Tiny Houses : la maison s’affranchit des normes de la construction Vie des sociétés | 03.07.20

Partager sur :
Se différencier du marché pour séduire est un défi réalisé par AST Groupe. Constructeur de maisons traditionnelles, il répond désormais à la demande croissante d’agrandissements par des tiny houses, et développe aujourd’hui son concept modulaire pour créer une maison fabriquée par différents blocs, s'affranchissant des difficultés de la construction habituelle : des coûts de production, du temps de construction et des finitions.

Cela résulte de notre empressement, de nos habitudes de consommation « fast », le secteur du bâtiment se plie lui aussi à ce besoin de rapidité. AST Groupe est un des précurseurs de la construction rapide de logements. Constructeur de maisons, le groupe est régulièrement sollicité pour des agrandissements de résidences, loin du « métier historique » de l’entreprise, confie Damien Teyssier, directeur Réseaux et Innovation. N'intervenant habituellement pas sur ce type de rénovations, le groupe s’est tout de même lancé sur le marché de l’agrandissement, mais n’y répond pas de façon « classique ». Il profite de sa double casquette de constructeur et d’industriel pour proposer son nouveau concept : des tiny houses nommées "Natibox". 

 

Les Natibox sont pré-conçues selon trois modèles différents : un modèle studio, tout équipé et prêt-à-vivre (salle de bain, cuisine, électricité, revêtements de sol, peinture et toutes les finitions), un modèle bureau livré avec sanitaires et douche fini au niveau du sol, des murs et du plafond, et un modèle loisir qui permet au client d’agencer la Natibox à sa convenance. Du fait de son industrialisation, AST Groupe propose un extérieur figé, avec un toit plat, un mix en façade de bardage bois et de bac acier, conjugué à une large ouverture par une baie vitrée coulissante en aluminium. Bien que ces modèles ne laissent pas un choix 100 % personnalisable, le groupe se rattrape en proposant plusieurs tailles de Natibox. 

 

Quel est donc l’intérêt de créer une pièce indépendante de la maison ? Ces Natibox peuvent servir de studio, de résidence de vacances pour des amis, de salle de sport, de loisirs, de bureaux... Plus largement, elles permettent de gagner en confort de vie, un besoin qui s’est fait particulièrement ressentir pendant la crise liée au coronavirus. Mais Damien Teyssier a déjà vu certains de ses clients utiliser la Natibox pour une toute autre raison : « Nous avons répondu a la demande d’une famille qui souhaitait installer une Natibox sur son terrain pour héberger un parent isolé. Cette personne est donc indépendante mais réside juste à côté de ses enfants et de ses petits-enfants. En termes d’investissement, ça lui a coûté trois fois moins cher qu’un appartement », explique t-il.

 

Plan d'une Natibox Loisir ©AST Group
Plan d'une Natibox bureau ©AST Group

 

 

L’agrandissement de la maison est loin d’être le seul avantage de ce système constructif. En effet, la pose d’une Natibox, quelle que soit ça taille, se fait en seulement une demi-journée. La nouvelle pièce indépendante est donc prête à vivre dès lors de sa réception, sans besoin de finitions ni d’aménagement quelconque. Terminé donc les équipes d’artisans de passage au domicile pendant 6 mois pour agrandir sa maison. 

 

Imaginer plus grand, plus rapide 

 

Pour conquérir le coeur de sa clientèle, AST Groupe a dû puiser dans son imagination, en s'inspirant des plans de bateaux pour concevoir les Natibox : « A la base, nous sommes constructeurs de maisons, donc d’habitude, quand on fait des plans, cela fait 100 m2 en moyenne avec des chambres d’environ 10 m2. Là, nous avons complètement repensé notre fonctionnement et nous avons étudié ce qu’il se faisait dans le monde du bateau, parce qu’ils ont des contraintes de surfaces importantes, et ont intégré des cuisines, des rangements, des matériaux et des solutions qui étaient beaucoup plus proches de ce genre d’habitat compact. Cela nous a permis d’optimiser chaque mètre carré », précise Damien Teyssier.

 

Une Natibox comporte de nombreux rangements ©AST Group

 

Devenu expert en habitat compact, AST Groupe a récemment pris une autre initiative : pourquoi ne pas créer une véritable maison composée de plusieurs Natibox ? Cela permettrait de cumuler de nombreux avantages : pas de finitions ou de second oeuvre sur le chantier, très peu d’ouvriers, une pose rapide… Le groupe a relevé le défi et dévoile le 30 juin prochain aux professionnels de l’immobilier de la région lyonnaise, puis aux particuliers, son modèle de maison modulaire M Design.

 

M Desing, la maison modulaire en démonstration au showroom ©AST Group
Une M Design aménagée ©AST Group

 

Cette maison est assemblée dans un environnement industrialisé, fabriquée avec des systèmes d’assemblage mécaniques propres au groupe, développés avec Natilia (maison environnementale du groupe) puis utilisés pour les Natibox. Ce procédé permet un assemblage rapide, et la pose l’est tout autant. Avec une équipe de seulement trois personnes, la maison M Design peut être montée en seulement 15 jours : « Le jour 1, on arrive sur le terrain à 8 heures, et à midi, les 4 ou 5 modules ont déjà été posés, extérieurement la maison est finie ». L’équipe s’occupe ensuite des finitions, de l’électricité, des jonctions extérieures de lames de bardage… « Notre objectif, c’est de réduire les délais, on pense raisonnablement qu’on arrivera à finir totalement une maison en moins d’une semaine, mais 15 jours, c’est déjà révolutionnaire dans un environnement où il faut plus de 12 mois pour finir une maison ! », s’exclame Damien Teyssier. 

 

La pose d'une Natibox ©AST Group 

 

Toutefois, l’assemblage de cette maison présente quelques spécificités. Car avec les jonctions de modules, les espaces sont délimités et imposent d'optimiser l'intérieur. Le client pourra configurer ses choix de sol, mur et cuisine, mais le cloisonnment n'est pas modifiable. Une la pièce terminée, il n'est donc plus question de l'agrandir. Ces défauts s’effacent rapidement dès lors que la question du prix intervient. M Design est en effet dans la moyenne du marché (entre 1 300 euros et 1 500 euros le mètre carré), mais la maison est livrée toute équipée. Il n’y a pas de frais supplémentaires à prévoir pour les revêtements de sol, la pose d’une cuisine ou d’une salle de bain. Les personnes choisissant M Design vont également être gagnantes sur les coûts annexes. La maison étant livrée rapidement, la période de cumul du loyer du logement actuel et du prêt pour la future maison est donc réduite, « c’est une économie supplémentaire sur le projet dans sa globalité »

 

Un fast building écologique 

 

Malgré la course à la construction que mène AST Groupe, ces constructions modulaires restent environnementale. Le bois utilisé sur l’ossature extérieure des Natibox par exemple, est produit localement et issu de forêts éco-gérées et commandé auprès des fournisseurs de bois. Les Natibox et M Design ont également une forte performance énergétique. Le groupe recourt notamment à Fermacell, entreprise reconnue dans le domaine de panneaux fibres-gypse et isole ses maisons avec des laines minérales, répondant par la même occasion aux normes contre le feu et aux contraintes environnementales. 

 

Un bardage bois écologique ©AST Group

 

 

Propos recueillis par Julie Baranton 

Photo de une ©AST Group 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Le chantier de Roland Garros touche à sa fin - Batiweb

Le chantier de Roland Garros touche à sa fin

Débuté en 2015, le chantier d’agrandissement et de réhabilitation du célèbre stade de tennis parisien approche de la fin. L’ensemble des rénovations entamées sur Roland Garros devraient aboutir dans le courant de l’année 2021. Alors que les ouvriers travaillent encore sur le toit amovible, nous avons assisté à une visite du chantier accompagné d'Anne Lagarde, Responsable d'Opérations et Pascale Sicard, directrice d'Opérations.
Marché de la maison individuelle : les inquiétudes des professionnels se confirment ! - Batiweb

Marché de la maison individuelle : les inquiétudes des professionnels se confirment !

Les Constructeurs et aménageurs de la Fédération française du bâtiment (LCA-FFB) ont présenté ce 21 septembre les chiffres relatifs au marché résidentiel, et plus spécifiquement à la maison individuelle. Un secteur largement mis à mal depuis début 2018 : en glissement annuel sur douze mois, les ventes de maisons neuves ont chuté de 9,8%. Dans le même temps, le Crédit Foncier s'attend lui aussi à une baisse de la production de crédits immobiliers, à hauteur de -9%. Tous les chiffres.
Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique - Batiweb

Coénove propose des pistes pour renforcer l’attractivité de la rénovation énergétique

Alors que le Plan Bâtiment Durable et l’Ademe lançaient, le 12 janvier dernier, une concertation autour de la création d’une marque commune de la rénovation énergétique, Coénove propose ce jour des pistes pour convaincre le consommateur de se lancer dans des travaux. L’association estime en effet qu’il est indispensable de sortir « du tropisme » strictement énergétique. Comment communiquer efficacement sur les avantages de la rénovation ? Eléments de réponse.
Clésence fusionne avec Picardie Habitat - Batiweb

Clésence fusionne avec Picardie Habitat

Présente dans deux régions et huit départements, l’entreprise sociale pour l’habitat (ESH) Clésence annonce avoir fusionné avec Picardie Habitat. Grâce à ce rapprochement, Clésence devient la 3ème filiale la pus importante d’Action Logement, et des Hauts-de-France. Elle se fixe ainsi de nouvelles ambitions en termes de construction de bâtiments bas carbone, et de rénovation de son parc de logements.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter