory & Management ». De belles récompenses pour les 8 collaborateurs de la société, qui ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Rencontre exclusive avec Jean-Philippe Panaget, cofondateur et président de CAD.42.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter