Transition écologique : MAPEI France adhère au programme FRET 21 Vie des sociétés | 06.05.19

Partager sur :
MAPEI France poursuit ses actions en faveur du climat et annonce son adhésion au programme FRET 21. Porté par l’Ademe et l’AUTF, le dispositif, lancé en 2015, a pour objectif d’inciter les entreprises à mieux intégrer l’impact des transports dans leur stratégie de développement durable. A travers cet accord, MAPEI s’engage à réduire de 10% sur 3 ans les gaz à effet de serre générés par ses activités, soit une baisse de plus de 500 tonnes de CO2 chaque année.

MAPEI France est le premier fabricant de mortiers industriels à adhérer au programme FRET 21. En signant cet accord avec l’Ademe et l’AUTF (Association des utilisateurs de transport de Fret), la société poursuit sa démarche de développement durable tout en continuant à faire de la qualité des produits, la santé et le bien-être des utilisateurs, ses priorités.
 

En quoi consiste FRET 21 ? Soutenu par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le dispositif a pour objectif d’inciter les entreprises, agissant en qualité de donneurs d’ordre des transporteurs, à réduire leurs émissions de CO2.
 

Le programme est ouvert à toute entreprise « chargeur » quelle que soit sa taille et son activité. Il comptait, à fin 2018, 21 entreprises signataires. D’ici 2020, 1 000 entreprises pourraient être sensibilisées au dispositif et 200 devraient s’engager « pour générer 0,4 million de tonnes de CO2 », selon un communiqué.
 

Réduire l’impact des transports sur l’environnement
 

Pour répondre aux exigences du programme, les entreprises doivent agir sur 4 axes : taux de chargement, distance parcourue, moyen de transport et achats responsables.
 

Implantée sur 3 sites, MAPEI France livre près de 200 000 t par an (flux inter-sites et flux de livraison clients). Pour aller plus loin sur les questions environnementales, la société s’engage à réduire de 10% sur 3 ans les gaz à effet de serre émis par le transport, ce qui permettrait une baisse de plus de 500 tonnes de CO2 chaque année.
 

« MAPEI est depuis toujours engagée dans une démarche de développement durable, de la conception du produit à son utilisation. Plus qu’un facteur d’image, c’est un pilier fondamental de notre philosophie, de notre culture d’entreprise et de notre responsabilité d’industriel. FRET21 est une preuve supplémentaire de notre engagement environnemental. C’est aussi un formidable projet d’entreprise autour duquel les équipes MAPEI France, dont la R&D, la supply chain, la production et les achats, sont mobilisées ! », déclare François de Vismes, Directeur supply Chain et Achats de MAPEI France.
 

MAPEI France annonce notamment des investissements en R&D afin de produire au maximum des matières premières locales et de développer des formules permettant de fabriquer au plus près de ses clients. « Une organisation logistique optimisée va également permettre un meilleur remplissage des camions et une réduction des trajets de camions vides », poursuit un communiqué.

La société indique également qu’elle privilégiera des transporteurs sensibilisés au respect de l’environnement, chartés ou labélisés CO2.

R.C


 

Redacteur

filter_list Sur le même sujet

Sika développe son ambition de « construire durablement » - Batiweb

Sika développe son ambition de « construire durablement »

Sika, acteur majeur des matériaux de construction, s’investit depuis quelques années dans une démarche de développement durable pour l’ensemble de ses produits, et axe sa stratégie autour d’un objectif fort : « Plus de valeur ; moins d'impact », d’ici 2023. Ce jeudi 1er avril, le groupe dévoile officiellement sa première gamme de mortiers durables. Les détails.
Les coûts des énergies renouvelables passés au crible  - Batiweb

Les coûts des énergies renouvelables passés au crible

Alors que la France est en pleine transition énergétique, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a récemment publié une étude analysant les « Coûts des énergies renouvelables » sur le territoire national en 2016. Bien que le rapport note une baisse des coûts de production d’électricité renouvelable, il rapporte également que des efforts doivent encore être fournis pour confirmer cette tendance.
Plan Climat : l’Ademe réclame plus d’efforts en faveur de la rénovation - Batiweb

Plan Climat : l’Ademe réclame plus d’efforts en faveur de la rénovation

Souhaitant contribuer au succès du Plan Climat annoncé en juillet dernier, l’Ademe a proposé ce 19 octobre son scénario actualisé pour le volet énergie-climat à horizon 2035-2050. Dans ce cadre, l’organisme a identifié deux chantiers prioritaires pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement : mettre en œuvre une stratégie de rénovation adaptée au parc de bâtiments existants et déclencher une transition rapide du secteur des transports. Explications.
Déjà 26 acteurs de l'éco-construction réunis au sein du Réseau Bâtiment Durable - Batiweb

Déjà 26 acteurs de l'éco-construction réunis au sein du Réseau Bâtiment Durable

L’Ademe et le Plan Bâtiment Durable ont profité du 7e Congrès national du Bâtiment durable pour lancer officiellement le Réseau Bâtiment Durable. Cet organisme, qui vise à faciliter la mutualisation entre les différentes structures mobilisées par les problématiques liées à la construction durable, a d’ores et déjà séduit quelque 26 centres de ressources et clusters régionaux et nationaux. Les détails.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter