Orpi confirme son engagement en faveur de la rénovation énergétique des logements Vie des sociétés | 13.07.18

Partager sur :
Après avoir signé un green deal avec l’Etat en 2017, Orpi se rapproche de la plateforme Oktave. La convention vise à développer les projets de rénovation énergétique en Alsace lors de la vente de maisons individuelles. Ensemble, ils comptent bien lever les freins à la rénovation et réduire ainsi le nombre de « passoires thermiques ».
En février 2017, l’Etat et Orpi signaient le premier « green deal » français. L’objectif, favoriser la transition et la rénovation énergétiques lors des transactions immobilières.

Fort de son engagement en faveur de la croissance verte, le réseau d’agences immobilières a initié un nouveau partenariat. Le 9 juillet dernier, le GIE Orpi Alsace et Oktave ont signé à Haguenau une convention pour que la rénovation énergétique soit « pleinement intégrée dans les projets de vie des particuliers ». L'objectif est notamment de développer les projets de rénovation énergétique lors de la vente de maisons individuelles. 

Rappelons qu’Oktave est l’un des lauréats de l’appel à expérimentations « ExpéRENOS » lancé par l’Ademe et le Plan Bâtiment Durable. Cette plateforme permet aux propriétaires de passer à la rénovation complète « en toute sérénité ». Elle est un guichet unique qui fait bénéficier les propriétaires d’un accompagnement technique, administratif et financier.

Une des premières concrétisations du partenariat GIE Orpi Alsace et Oktave a d’ailleurs été testée dans le cadre de l’expérimentation « Vefa Réno » présentée à l’occasion du concours ExpéRENOS.

La vente, moment idéal pour entreprendre des travaux

A travers cette convention, les partenaires comptent bien lever les freins à la rénovation énergétique pour les particuliers et réduire ainsi le nombre de passoires thermiques en Alsace.

« Ce partenariat est né d’une double volonté au sein de notre GIE ORPI Alsace : répondre aux besoins des propriétaires qui sont de plus en plus soucieux de la performance énergétique de leur logement, tant pour l’aspect financier que pour le confort, et poursuivre une des volontés politiques du réseau ORPI », déclare Marc Windheiser, Président du GIE ORPI Alsace.

Comment va fonctionner le partenariat ? Maxime Lenglet, directeur général de la Société d’Economie Mixte Oktave, explique : « Dans le cadre du partenariat avec Orpi, on remet à l’agent immobilier un rapport simple et global sur ces 4 aspects (travaux, subventions, énergie, valeur patrimoine). L’agent immobilier devient alors le relai de ces informations clé pour les acquéreurs. Notre but est de faciliter la vente en sécurisant les acquéreurs avec un service complet ».

Cette signature vient ainsi concrétiser une idée énoncée par de multiples acteurs : « le moment de la vente est un moment clé pour engager une rénovation énergétique du logement. »

Christine Fumagalli, Présidente du Réseau d’ORPI, ajoute : « En tant qu’agent immobilier, nous avons un rôle dans la transition énergétique. Nous devons sensibiliser nos clients, être en mesure de les rassurer et de les guider vers les bonnes structures afin d’inciter à la rénovation énergétique des logements privés. »

« Cette signature démontre l’importance d’une mobilisation des acteurs locaux et la nécessité d’un travail partenarial entre acteurs de la rénovation et secteur immobilier (…). C’est cette logique de co-construction de l’action qui nous permettra d’atteindre les objectifs ambitieux fixés en terme de rénovation », conclut Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment Durable

R.C

Retrouvez la signature de la convention en vidéo : 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Orpi et l'Etat signent un deuxième « Green Deal »

Orpi et l'Etat signent un deuxième « Green Deal »

En 2017, Orpi, le Plan Bâtiment Durable et le Ministère du Logement signaient le premier « Green Deal » français pour favoriser la rénovation énergétique des logements. Pour aller encore plus loin, Orpi annonce la signature d’une deuxième convention qui vise notamment à mieux former les agents immobiliers sur les questions de réduction des dépenses énergétiques. L’initiative compte encore une fois sur le soutien du Gouvernement mais également de l’Ademe.
Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Rénovation : Nexity et le Plan Bâtiment Durable signent un « Green Deal »

Nexity et le Plan Bâtiment Durable ont annoncé avoir signé un « Green Deal ». L’objectif, accélérer la rénovation énergétique des copropriétés. A travers ce contrat, la société immobilière s’engage notamment à mettre en place un guide à destination de ses clients pour les aider à identifier les travaux efficaces. Des formations seront également imparties à l’ensemble des gestionnaires de copropriété du Groupe.
Orpi s’engage pour la transition énergétique et signe un « Green deal » avec l’Etat

Orpi s’engage pour la transition énergétique et signe un « Green deal » avec l’Etat

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, et Orpi ont signé le premier « Green deal » français pour favoriser la transition et la rénovation énergétiques lors des transactions immobilières. A travers cette convention, le réseau s’engage à encourager les propriétaires privés à entreprendre des actions d’amélioration de la performance énergétique de leur logement.
Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Alors que le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe lançaient, le 12 janvier dernier, une concertation autour de la création d’une marque commune de la rénovation énergétique, Coénove propose ce jour des pistes pour convaincre le consommateur de se lancer dans des travaux. L’association estime en effet qu’il est indispensable de sortir « du tropisme » strictement énergétique. Comment communiquer efficacement sur les avantages de la rénovation ? Eléments de réponse.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter