Transition numérique : nouveau partenariat pour la Capeb Vie des sociétés | 18.12.18

Partager sur :
Afin d’accompagner les entreprises artisanales dans leur transformation digitale, la Capeb a noué un nouveau partenariat avec HAGER et SAGE Europe du Sud. Les parties se sont engagées à adapter leurs outils aux besoins des installateurs électriciens électroniciens. Parallèlement, un parcours de formations continues évolutives sera proposé pour une meilleure maîtrise des logiciels de suivi commercial.
La Capeb, Hager et Sage Europe du Sud ont signé un partenariat pour aider les entreprises artisanales du bâtiment à optimiser leur démarche commerciale et à mettre le cap sur le BIM.

Les parties se sont engagées à adapter leurs outils aux besoins des installateurs électriciens électroniciens, en intégrant notamment la bibliothèque d’ouvrages Hager au logiciel Sage, et en l’alimentant en continu, pour des devis affinés. Pour ce faire, un groupe de travail constitué d’électriciens sera mis en place.

Ce partenariat prévoit également le déploiement d’un parcours de formations continues évolutives pour que les entreprises engagent une démarche commerciale performante et adaptée. L’offre doit assurer la montée en compétences des professionnels pour une meilleure gestion de leur entreprise.

Patrick Liébus, Président de la Capeb, déclare : « Nous nous réjouissons que ce nouveau partenariat puisse être mis en place. Cette collaboration permettra aux entreprises artisanales d’électricité adhérentes à la CAPEB d’accéder plus facilement à des formations en ligne dans leur domaine. L’objectif est d’optimiser l’approche commerciale grâce au BIM, pour se concentrer sur les chantiers. La diversité et le développement des formations proposées permettra aux entreprises d’installation électrique de gagner en compétitivité́ et, par la même occasion, de relever le défi de la numérisation à long terme. »

Une formation continue

Le partenariat va permettre le développement d’un module de formation e-learning dédié aux artisans électriciens, sur le thème de la réalisation des devis via les logiciels Sage et de l’utilisation de la bibliothèque d’ouvrages Hager intégré. « Les artisans pourront ainsi améliorer leur maîtrise des logiciels de suivi commercial, tout en montant en compétence sur le BIM ».

Laurent Dechaux, Directeur général de Sage Europe du Sud, indique : « Notre rôle, en tant qu’éditeur référent sur le marché du BTP est de proposer les meilleures solutions qui permettront aux artisans de simplifier leur quotidien et de gagner en productivité. Le secteur du bâtiment doit aussi réaliser sa transformation digitale car le numérique est un formidable accélérateur de business ».

D’autres modules de formation figurant dans le catalogue Hager seront proposés à des conditions tarifaires spécifiques. Le but, développer les connaissances des entreprises artisanales en matière d’habilitation électrique, de vente, de borne de charge ou encore de sécurité.

« Nous sommes convaincus que la transformation digitale est une opportunité pour que nos clients installateurs puissent gagner un temps précieux et renforcer le lien avec leurs clients finaux », conclut Sophie Breton, directrice générale de Hager.

R.C
Photo de une : ©Capeb
Redacteur

filter_list Sur le même sujet

De la conception à la déconstruction sélective, Resolving digitalise le bâtiment

De la conception à la déconstruction sélective, Resolving digitalise le bâtiment

Créé en 2003, Resolving se veut un « accélérateur digital » des métiers de l’immobilier et de la construction. La société met au service des différents acteurs du secteur des solutions collaboratives, l’objectif étant de les aider dans leur transformation digitale et de les accompagner au mieux pour qu’ils échangent « des informations le plus rapidement et le plus pertinemment possible ». Le point avec Franck Meudec, Vice-président-CEO de Resolving.
Mondial du Bâtiment : Jacques Mézard se félicite de l’engagement du secteur en faveur de la transition numérique

Mondial du Bâtiment : Jacques Mézard se félicite de l’engagement du secteur en faveur de la transition numérique

Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, a inauguré ce jeudi 9 novembre, le Mondial du Bâtiment. Lors de cette visite, il s’est dit fier de l’engagement des acteurs du bâtiment en faveur de la transition numérique et a assuré que le Gouvernement travaillait à la simplification des normes pour qu’il soit plus facile d’entreprendre. Il a également participé à la signature de la charte « Objectif BIM 2022 » lancée par le Plan Transition Numérique pour le Bâtiment.
Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment : les lauréats sont…

Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment : les lauréats sont…

Lancé en juillet dernier, le concours « Trophées de la Transition Numérique dans le Bâtiment » connaît ses lauréats. Lors d’une cérémonie organisée le 29 novembre à la Cité de l’Architecture, le Plan de Transition numérique dans le Bâtiment (PTNB) a remis 10 trophées. Pour rappel, ce concours vise à accélérer l’adoption du BIM et à généraliser cette « nouvelle manière de travailler ».
Transition numérique du Bâtiment : à quoi vont servir les 20 millions d'euros de budget ?

Transition numérique du Bâtiment : à quoi vont servir les 20 millions d'euros de budget ?

A l'occasion du salon international BIM World dédié à la maquette numérique, Sylvia Pinel, ministre du Logement a présenté les principaux axes de son Plan de transition numérique dans le bâtiment, lancé en décembre dernier. Doté de 20 millions d'euros de budget, il doit notamment permettre à la filière de se moderniser, pour « construire mieux et moins cher ». Zoom sur les nouveautés à venir pour réconcilier le bâtiment avec les outils du numérique.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus

Accepter